Un requin-bouledogue en colère attaque des canoës à Key West (vidéo)

Un requin-bouledogue en colère attaque des canoës à Key West (vidéo)

On espère que vous n’annulerez pas vos vacances en Floride pour autant : soyez assurés que les images qui suivent y sont très rares !

Ca s’est passé en fait passé en mars 2015 au large de Key West, mais la vidéo vient d’apparaître sur internet en août 2017. On y voit deux canoës – avec chacun deux pêcheurs à leurs bords – être approchés par un requin-bouledogue. Juste avant l’impact, le requin accélère brusquement, et à plusieurs reprises il tente de renverser les embarcations et d’attraper les pêcheurs : un remake des « Dents de la Mer » dont les quatre hommes se seraient bien passés, même si on les entend rire sur la bande-son ! En tout cas ils ont eu le bon réflexe de tenir leurs kayaks respectifs afin de s’assurer plus de stabilité mais, comme on peut le voir sur la vidéo, ça tangue quand même dans tous les sens et il s’en est fallu de peu pour que les hommes se retrouvent à l’eau, à portée de croc du requin. En tout cas ils ont pu rentrer tranquillement dans la capitale des Keys de Floride… avec un souvenir de tout premier ordre !

Les requins s’en prennent souvent aux surfeurs (ils confondent la planche avec un ventre de tortue) et parfois aux pêcheurs (qui viennent leur voler leurs poissons !). Les requins-bouledogues, de plus en plus rares, sont classés en « espèce quasi-menacée ». Ils peuvent atteindre 3,40 mètres de long.



Related Articles

Décès de Jacques Parizeau, ancien premier ministre qui aura marqué l’histoire du Québec

C’est une figure historique qui vient de disparaître : Jacques Parizeau est mort lundi soir à l’âge de 84 ans, «tout en douceur, entouré de plein d’amour», comme l’a indiqué son épouse, Lisette Lapointe. Elu chef du Parti Québécois en 1988, M. Parizeau est devenu premier ministre du Québec en 1994. Il engagea alors immédiatement le processus du deuxième référendum pour l’indépendance. Mais le 30 octobre 1995 les Québécois votent à 50,58 % pour le maintien dans le Canada. Il annonce sa démission dès le lendemain et se retire de la vie politique. Il est salué au Québec comme l’une des plus grandes figures politiques. Jacques Parizeau était devenu l’an passé docteur honoris causa de l’Université de Montréal.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !