Rugby : Laporte à Miami pour défendre la candidature de la France à la coupe du monde 2023

Rugby : Laporte à Miami pour défendre la candidature de la France à la coupe du monde 2023

Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby (FFR) et figure la plus médiatique de ce sport en France, va venir à Miami pour défendre la candidature de la France en tant qu’hôte de la coupe du monde 2023, le 19 août prochain devant le comité exécutif de Rugby Americas North (RAN). La France – qui était déjà hôte (avec succès) de l’édition 2007 – a deux concurrents pour l’organisation de cette Coupe du Monde 2023 : l’Irlande et l’Afrique du Sud.

(crédit photo ci-dessus : Fanny Schertzer (CC BY 3.0))

En deux semaines, Bernard Laporte, doit aller défendre ses couleurs lors d’un mini-tour du monde qui l’emmènera en Colombie, au Brésil, à Miami, en Australie, en Nouvelle- Zélande, de nouveau en Australie, puis il terminera son périple à Abu Dhabi !

Paris organisera les Jeux Olympiques l’année suivante, en 2024, mais le projet de Coupe du Monde est pour sa part sur l’ensemble du territoire français. Les matchs seraient donc organisés à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne et, étape  obligée : Toulouse !

Traditionnellement implanté dans la moitié sud de la France, le rugby se développe de plus en plus au nord, et les prestations de l’équipe de France battent désormais régulièrement en audience télévisée celles de l’équipe de football (soccer). Bernard Laporte ne va pas arriver les poches vides : selon un sondage IFOP d’avril dernier, 84% des Français soutiennent cette candidature.

La France est de plus en plus impliquée dans le rugby à XV aux Etats-Unis : plusieurs investisseurs et/ou anciens joueurs sont très intéressés pour que ce sport s’y développent… même s’il ne s’agit pour le moment que de balbutiements, comparé aux championnats européens, ou bien à ceux d’Afrique-du-sud, Nouvelle-Zélande, Argentine…

En août 2016, le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, avait assuré qu’il allait prendre en main (ou lancer) une équipe à Miami, mais il s’était rétracté à l’automne (« officiellement » en raison de l’élection de Donald Trump).

CV (très rapide) de Bernard Laporte :

Champion de France 1991 avec Bègle-Bordeaux, Bernard Laporte a ensuite été entraîneur du Stade Français, sélectionneur de l’équipe de France, avant d’être nommé Secrétaire d’Etat aux Sports, puis manager du RC Toulon, avant de devenir président de la Fédération Française de Rugby à XV le 3 décembre dernier. Il est aussi possible de lui attribuer la médaille d’argent du coup de gueule (impossible de battre Mourad Boudjellal). Avec lui, l’essentiel n’est pas de participer (comme disait Pierre de Coubertin), mais bel et bien de gagner. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

www.france2023.ffr.fr



Related Articles

Décès de Jacques Parizeau, ancien premier ministre qui aura marqué l’histoire du Québec

C’est une figure historique qui vient de disparaître : Jacques Parizeau est mort lundi soir à l’âge de 84 ans, «tout en douceur, entouré de plein d’amour», comme l’a indiqué son épouse, Lisette Lapointe. Elu chef du Parti Québécois en 1988, M. Parizeau est devenu premier ministre du Québec en 1994. Il engagea alors immédiatement le processus du deuxième référendum pour l’indépendance. Mais le 30 octobre 1995 les Québécois votent à 50,58 % pour le maintien dans le Canada. Il annonce sa démission dès le lendemain et se retire de la vie politique. Il est salué au Québec comme l’une des plus grandes figures politiques. Jacques Parizeau était devenu l’an passé docteur honoris causa de l’Université de Montréal.

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !