Un ballon lâché dans les Yvelines en France retrouvé en Floride

Un ballon lâché dans les Yvelines en France retrouvé en Floride

Le 15 mars dernier, le centre hospitalier Théophile-Roussel situé en France à Montesson dans les Yvelines, avait organisé un lâché de ballons à l’occasion du carnaval. L’un d’eux a été retrouvé cet été en Floride, à 7 300 km de là !

Les enfants et les membres du personnel ont ainsi lâché dans le ciel plusieurs dizaines de ballons accompagnés de petites cartes avec l’adresse de l’hôpital permettant ainsi aux destinataires potentiels des ballons d’accuser bonne réception.

Dix-huit ballons ont été retrouvés les jours suivants dans un rayon de 137 km autour de Montesson, mais l’un deux a un fait un voyage record de plus de 7 300 km pour se retrouver plusieurs mois plus tard à Tampa en Floride. Le 29 juillet dernier, le centre hospitalier a donc reçu un courrier, dans une enveloppe tamponnée des services de poste américains, avec la carte imprimée à l’intérieur signée de la main d’un certain « Mr. Z ».

Le phénomène est très rare mais pas exceptionnel. L’année dernière, un ballon envoyé au mois de juillet par un écolier d’un petit village de l’Ain, avait été retrouvé 4 mois plus tard à Chicago.

Ces événements sont fort sympathiques au demeurant, mais il faut rester vigilant et ne pas en abuser car n’oublions pas que les ballons sont en plastique, et que cette matière peut se retrouver dans les estomacs des mammifères terrestres ou marins, notamment les tortues en Floride qui… en décèdent.



Related Articles

Décès de Jacques Parizeau, ancien premier ministre qui aura marqué l’histoire du Québec

C’est une figure historique qui vient de disparaître : Jacques Parizeau est mort lundi soir à l’âge de 84 ans, «tout en douceur, entouré de plein d’amour», comme l’a indiqué son épouse, Lisette Lapointe. Elu chef du Parti Québécois en 1988, M. Parizeau est devenu premier ministre du Québec en 1994. Il engagea alors immédiatement le processus du deuxième référendum pour l’indépendance. Mais le 30 octobre 1995 les Québécois votent à 50,58 % pour le maintien dans le Canada. Il annonce sa démission dès le lendemain et se retire de la vie politique. Il est salué au Québec comme l’une des plus grandes figures politiques. Jacques Parizeau était devenu l’an passé docteur honoris causa de l’Université de Montréal.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !