Ouragan : Miami et la Floride se préparent à « l’Irmageddon »

Ouragan : Miami et la Floride se préparent à « l’Irmageddon »

Plusieurs jours avant l’arrivée attendue de l’ouragan Irma, la psychose a déjà gagné Miami et le sud de la Floride : les risques y sont considérables.

Ouragan à MiamiSi certains préparent comme d’habitude leurs « hurricane parties » dans les bars de Key West et de Miami Beach et ignoreront les alertes et ordres d’évacuation, la plupart des habitants a tout de même pris conscience du danger, avec en tête les images du Texas dévasté la semaine précédente. Le sud de la Floride a ainsi commencé dès mardi à se vider de ses habitants, sans attendre « l’armageddon » dont parlent en continu toutes les chaînes de télévision. D’autres font la queue devant les supermarchés Publix ou Walmart en espérant qu’il y ait toujours de l’eau quand ce sera leur tour : de nombreux magasins sont en rupture de stock, tout comme les stations-services, elles aussi assaillies. Dès mercredi soir, la totalité des bureaux de service public et les écoles seront fermées dans la région de Miami. Les habitants des belles tours de verre sur la baie de Biscayne sont soit déjà partis, soit en train de vérifier l’étanchéité de leurs fenêtres !

LA FLORIDE EST CONSTRUITE SUR UNE EPONGE

Les zones côtières, dont les Keys et Miami Beach, devraient recevoir un ordre d’évacuation ce mercredi. Nul ne sait encore si l’ouragan Irma passera plus près de Key West, de Miami ou de Naples mais, vu sa taille, ça devrait souffler partout, et tout le monde se prépare. Si les jolies maisons en bois de l’île de Key West peuvent craindre les rafales, dans les grandes villes c’est plutôt la pluie que chacun redoute. La Floride est totalement plate, et les villes du sud sont construites au-dessus des marécages, l’équivalent d’une éponge : quand c’est plein d’eau… ça déborde de partout, et la construction de murs n’y peut rien changer.

Ouragan Andrew 1992 - Floride

Ouragan Andrew 1992 – Floride (Crédit photo : NOAA Photo Library – Flickr)

Les francophones en Floride

– 50 000 Français vivent en Floride

– 50 000 Marocains

– Plusieurs centaines de milliers de Canadiens et de Haïtiens


LE MAIRE DE MIAMI CONSIDERE SA VILLE « EN DANGER »

Tomas Regalado, maire de Miami.

Tomas Regalado, maire de Miami.

L’arrivée de l’ouragan Irma va être un test important pour Miami, Fort Lauderdale et toutes les villes côtières du sud de la Floride. Si sa trajectoire se maintient, Irma pourrait être l’ouragan le plus violent jamais enregistré à traverser la région. Certes, dans les Caraïbes, chacun est habitué à vivre avec cette menace. Mais, depuis plusieurs années, les récurrentes inondations ont commencé à créer la psychose à Miami, Miami Beach et Fort Lauderdale. Si le gouverneur de Floride s’est toujours refusé à parler du sujet de la montée des océans, les maires et les associations se sont organisés pour sensibiliser sur le sujet. « Oui, nous sommes en danger à Miami« , affirmait l’an passé au Courrier de Floride Tomas Regalado, le maire de Miami. Sa ville, tout comme la voisine île de Miami Beach, investissent des centaines de millions de dollars en pompes-à-eau qui puisent dans les rues en cas d’inondation, et reversent leurs prélèvements à 150 mètres sous le sol. Mais les systèmes ne sont pas encore installés partout, loin de là. Cet été, les habitants de Miami Beach ont découvert que leurs pompes ne disposaient pas de groupes électrogènes, mais qu’elles étaient uniquement alimentées par le réseau d’électricité général de la ville. Or, la première chose à casser durant un ouragan étant le réseau d’électricité, il est à craindre que les pompes ne fonctionnent pas longtemps dans la précieuse station balnéaire.

Pour sa part, quand on lui parle d’inondations, le maire de Fort Lauderdale (ville surnommée « La Venise de l’Amérique ») vous donne de mémoire les dates des prochaines grandes marées : mieux qu’un maire de Bretagne ! La Floride est ainsi sortie progressivement, année après année, d’une certaine insouciance. Des études récentes montrent que si le même ouragan Andrew (qui avait coûté 26 milliards de dollars d’indemnités en 1992) repassait aujourd’hui, ce serait près de 100 milliards de dollars que les assureurs devraient rembourser ! Pas seulement en raison de la montée des océans, mais aussi parce que, depuis lors, l’aire urbaine de Miami n’a cessé de construire et de gagner en population.

Le passage d’Irma risque d’être en conséquence un test important pour les infrastructures de Floride et pour les nerfs de ses habitants.

Autres articles sur Irma :

– Les villes côtières de Miami Dade doivent évacuer, dont Mami Beach et une grande partie de Miami

– Le comté de Broward (Floride) ordonne l’évacuation (obligatoire) des zones côtières et des zones sensibles.

Que faire en cas d’ouragan à Miami et en Floride

Ouragan Irma : notre live en direct depuis la Floride

Ouragan Irma : la Floride passe en état d’alerte, et la tempête s’est encore renforcée

 

 



Related Articles

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !