Le point sur les relations économiques entre le Canada et la Floride, avec Michael Côté, président de Natbank

Le point sur les relations économiques entre le Canada et la Floride, avec Michael Côté, président de Natbank

Natbank est une filiale a part entière de la Banque Nationale du Canada, présente en Floride (à Hollywood, Pompano Beach et Boynton Beach) depuis près de 25 ans. Michael Côté devait être le plus jeune président de banque du monde quand il est arrivé à la tête de Natbank il y a trois ans… et ça doit toujours être le cas aujourd’hui !!

LE COURRIER DE FLORIDE : Comment sentez-vous la saison touristique qui vient de démarrer en Floride ?

MICHAEL COTE : Très bien. Mieux que les précédentes. Tout d’abord, nous avons ressenti une forte hausse en octobre par rapport aux dernières années. Mais, de manière plus générale, le rééquilibrage des dollars US et Canadien devrait permettre de combler la baisse du tourisme canadien que nous avons constaté les deux dernières années, et qui devait être de l’ordre de 20% à peu près. Nous sommes restés en progression grâce à l’ouverture de notre nouvelle succursale à Boynton, mais je sais que l’impact a été dur pour certains commerçants francophones d’ici, car en plus de la baisse en volume du nombre de touristes, il y avait eu un temps de présence réduit pour beaucoup de Snowbirds. Cette année, je prévois un « retour à la normale », ou en tout cas une forte reprise.

LE CDF : Seulement en raison de la monnaie ?

M.C : Il y a d’autres facteurs à prendre en compte, bien sûr. Il y a eu beaucoup de ventes de biens immobiliers. Ceux qui ont vendu leur logement en Floride les années précédentes revenaient en vacances sur un temps plus court, et ça a contribué un peu à la baisse. Mais, s’il y a toujours beaucoup de ventes, néanmoins les Canadiens ont recommencé à acheter en Floride. Donc ça compense un peu. Il y a un autre facteur qui me paraît plus important, c’est la prise de conscience des autorités de la Floride que « le tourisme canadien avait été considéré comme acquis, ce qui n’était pas le cas », comme l’avait souligné cet été le président de VisitFlorida. En conséquence, ils ont commencé cet automne une grande campagne de publicité à Montréal et à Toronto. Ça ne peut pas faire de mal de rappeler pourquoi la Floride est si intéressante, tant pour le tourisme que pour les affaires.

LE CDF : Justement, du point de vue des affaires, le Canada est le premier partenaire de la Floride. Voyez-vous toujours un grand nombre d’entreprises ou de succursales arriver ?

M.C : Oui, c’est un mouvement continu, et de plus en plus diversifié, certainement dû au travail fait par les médias et la Chambre de Commerce Québec-Floride pour faire connaître et faciliter les implantations d’entreprises en Floride. L’Etat représente une excellente possibilité d’expansion pour nos entreprises, filiales ou franchises canadiennes, et nous faisons tout pour aider ceux qui le souhaitent à s’installer ici. A noter que les Québécois ne sont pas les seuls : beaucoup d’européens francophones, à commencer par les Français, poussent chaque mois la porte de Natbank afin de venir créer une entreprise en Floride.

Pour tout renseignement sur Natbank : www.natbank.com



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !