The Americans : une série d’espionnage toujours à la hauteur 5 ans après ses débuts !

The Americans : une série d’espionnage toujours à la hauteur 5 ans après ses débuts !

Le Courrier n’a jamais écrit sur « The Americans »… car avec 5 saisons au compteur, la série avait commencé avant la naissance du journal. Nous nous rattrapons donc aujourd’hui, d’autant qu’Amazon Prime a eu le bon goût de sortir la saison 5 en octobre dernier… qui marquait le centenaire d’Octobre Rouge : la révolution russe de 1917.

Car il n’y pas moins américains que ces « Americans », Philip et Elizabeth Jennings, espions russes ayant l’apparence d’une famille américaine vivant bien tranquillement à Washington DC avec leurs deux enfants, dans les années 1980, soit quelque temps avant la fin de l’Union Soviétique. La série sait excellemment manier le suspense, sans céder à des situations trop extravagantes qui pourraient l’emmener vers des anachronismes. Tout reste au contraire crédible, comme s’il s’agissait d’un documentaire sur un couple d’espions. Le suspense est d’ailleurs d’autant plus fort que la série ne cède pas aux facilités, et préfère camper l’ambivalence – à la limite de la schizophrénie – de cette famille si sympathique et américaine, se transformant en tueurs impitoyables si les situations, la cause socialiste ou le gouvernement soviétique le leur exige.

Phillip et Elizabeth Jennings

Le visage de Phillip et Elizabeth Jennings… quand ils ne sont pas contents !

La saison 5 fait dériver la série un peu plus vers l’est, en l’occurence vers Moscou, pour également livrer une sorte de reportage sur les familles russes du temps de cet effroyable totalitarisme, leurs tiraillements internes entre d’une part la fidélité à la patrie et à la « révolution » égalitaire, et de l’autre la pathétique réalité du système soviétique : ses prisons, ses polices politiques, son espionnage constant des citoyens et les dénonciations qui vont avec, sa corruption, sa misère, sa bureaucratie délirante… L’année 2017 était effectivement une bonne occasion pour rappeler tout cela ! A la fin de la saison… on se demande même si ce n’est pas toute la série qui va se transporter à Moscou l’an prochain. Back in the USSR (comme le chantait John Lennon) ?? La suite nous le dira !! En tout cas c’est une bonne série que nous vous conseillons. Elle est ainsi diffusée sur Amazon Prime et sur iTunes sous ce titre (que nos tovarichs québécois n’auront pas de mal à traduire, même si chez eux elle a un nom évidemment différent puisqu’elle s’appelle « Les Américains » (quelque part c’est logique !!).



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !