Comment négocier une vente d’entreprise à Miami et en Floride

Comment négocier une vente d’entreprise à Miami et en Floride
Raquel Afriat, Business Broker à Miami

par Raquel Afriat, Business Broker à Miami

Si vous n’avez jamais acheté une entreprise en Floride auparavant, la négociation est l’un des aspects les plus difficiles de la transaction. Ce qui peut arriver dans de nombreux cas, c’est que l’acheteur dépense plus pour l’entreprise que prévu initialement et que le vendeur reçoive moins que prévu. Lorsque vous consultez pour la première fois votre Business Broker, nous vous indiquerons comment fonctionne le processus de négociation, à quoi s’attendre de l’autre partie et comment vous pouvez être le plus efficace. Grâce à de nombreuses expériences et à nos outils innovants, nous vous assurerons que vous serez bien informé sur la façon de négocier.


Les trois façons de traiter les ventes d’une entreprise à Miami et en Floride

– La première offre est définitive – Vous faites une offre qui est votre première, meilleure et unique offre, quel que soit le prix et les conditions du vendeur.
– Diviser la différence – C’est lorsque vous et le vendeur divisez la différence entre votre prix demandé et le leur.

– Ceci pour cela – Un élément important consiste à déterminer ce que le vendeur veut non monétairement dans la transaction, comme les contrats d’employés clés, la réputation et le savoir- faire, la propriété intellectuelle, etc. Travaillez avec eux pour voir ce qu’ils cherchent à conserver et utilisez-le dans la négociation pour se rapprocher de votre prix demandé.
Il n’est pas rare qu’un acheteur donne une offre verbale dès le début, ce qui donne au vendeur une idée de la façon dont les négociations dans l’affaire se dérouleront. Un vendeur attend généralement que l’acheteur se déplace avant d’approfondir la discussion sur le prix.

Déterminer la valeur :

Dans la plupart des cas, le vendeur va avoir une meilleure information sur l’entreprise que l’acheteur ainsi que des connaissances approfondies de l’industrie. Votre Business Broker vous aidera à préparer l’entreprise à vendre, où toutes les informations concernant l’entreprise sont compilées et organisées. Vous aurez tous les faits et les chiffres nécessaires lors de l’examen de l’entreprise ainsi que de l’industrie afin que vous puissiez mieux comprendre les négociations.

Examen des problèmes et des retombées

Une partie de votre diligence doit être de déterminer quelles sont les préoccupations réelles de l’entreprise et l’importance de chacune d’entre vous et le vendeur. Examinez les éventuels compromis ou alternatives dans le contrat avant de commencer les négociations. Le prix devrait être la dernière chose que vous discutez, après avoir examiné tous les aspects de l’entreprise afin que vous puissiez voir ce que vous devez utiliser comme detail de négociation. Plus important encore, au cours des négociations, vous devriez pouvoir lire comment le vendeur répondra à ce que vous proposez.
Rappelez-vous, tous les accords ne sont pas forcément concluants. Dans toutes les négociations, il est possible que vous ayez à vous retirer. Vous pourriez être un négociateur difficile, mais cela ne signifie pas que vous aboutirez à une transaction réussie. La compréhension des objectifs et des besoins du vendeur sera primordiale pour conclure un accord. Parfois, le courant entre l’acheteur et le vendeur ne passera pas, et il vaut mieux passer à la prochaine transaction.

Un bon Business broker peut vous aider à faciliter les transactions et négociations et à mieux percevoir tous les rouages de la vente d’une entreprise pour ne pas passer à côté d’un bonne affaire…

Raquel AFRIAT

www.vrmiamicenter.com

Raquel Afriat Broker 2016-2017



Related Articles

Que faire en cas d’accident en Floride ?

Pourquoi est–il recommandé de consulter un cabinet d’avocats spécialisé en Personnal Injury en cas d’accident* ?

Parce qu’il existe une multitude de règles complexes en la matière qu’il faut connaitre : si vous ne les respectez pas vous ne serez pas ou très mal indemnisé par la compagnie d’assurance et/ou par la personne responsable de l’accident.

Par exemple, la loi de l’Etat de Floride a changé récemment afin de réduire le nombre de fraudes à l’assurance. Désormais vous devez avoir consulté un médecin dans les 14 jours suivant l’accident, et ce même si vous vous êtes rendu aux urgences hospitalières, à défaut vous ne pourrez pas prétendre à la couverture PIP.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !