La famille d’un Québécois décédé en Floride réclame 1,5M$ à une compagnie de téléphone

La famille d’un Québécois décédé en Floride réclame 1,5M$ à une compagnie de téléphone

Jean-François Chouinard, 43 ans, de Sherbrooke, passait ses vacances en famille à Emerald Lake en mars 2015. Selon sa famille, il était en parfaite santé et était allé passer une visite médicale peu de temps avant de quitter le Québec pour la Floride. Mais il fait subitement un malaise devant sa femme et ses deux filles. L’une d’elle compose alors le 911… et tombe sur le central d’urgences du Québec, et pas sur celui de la Floride. Elle retente à nouveau, prends un autre téléphone : ses appels terminent toujours au Québec. La famille demande alors à un Américain d’utiliser son téléphone. Mais de précieuses minutes sont perdues, et les secours n’arriveront au final que 35 minutes après la première tentative d’appel. Jean-François Chouinard ne survivra pas.

Photo (courtoisie) : Jean-Francois Chouinard et sa conjointe Sylvie Roy

« Après investigation, il s’est avéré que certaines configurations avaient été mal effectuées« , assurait la compagnie de téléphonie Xittel dans un communiqué. La conjointe de Jean-François Chouinard lui réclame 1,3 million de dollars pour la perte de salaire, 95000 $ pour ses deux filles ainsi qu’une indemnité additionnelle de 100 000 $.



Related Articles

Etats-Unis : La police aide beaucoup aux suicides

Les faits divers ne sont pas rares aux Etats-Unis, concernant des personnes au bord du suicide dont famille ou amis composent le 911… mais alors que les agents de police arrivent sur les lieux, ils font feu sur des suicidaires un peu trop impressionnants. Kaitlyn a pour sa part appelé un numéro de « non-urgence » afin que son petit ami Justin Way, qui avait descendu une bouteille de vodka et menaçait de se suicider à l’aide d’un couteau, soit hospitalisé à St Augustine.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !