La Mante : une série française totalement incongrue sur Netflix USA

by La Rédaction | mars 2, 2018 10:00

On a choisi le qualificatif « incongrue » car certaines personnes ont apprécié La Mante (même si ça nous surprend). S’il n’avait tenu qu’à nous… on aurait été plus méchants !

Affiche de la série La Mante sur netflixBon c’est vrai que c’est pas facile de trouver une actrice pour interpréter une tueuse en série, vu qu’il y a un nombre extrêmement réduit de femmes à s’adonner à ce genre de sport, et donc pas vraiment de « profil type ». Ceci dit, c’était quand même une drôle d’idée d’aller chercher Carole Bouquet pour incarner ce rôle-là. Dans La Mante, elle est en prison, 25 ans après ses crimes. Mais une Carole Bouquet « serial killer » en prison avec son accent de l’ouest parisien ? Pas très crédible ! Donc ils l’on mis en prison…. au château de Moulinsart. Oui, le château du capitaine Haddock. Il ne lui manque plus que le collier de perle… pour ressembler à Hannibal Lecter ! Le metteur en scène lui a sûrement demandé d’avoir une expression froide sur le visage tout au long de la série pour avoir l’air plus crédible. En tout cas c’est pas avec ce travail là qu’elle se sera fait des rides !

Donc bref, cette « tueuse en série » surnommée « La Mante » a un « copycat » : un assassin qui court dans la nature en reproduisant les mêmes crimes qu’elle à son époque. Elle décide d’aider la police à l’attraper, mais à condition que son interlocuteur soit son propre fils. Ca aussi c’est crédible : les serial killers ont toujours un fils policier, c’est bien connu ! Mais le fils en question, qui croit avoir une vie banale de policier, n’est pas au bout de ses surprises. Entre deux aller-retours au château de Moulinsart, il arrête un suspect qui a réussi à pirater le système de surveillance de son propre domicile (on est déjà dans le surréaliste). Mais celui-là n’est, en fait, pas le serial killer : c’est juste un pirateur de systèmes de surveillances de policiers (rien de plus normal) ! Le flic découvre que cet homme est en réalité son ami d’enfance, et même (plus tard) qu’en fait c’est son frère : ils ont la même mère tueuse en série. Encore plus tard il apprendra que le père de son frère est aussi son père (non, ce n’est pas censé être un film comique). Et enfin (ne lisez pas la suite si vous ne voulez pas connaître la fin) il découvre que le vrai tueur en série est… sa meilleure amie, qui en fait est un homme. Heureusement que La Mante ne dure que 6 épisodes, sinon le policier aurait découvert qu’il avait une jambe de bois et une grand-mère péruvienne !

Pour que le spectateur ne se doute pas que le criminel est un transexuel, la production a fait jouer le rôle par… une femme. Bon ben là aussi c’est ingénieux et réussi : on n’aurait pas pu deviner. Bravo les productions TF1, continuez comme ça, les Américains vont adorer le cinéma français !

Source URL: http://courrierdefloride.com/2018/03/02/mante-serie-francaise-totalement-incongrue-netflix-usa/