Quelles assurances automobiles choisir aux Etats-Unis (et en Floride) ?

by Laurence Rousselot-Moser | mars 13, 2018 2:06

Tout le monde en convient, la voiture est un objet indispensable aux Etats-Unis… et par voie de conséquence l’assurance automobile est un sujet incontournable ! Mais pour la plupart d’entre nous l’assurance auto est aussi un véritable casse-tête car le domaine est complexe, les règles différentes selon les Etats et la qualité de la couverture très variable d’un assureur à l’autre. Mais comment fonctionnent exactement les assurances voitures aux Etats-Unis ?

– CET ARTICLE EST MIS A JOUR TOUS LES ANS –

A voir aussi :

– Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis[1]

Assurances voitures aux Etats-Unis

Assurances voitures aux Etats-Unis (Crédit photo : David Resseguie – Freeimages.com)

Avant d’aborder précisément les assurances et leurs caractéristiques, il convient de mentionner deux ou trois points essentiels en matière d’automobile aux Etats-Unis…

Vous devez savoir que vous ne pouvez pas rouler avec votre permis français ou international plus de quelques mois (le délai varie d’un Etat à l’autre). Vous devez donc repasser votre permis dans l’Etat dans lequel vous résidez ou bien, s’il y a une équivalence avec votre permis, comme en Floride, il faut alors passer une « visite administrative » (qui va très vite) dans un organisme spécialisé (DMV), sous peine d’être en infraction et même considéré par la police américaine comme « sans permis » !

Il faut savoir également qu’un garage automobile aux USA ne vous laissera jamais partir avec votre voiture nouvellement achetée si vous n’apportez pas la preuve que vous êtes titulaire du permis et que vous êtes bien assuré. Et, côté assureur justement, si vous présentez un permis étranger à une compagnie, elle vous refuse tout contrat.

Par ailleurs, en tant qu’expatrié et individu fraîchement débarqué sur le sol américain, vous êtes considérés par les assureurs comme un jeune conducteur ! Même si vous avez 10 ou 15 ans de conduite derrière vous, avec des milliers de kilomètres au compteur et aucun accident dans votre pays d’origine, l’Etat américain considère que vous n’avez pas d’historique et donc que vous êtes débutant. Et malheureusement le statut de jeune conducteur ne facilite pas l’obtention d’une bonne assurance à un tarif intéressant…


L’assurance automobile aux Etats-Unis, comment ça marche ?

[2]

Contrairement à d’autres assurances (habitation par exemple), l’assurance automobile est obligatoire dans la plupart des Etats américains. Cependant, les lois et les exigences diffèrent d’un Etat à l’autre. Autrement dit, la couverture minimum exigée en matière d’assurance automobile n’est pas forcément la même en Californie, au Nebraska ou en Floride. Il est donc important de s’informer auprès d’un assureur qui connaît les spécificités de l’Etat dans lequel vous résidez. Il doit vous indiquer l’assurance minimum dont vous avez besoin pour votre voiture, ce qui peut vous servir de base de réflexion pour choisir la garantie la mieux adaptée à vos besoins et à votre budget.

Il existe plusieurs types d’assurance autos avec différents niveaux de garanties. Cependant, pour une couverture minimum, les assureurs américains proposent en général quatre types d’assurances.

– Responsabilité pour des blessures corporelles causées à des tiers (Bodily injury liability – BIL) : cette assurance couvre les dommages causés à des personnes, autres que le conducteur assuré ou ses passagers, et les indemnisent en cas de blessures graves ou de lésions permanentes lors d’un accident dont l’assuré est responsable. Elle prend également en charge les frais si l’accident a été causé par un autre conducteur que l’assuré, mais couvert par la police de celui-ci. Elle peut également payer les frais d’avocat en cas de poursuites judiciaires.

– Responsabilité pour des dommages matériels causés à des tiers (Property damage liability – PDL) : l’assurance couvre les dommages causés par l’assuré dans le cadre d’un accident de voiture sur les biens d’une autre personne, comme par exemple une maison, une clôture, une porte de garage ou un vélo, dans le cas où l’assuré est déclaré responsable.

– Protection contre les blessures personnelles (Personal injury protection – PIP) : cette assurance rembourse à l’assuré, aux membres de sa famille ou aux occupants du véhicule accidenté les frais médicaux (ambulance, médecins, hospitalisation, radios, médicaments, rééducation, prothèses, psychiatrie, etc), les dépenses funéraires, les pertes de salaires ou encore les frais de garde d’enfants. Tous ces frais sont pris en charge quel  que soit le responsable de l’accident. Elle couvre aussi l’assuré s’il est accidenté en tant que passager dans la voiture de quelqu’un d’autre. Attention, pour que cette garantie fonctionne, il faut aller chez le médecin dans les 14 jours suivant l’accident, dans le cas contraire les garanties sont réduites. C’est la couverture la plus souvent exigée dans les Etats dont le système d’assurance est basé sur la « responsabilité sans faute ».

– Responsabilité des dommages causés par un conducteur non assuré (Uninsured/Underinsured motorist – UM) : cette police prend en charge les blessures et les dommages causés par un conducteur non assuré, non suffisamment assuré ou en délit de fuite. Elle indemnise les frais médicaux, la douleur et la souffrance, ainsi que les pertes de salaires de l’assuré et de ses passagers.

Mais il existe d’autres garanties optionnelles notamment les assurances « Collision » et « Comprehensive », qui sont d’ailleurs souvent imposées aux bénéficiaires d’un prêt automobile.

 – Dommages corporels causés au conducteur ou à ses passagers (Medical payments ou MedPay – MP) : l’assuré est couvert pour les dommages corporels causés à lui-même ou à ses passagers, quelque soit le responsable de l’accident. MedPay prend en charge les frais médicaux « jugés nécessaires et raisonnables » et les frais funéraires. L’assuré est également couvert s’il est blessé en tant que passager d’une autre voiture, dans les transports en commun, par un autre conducteur en tant que piéton ou en faisant du vélo. Attention, « MedPay » n’est pas un substitut à l’assurance santé car elle ne couvre qu’en cas d’accident.

A noter : les assurances « Personal injury protection » et « Medical payments » couvrent toutes les deux les blessures subies par les titulaires des polices et leurs passagers en cas d’accident. Mais la PIP couvre un plus large éventail de frais. MedPay est utilisé en général pour compléter la couverture de responsabilité standard.

Incendie de voiture

Incendie de voiture (Crédit photo : Emiliano Spada – freeimages.com)

– Dommages avec collision (Collision) : cette garantie rembourse le coût de réparation ou la valeur actuelle du véhicule en cas de collision avec un autre véhicule ou un objet fixe (donc autre qu’un animal) ou encore en cas de tonneau, que l’assuré soit responsable ou non. Dans la majorité des contrats, il faut souscrire à la garantie « Other Than Collision » pour pouvoir souscrire à la « Collision ».

– Dommages sans collision (Compréhensive other than collision – OTC) : les dommages causés au véhicule de l’assuré autre que par une collision (explosion, incendie, vandalisme, vol, bris de glaces, grêle etc) sont couverts par cette assurance. Cette garantie inclut également les dommages causés par la chute d’un objet ou par un choc avec un animal.

– Remorquage et main-d’œuvre (Towing & Labor Coverage) : appelée également (Emergency Road Service), elle couvre les frais des services d’urgence sur la route, par exemple un remorquage lorsque la voiture est accidentée. Elle paye également les frais de main-d’œuvre, lorsqu’il est question de changer un pneu crevé ou encore de déverrouiller une voiture fermée à clé à l’endroit où celle-ci est immobilisée. Les conditions et les montants de prise en charge du remorquage ou des réparations varient en fonction du contrat.

– Location de voiture (Rental reimbursement) : l’assurance prend en charge les frais de location d’un véhicule de remplacement si la voiture est en réparation suite a accident ou si elle a été volée.

– Remboursement de prêt (Gap assurance) : si un accident survient alors qu’un prêt automobile est en cours, l’assurance peut aider le conducteur en agissant comme un « relais » entre le montant dû sur le prêt et la juste valeur marchande de la voiture.


Assurance voiture en Floride

(Crédit photo : Jose sanchez –
Freeimages.com)

Assurance voiture : cas particulier de Miami et de la Floride

La Floride est un Etat très particulier en matière d’assurance automobile car il est l’un des rares doté d’un système basé sur la « responsabilité sans faute ». Ce système permet l’indemnisation des victimes indépendamment de la faute du conducteur, et en théorie, d’obtenir plus facilement la réparation des dommages qui ont été causés lors de l’accident. Si vous avez un accident de voiture, c’est votre propre assurance qui couvre vos frais médicaux ou la perte de salaires, même si c’est une autre personne qui en est responsable.

A Miami et en Floride deux assurances seulement sont réellement obligatoires :

– L’assurance « Personal Injury Protection – PIP » d’un minimum de 10 000 $ qui couvre les frais médicaux du conducteur et de ses passagers, ainsi que l’éventuelle perte de revenus sans aucune condition de faute. Cela signifie que cette assurance intervient en premier, même si l’accident est causé par un tiers

– L’assurance « Liability coverage » (ou assurance responsabilité civile) de 10 000 $ qui couvre les dommages matériels ou corporelles causé à un tiers. Compte tenu des coûts des frais médicaux aux Etats-Unis, autant dire que la couverture de l’assurance obligatoire est plus que limitée. Mais ce montant peut être majoré en fonction de l’historique du conducteur, par exemple, s’il a déjà eu un accident le minimum passe à 30 000 $. Et indépendamment des minimas légaux, l’assuré peut augmenter les plafonds jusqu’à 100 000 ou 300 000 $ par exemple.

A noter : si votre voiture est immatriculée en Floride, vous devez obligatoirement prendre une assurance de l’Etat de Floride. Si vous résidez plus de 90 jours (pas forcément consécutifs) dans l’année en Floride, vous devez prendre une assurance qui respecte les lois de Floride.


Combien coûte une assurance automobile ?

Tout comme en France, les tarifs des assurances automobiles varient d’un assureur à l’autre et d’un conducteur à l’autre, car la compagnie fait une enquête afin d’analyser le risque que vous représentez pour lui. Il est donc impossible de donner un tarif précis.

Une multitude de facteurs influence le prix de l’assurance. Parmi ceux qui ont le plus grand impact :
Le type et âge du véhicule,
Le profil du conducteur : âge, sexe, situation de famille (marié ou pas), expérience, type de permis de conduire, historique en matière d’assurance (« Credit Score »), profession, lieu et type d’habitation (propriétaire ou pas),
L’historique d’accidents ou d’infractions au code de la route du conducteur,
Le niveau de couverture : montant d’assurance (limits) et franchise (deductible),
Le type d’indemnisation : valeur à neuf (replacement cost) ou valeur actuelle (actual cash value),
Les risques couverts par le contrat (collision, other than collision etc,…),
L’usage de la voiture : loisirs, travail et nombre de kilomètres parcourus par an.

Quoi qu’il en soit, en arrivant aux Etats-Unis sans historique d’assurance auto, les assureurs vous proposent un contrat nouveau conducteur et dans ce cas, vos mensualités sont évidemment plus élevées que pour un automobiliste américain conduisant depuis l’âge de 16 ans dans son pays. Mais rassurez-vous, votre historique va se construire au fil des mois et si vous n’avez pas de problème, vous pouvez renégocier assez rapidement.

La non-assurance est un fléau particulièrement important en Floride et certaines études estiment le taux de véhicules sans assurance à 24%. Le sujet de l’assurance n’est donc pas à prendre à la légère. Mieux vaut être bien assuré et il est vivement conseillé de prendre une couverture supérieure à celle, minimale, requise par la loi…

Nos autres articles sue les assurances :

– Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis[1]

– Assurance santé aux Etats-Unis : tout comprendre du système d’assurance maladie américain[3]

– Pourquoi et comment prendre une assurance voyage aux Etats-Unis[4] ?

– Conseils pour bien choisir son assurance-vie aux Etats-Unis [5]

– Les assurances professionnelles aux Etats-Unis[6]

– Les assurances habitation aux Etats-Unis (dont la Floride)[7]

– L’assurance auto et moto en Floride : quelle couverture en cas d’accident [8]?

– Que faire en cas d’accident ou de blessures en Floride ?[9]

Danielle Waton[10]

Endnotes:
  1. Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis: http://courrierdefloride.com/assurances/
  2. [Image]: http://courrierdefloride.com/comptables-experts-comptables-et-certified-public-accountants-cpa-a-miami-et-en-floride/
  3. Assurance santé aux Etats-Unis : tout comprendre du système d’assurance maladie américain: http://courrierdefloride.com/2017/05/02/assurance-sante-aux-etats-unis-tout-comprendre-et-tout-savoir/
  4. Pourquoi et comment prendre une assurance voyage aux Etats-Unis: https://wp.me/p6wSL1-eLk
  5. Conseils pour bien choisir son assurance-vie aux Etats-Unis : http://courrierdefloride.com/2018/03/01/conseils-pour-bien-choisir-son-assurance-vie-aux-etats-unis/
  6. Les assurances professionnelles aux Etats-Unis: https://wp.me/p6wSL1-eLO
  7. Les assurances habitation aux Etats-Unis (dont la Floride): http://courrierdefloride.com/2018/03/13/les-assurances-habitation-aux-etats-unis-floride/
  8. L’assurance auto et moto en Floride : quelle couverture en cas d’accident : http://courrierdefloride.com/2015/03/12/lassurance-auto-et-moto-en-floride-quelle-couverture-en-cas-daccident/
  9. Que faire en cas d’accident ou de blessures en Floride ?: http://courrierdefloride.com/2018/01/04/accidents-et-blessures-en-floride-que-faut-il-faire-avocat-specialise/
  10. [Image]: http://courrierdefloride.com/wp-content/uploads/2018/10/Waton-Danielle-assurances-vie-voyage-sante-medicare-salaire-floride-cigna-nov18.jpg

Richard Rogowski, Danny Shears agents immobiliers

Source URL: http://courrierdefloride.com/2018/03/13/quelles-assurances-automobiles-choisir-aux-etats-unis-et-en-floride/