Cirque du Soleil : chute mortelle à Tampa de l’acrobate français Yann Arnaud

Cirque du Soleil : chute mortelle à Tampa de l’acrobate français Yann Arnaud

Yann Arnaud, 38 ans, résident de Miami et acrobate depuis une quinzaine d’années au Cirque du Soleil, a lâché prise samedi 17 mars peu avant 22h et est tombé au sol en pleine représentation du spectacle Volta du Cirque du Soleil, à Tampa en Floride. Conduit au Tampa General Hospital après cette chute de près de 7 mètres de haut, Yann Arnaud est malheureusement décédé quelques heures plus tard.

Yann Arnaud acrobate chatte mortelle Cirque du Soleil Tampa

« La famille toute entière du Cirque du Soleil est sous le choc et dévastée par cette tragédie« , a indiqué Danielle Lamarre, le président du cirque. « Yann était aimé de tous ceux qui ont eu la chance de la connaître. (…) Nous recueillons actuellement toutes les informations relatives à cet événement tragique. Nous offrons notre pleine collaboration aux autorités, alors qu’elles se penchent sur les circonstances de cet accident« . Les autres représentations du Cirque du Soleil à Tampa ont été annulées, et l’enquête devra déterminer ce qui s’est réellement passé. Nos confrères du Tampa Bay Times ont pu cependant voir une vidéo où l’acrobate lâche prise, mais il reste à en connaître la raison.

Yann Arnaud était originaire de Champigny-sur-Marne, au sud-est de Paris.

– Lire aussi : L’an passé, Radio-Canada avait réalisé un portrait de Yann.

 



Related Articles

Un sous-marin français coule un porte-avion USS américain !

Le 4 mars dernier, le ministère français des affaires étrangères a communiqué avoir – à l’aide du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Saphir – coulé le porte-avion américain USS Theodore Roosevelt « au large de la Floride », ce que… l’US Navy a confirmé. L’épave n’a pas été retrouvée, et pour cause, il s’agissait d’un exercice ! Le rôle du Saphir étant d’essayer de couler le porte-avion, le ministère n’est pas peu fier d’avoir réussi à déjouer les défenses du géant américain ! La France dispose de six SNA (dont seule la propulsion est nucléaire) mais aussi de quatre SNLE (Lanceurs d’Engins) dont deux sont constamment en immersion, ceux-là portant en leurs flancs la force de dissuasion nucléaire française.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !