Pearl & The Oysters : des petits français qui deviennent stars de la pop en Floride !

Pearl & The Oysters : des petits français qui deviennent stars de la pop en Floride !

Quelle drôle d’idée pour lancer un groupe pop vers les étoiles que de s’installer à Gainesville, Florida ?! Bon au moins y a pas trop de concurrence sur ce genre de musique-là !

Pearl & The OystersLeur participation de Pearl & The Oysters en mars dernier au grand Okeechobee Music Festival (festival qui pourrait bien atterrir sur la plage de Miami Beach en novembre), a piqué la curiosité de nos confrères de Miami New Times, toujours à l’affut de nouveaux talents « Made in Florida ». Mais ces nouveaux venus sur les grandes scènes américaines – après avoir écumé les clubs branchés de Floride – sont des… Parisiens… ce qui en fait d’autant plus des OVNIS dans le paysage musical de Floride ! Après cet article de 3km dans le New Times, c’est donc Le Courrier qui s’est intéressé à Pearl & The Oysters, originellement composé de ce duo de Parisiens que sont Juliette Davis et Joachim Polack.

Au début c’est surprenant, c’est pop, résolument pop, mais certains arrangements électroniques agressifs semblent sortis d’une très petite chambre d’étudiants, tout comme les clips vidéos d’ailleurs. C’est un parti pris : les mélodies sont simples, fraîches et entraînantes, telles qu’elles se doivent d’être dans la pop, avec une petite touche « sixties » que n’auraient renié ni Brigitte Bardot, ni Bertrand Burgalat, mais avec ce grain de folie beaucoup plus travaillé qu’on pourrait le croire au prime abord ; un je-ne-sais-quoi non aligné sur le reste de la planète Terre et son industrie musicale souvent trop convenue. Donc, pour résumer, parfois on a un peu l’impression que Philippe Katerine est venu saboter leurs morceaux en jouant de l’orgue Bontempi dans leur dos, mais la plupart du temps c’est plutôt juste… de la très bonne pop, et parfois même très très entraînante.

Nous on adore leur premier disque : à vous de juger maintenant !

https://pearlandtheoysters.bandcamp.com/releases

https://www.facebook.com/pearlandtheoysters/



Related Articles

Inquiétudes face à la baisse de l’Euro et du Dollar Canadien

Les fluctuations monétaires créent des inquiétudes chez les professionnels francophones installés aux Etats-Unis, notamment dans le secteur de l’investissement et du tourisme.

Le 11 mars 2015, l’Euro était coté à 1,057 dollar, c’est-à-dire quasiment à parité avec la monnaie américaine, pour la première fois depuis plus d’une décennie. En 1 an l’Euro a ainsi reculé de 23% face au billet vert, et de plus de 12% depuis le 1er janvier 2015. Jamais une baisse n’aura été si forte et constante en même temps.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !