Quelles fenêtres et volets anti-ouragans choisir à Miami et en Floride

Quelles fenêtres et volets anti-ouragans choisir à Miami et en Floride

Les fenêtres, les volets, mais aussi les portes, sont autant d’ouvertures qui peuvent céder sous la pression d’un cyclone, que ce soit un ouragan ou une tempête tropicale. Il faut bien entendu faire attention à toutes les faiblesses de sa maison (dont le toit) avant le passage d’un cyclone, mais les ouvertures sont toujours un point qui pose problème.


Voir aussi nos articles :

La Saison des pluies et des ouragans en Floride

Que faire en cas d’ouragan à Miami et en Floride

Ouragans en Floride : êtes-vous bien assurés

Liste des assureurs francophones en Floride

Ouragans en Floride : le groupe Facebook d’entraide et solidarité des francophones


En cas d’ouragan, une noix de coco peut s’envoler à plus de 200km/h. Imaginez ce qu’il advient de votre fenêtre ou de votre baie vitrée si elle n’est pas protégée ?! Il en va de même pour les branches ou pour tout objet présent dans les environs. Mais vos vitrages peuvent même céder par la seule pression du vent. Et si le vent rentre chez vous… dites vous bien qu’il en ressortira aussi par quelque part. De même, les pluies ne tombent pas à la verticale durant un cyclone, mais à l’horizontal. Que ce soit par un interstice insoupçonné ou par une fenêtre explosée, il y a des possibilités d’inondation.

Donc, en Floride, tout le monde a des fenêtres anti-ouragans, et… ça peut jouer beaucoup pour les assurances.

Panneaux anti-ouragans

LES VITRES ANTI-OURAGANS

Avant de parler des volets anti-ouragans, commençons par les « hurricane proof glass », des vitres à l’épreuve des ouragans, une solution qui est de plus en plus populaire. Le gros avantage, c’est qu’une fois qu’elles sont posées, vous n’avez plus rien à faire (et il est parfois difficile de trouver un poseur de volets juste avant le passage d’un ouragan : c’est le moment où ils ont le plus de travail). Mais il y a des inconvénients, à commencer par le prix, et il comprendra aussi le changement du cadre : la vitre seule ne suffit pas. Et elles doivent être posées par un professionnel agrémenté. Il faut savoir que la partie externe peut tout de même être impactée, même si en théorie le système de vitrage empêche qu’il y ait des trous de part et d’autre de la vitre. Mais bon, si elle a un impact… vous devrez tout de même la changer par la suite…

Les vitres anti-ouragans sont conçues de deux couches de verre séparées par une couche centrale en résine ou en PVB (polyvinyl butyral), ce dernier étant réputé le plus solide. Avant l’achat, comparez aussi les épaisseurs.


LES VOLETS ANTI-OURAGANS

Les « shutters » (volets) spécialisés constituent une bonne vieille tradition… et surtout la plus économique. Il y en a néanmoins différentes sortes, que ce soit en bois, en PVC ou en alluminium :

LES PANNEAUX METALLIQUES

Ce sont les moins chers. Néanmoins, il est nécessaire de les stocker quelque part puisque vous ne les poserez qu’en cas d’alerte. A ce propos, vérifier avant une alerte si ils sont à la bonne taille…. et si vous pouvez les poser seuls, car ils peuvent être très lourds.

LES VOLETS EN ACCORDEON

Qu’ils soient conçus en une seule ou bien deux parties coulissantes, ils sont deux à trois fois plus chers à l’achat, mais ils présentent l’intérêt d’être posés en permanence sur le rebord de votre fenêtre (parfois dans une boîte protégée par une serrure). Et il ne faut que quelques secondes pour les fermer. Vous pouvez même les utiliser comme une protection anti-vol supplémentaire le reste du temps. Inconvénients : pas forcément esthétique, et en tout cas plus facilement vieillissant que les autres systèmes.

LES VOLETS COLONIAUX

Comme des doubles-persiennes : en cas de beau temps ils sont sur le mur de chaque côté de la fenêtre. Et en cas d’alerte : vous les repliez et passez une barre pour les fixer l’un à l’autre. EN anglais on les appelle « Colonial hurricane shutters ».

Volets coloniaux anti-ouragants en Floride

BAHAMA STYLE SHUTTERS

Une seule pièce, mais au dessus des fenêtres et portes, et qui se rabat devant l’ouverture.

LE RIDEAU DE FER

Le rideau de fer dit « paracyclonique » se déroule, ce qui est assez pratique, mais pas sans inconvénients. Tout d’abord c’est le système le plus cher… Et il vaut mieux qu’il fonctionne avec batterie plutôt que sur le système électrique, vu que l’électricité saute pendant plusieurs jours en cas de passage d’ouragan.

LE CONTREPLAQUÉ

Et puis il y a le contreplaqué, qui peut être assez utile pour les grandes baies vitrées, comme par exemple les commerces (à condition bien sûr que vous ayez mis en sécurité le matériel à l’intérieur). Si vous en posez, ne le faites pas n’importe comment, et faites vous aider par un « handyman », un spécialiste du bricolage : à Miami et en Floride ils savent comment faire. Car si votre contreplaqué s’envole et va se ficher dans la fenêtre du voisin ou dans sa voiture… ou, pire, va assommer quelqu’un… finalement ça aura été pire que si vous n’aviez rien mis. Il faut qu’il cadre parfaitement et que ses angles et côtés ne puissent être soulevés par les bourrasques.

Pose de panneaux contreplaqués anti-ouragans en Floride

A Key West ils ont l’expérience du contreplaqué ! (Crédit photo : Cayobo from Key West, The Conch Republic  – CC BY 2.0)

BRICOLAGE

Vous pouvez aussi bricoler. Il y a par exemple des films de protection « anti-ouragan » que vous pouvez apposer sur vos vitres, ou bien des volets en plastique moins chers. Ca peut vous permettre d’éviter des petits dégâts. Attention quand même à ce qu’en pense votre assureur !!!!

Il faut savoir que la plupart des systèmes de fermetures évoqués ci-dessus peuvent aussi être renforcés par des barres métalliques.

LE SCOTCH SUR LES VITRES

Ca peut les renforcer un tout petit peu des bourrasques (mais quasiment rien) et ça ne protège en revanche pas du tout des impacts. C’est donc surtout une perte de temps (et de scotch). En plus, après le passage de l’ouragan, vous mettrez trois jours à gratter les traces !



Related Articles

Design District : Le luxe Français à la conquête de Miami

Le luxe continue son implantation dans le sud de la Floride, afin de servir les clients locaux, mais aussi les nombreux touristes, comme par exemple les Brésiliens qui viennent acheter ici des produits bien moins taxés qu’ils ne le sont dans leur propre pays. Du coup, un ballet de voitures voyantes, Rolls, Lamborghini, Ferrari… est de plus en plus imposant dans ces quelques rues agréables du Design District. Peu de Peugeot ou de Citroën… mais en revanche la moitié des boutiques sont bel et bien françaises. Il y a un an, c’était un grand magasin Hermès qui rejoignait les autres ; en mai 2014 c’est Longchamp qui y posait son sac, et la liste commence à s’allonger du « chic » français établi au Design District. Et bien d’autres s’apprêtent à y arriver.

1 comment

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !