Jean-Charles Faust : le consul honoraire de France à Tampa (Floride)

by La Rédaction | juin 18, 2018 10:00

Portrait de Jean-Charles Faust, consul honoraire de France à Tampa depuis 2002.

Les consuls honoraires sont souvent des expatriés de longue date, ayant une longue expérience des situations difficiles à gérer. Jean-Charles Faust n’est pas une exception : originaire de Grenoble (dans les Alpes), il aura passé la plupart de sa vie à l’étranger. « Mon père était chef de bureau à l’Agence France Presse. J’ai grandi au Caire, à Téhéran, au Brésil… et je ne suis arrivé en France que pour intégrer le Lycée Hoche de Versailles à l’âge de 14 ans. » En 1980, son employeur, Maisons Phénix, entre dans le capital d’un groupe de constructions résidentielles à Houston, et c’est comme ça qu’il arrive dans le sud des Etats-Unis. « C’est l’année suivante que j’ai été transféré à Clearwater, près de Tampa, et depuis lors je n’ai pas bougé ! » En 1986 Maisons Phénix se retire du marché, mais Jean-Charles Faust décide de créer sa propre société de courtage immobilier dans la baie de Tampa. Six ans plus tard il est nommé consul honoraire, poste qu’il occupe toujours aujourd’hui, tout en ayant entre temps été président de FRAMCO (French-American Business Council of West Florida) pendant 11 années, de 2002 à 2017

Cette expérience, au service  à la fois des expatriés et des chefs d’entreprise, lui apporte une vision précise de l’attrait que peut avoir la Tampa Bay sur les Français. « Oui il y a toujours un intérêt croissant pour ce marché gigantesque que constitue l’agglomération de Tampa. Avec ses trois millions d’habitants, Tampa est une grande ville émergente, non seulement en Floride, mais aussi à l’échelle des villes des Etats-Unis. Les Français connaissent d’abord Miami, puis ils se rendent compte que la vie est plus facile et moins onéreuse de notre côté de la Floride ; le coût d’une implantation est bas par rapport à Miami… et la qualité de vie est magnifique. Depuis quelques mois je sens quand même que l’émigration vers les Etats-Unis devient un plus grand défi, notamment dû aux conditions d’immigration qui se durcissent. Autrefois, même si on ne parlait pas anglais, on pouvait venir créer une entreprise ici. Ca a tendance à devenir plus difficile. Il y a tous ceux qui arrivent, mais il y a aussi ceux qui repartent, par mal du pays, ou bien parce qu’ils se sont lancés dans un secteur difficile. Pour la restauration par exemple, dans les grandes villes de Floride c’est soumis à une concurrence très vive, il faut bien faire attention à l’endroit où on s’installe. Mais beaucoup d’entrepreneurs français ont trouvé ici la clé de la réussite, parfois après des débuts difficiles. Quand on voit que la première école française va ouvrir au mois d’août, et qu’il y a en même temps un projet d’école Montessori bilingue à Tampa Westchase… il est évident que la communauté se renforce.« 

Jean-Charles Faust (à droite), avec le consul général Clément Leclerc, et le maire de Tampa, Bob Buckhorn.

Jean-Charles Faust (à droite), avec le consul général Clément Leclerc, et le maire de Tampa, Bob Buckhorn.

CONSUL HONORAIRE

En plus des qualités qui les ont conduits à être choisis pour représenter leurs pays dans des villes éloignées des consulats, les consuls honoraires de France ont très souvent une personnalité singulière… et une grande énergie. Il faut dire qu’il y a plus de sacrifices à faire en remplissant cette fonction, que de lauriers à glaner (!)  et ils ne sont pas là par hasard : généralement ils ont ainsi un état d’esprit très « service public » !

Remise des passeports, organisation des élections etc… « On aide aussi régulièrement des Français en difficulté. Récemment un notaire recherchait une personne pour lui remettre un héritage ; un homme de nationalité française mais ne parlant pas français… et qui vivait dans un endroit très isolé. On a parfois des histoires incroyables ! » Le poste de conseiller consulaire c’est aussi un grand nombre de représentations officielles. « Nous avons beaucoup d’officiers français présents à la coalition internationale sur la base de McDill Air Force, nous avons aussi des jumelages entre Tampa et Le Havre, Sarasota et Perpignan, New Port Richey et Cavalaire-sur-Mer, sans parler de tous les liens économiques.« 

Les endroits préférés de Jean-Charles Faust à Tampa :

– Aller courir sur le Pinellas Trail

– Le Dali Museum de St Pete, les musées d’art de St Pete et de Tampa, le USF Contemporary Art Museum, et juste à côté de l’USF il y a un studio de photogravue qui a une réputation nationale et que j’apprécie particulièrement !

UNE GRANDE VILLE AMERICAINE EN CONSTRUCTION

Jean-Charles Faust est justement passionné par le développement économique de Tampa Bay. Et quels sont les moteurs de cet essor si rapide ? « Nous avons le premier port de Floride pour le transport de matières premières, mais aussi l’aéroport, la base militaire McDill, les sociétés de haute technologie (Tech Data, Jabil), le secteur médical, les services financiers (Raymond James, Axa) et bien entendu le tourisme (avec des plages parmi les plus fréquentées des Etats-Unis, comme Clearwater ou Siesta Key). De nombreux centres d’entrepreneurs/incubateurs ont été créés au cours des trois dernières années dans la région. Il y a aussi des grands projets, avec par exemple des extensions du port et de l’aéroport, mais aussi un projet-phare de 3 milliards de dollars, qui devrait être transformateur. Il est porté par Jeff Vinik, le propriétaire des Lightnings, l’équipe de hockey, en partenariat avec Cascade Investment, la filiale financière de Bill Gates.« 

Dans cette course à la construction d’une nouvelle grande ville américaine, la France occupe la place de 4ème plus grand investisseur étranger, avec plus de 50 sociétés dans la région ; dont une dizaine de filiales de grands groupes francais comme Vinci/Bureau Veritas dans la construction, ou Essilor/St Gobain dans le secteur medical, Orange et Thales dans les IT/Télécommunications. De quoi donner beaucoup de travail à un consul honoraire !

– Cliquez pour voir les Coordonnées des consuls honoraires en Floride[1]

[2]

Endnotes:
  1. Coordonnées des consuls honoraires en Floride: https://miami.consulfrance.org/spip.php?article521
  2. [Image]: http://www.clscfl.com/

Source URL: http://courrierdefloride.com/2018/06/18/jean-charles-faust-consul-honoraire-de-france-a-tampa-floride/