Cobá : la fascinante ville maya et sa grande pyramide perçant la jungle mexicaine

Cobá : la fascinante ville maya et sa grande pyramide perçant la jungle mexicaine

La cité de Cobá est au milieu de nulle part, à 42km de Tulum, 106km de Playa del Carmen et 60km de Valladolid.

Photo ci-dessus : la grande pyramide Nohoch Mul sur laquelle vous il est autorisé de monter.

Il faut déjà savoir que Cobá se visite à vélo (les différentes parties du site étant assez isolées les unes des autres). Vous ne verrez qu’une petite partie de celle qui, il était une fois, s’étendait sur 75km2 et accueillait plus de 50 000 habitants. La plupart des bâtiments et monuments ont été érigés entre l’an 500 et l’an 900 après Jésus-Christ.

La Pyramide Nohoch Mul, dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

La Pyramide Nohoch Mul, dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

Les ruines de la ville maya de Cobá vous apporteront deux expériences incroyables, surtout si vous y arrivez tôt le matin à l’ouverture (pour ne pas avoir la foule autour de vous). L’isolement dans la jungle, seul à la découverte de vestiges monumentaux… c’est une expérience « à la Indiana Jones » que vous ne regretterez pas d’avoir vécu (imaginez il y a quelques siècles avec les jaguars autour de vous) (il en reste d’ailleurs quelques uns, faites attention !!) (mais il y a beaucoup plus de… moustiques  partez équipés). La deuxième particularité de Cobá, c’est qu’on y trouve la plus haute pyramide sur laquelle il est permis de monter au sommet. Il y en a d’autres très belles (celle d’Ek Balam, ou certaines à Uxmal), mais l’expérience de Cobá est vraiment unique, la tête dans les nuages avec les rois mayas, et avec vue sur les autres pyramides de Cobá qui transpercent la forêt s’étendant partout autour de vous, et à perte de vue. (Il n’est plus possible de monter sur la pyramide de Chichen Itza depuis 2006.)

Ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

Faut-il vraiment un vélo pour visiter Cobá ? Il y a aussi des pousse-pousse (et les mayas pour les pousser), mais évitez en tout cas d’y aller à pied si vous voulez en prendre plein les yeux (tout voir) sans trop forcer sur vos jambes : même à vélo c’est déjà assez sportif quand vous devez ensuite monter au sommet de Nohoch Mul. Cette pyramide de 42 mètres de haut est l’une des plus grandes du pays maya (Uxmal étant la plus haute avec sa « pyramide du Devin »). Bon courage pour gravir ses 120 marches !

La Pyramide Xaibe, dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

La Pyramide Xaibe, dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

Vous verrez ainsi plusieurs groupes de pyramides, dont « La Iglesia », elle aussi immense (près de l’entrée du site), ou la magnifique Xaibe avec ses angles arrondis qui la font ressembler à celle d’Uxmal. Il y a (comme dans toutes les villes mayas) un stade de pelote basque, et sur le site de Cobá ont été retrouvées une trentaine de stèle sculptées dont vous pouvez encore voir aujourd’hui un certain nombre.

Pyramide 'La Iglesia', dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

Pyramide ‘La Iglesia’, dans les ruines de la cité maya de Cobá au Mexique.

Le mot maya « kob » signifie « passage à gué » et le mot « ha » signifie « eau ». Et, en effet, dès l’entrée du site, vous pouvez voir qu’il a la particularité d’être jalonné de petites étendues d’eau, ce qui est relativement rare dans la région (l’eau y coule surtout sous la terre dans le Yucatan).


Juste à côté de Cobá :

Les cenotes de Cobá (ne pas manquer cette halte fraîcheur en sortant des pyramides).

La jungle (et les singes) de Punta Laguna

La ville de Chemax


Couleurs du Mexique

Photos prises à côté de la cité maya de Cobá :

Nos autres pages :

– Notre Guide de Tulum

– Guide de Playa del Carmen

– Notre Guide Complet et Gratuit du Yucatan

– Le Yucatan en vidéos

– Les cenotes du Yucatan

– Quelles pyramides mayas visiter au Yucatan

– Nos guides gratuits de FlorideLouisianeGéorgieCubaLes Bahamas


Galerie photo des ruines mayas de Cobá :

Les cenotes de Cobá : Multum Ha, Choo Ha et Tankach Ha

Chemax : une ville 100% maya dans le Yucatán

 



Related Articles

8 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !