Valladolid : une très belle ville du Yucatan (Mexique)

Valladolid : une très belle ville du Yucatan (Mexique)

Avec plus de 50 000 habitants, l’actuelle Valladolid est une ville de bonne taille dans l’Etat du Yucatan. Elle est au carrefour de toutes les routes touristiques de la péninsule… et elle le mérite : c’est une étape agréable. Le conquistador Francisco de Montejo l’a fondée en 1543 en lui donnant le même nom que celle de la capitale espagnole de l’époque : Valladolid. Néanmoins, deux ans plus tard, les colons décidèrent qu’il valait mieux affronter les « indigènes » que les moustiques : ils changèrent l’emplacement de la ville de quelques kilomètres en jetant leur dévolu sur la capitale maya de Zací. Ils utilisèrent les pierres des édifices mayas pour bâtir le centre colonial actuel.

Ce fut le cas dans d’autres ville comme Merida : n’oubliez pas que les pyramides mayas que vous pouvez visiter sont celles qui ont été ensevelis (et ainsi protégées) par la jungle : dans bien d’autres endroits elles ont été détruites). L’année suivante une révolte indienne fut réprimée dans le sang, et il faudra aux indiens trois siècles de plus pour que, dans les années 1840, ils puissent de nouveau se faire entendre de manière guerrière, avec la Guerre des Castes, pendant laquelle ils dirent enfin aux colons tout le bien qu’ils pensaient de leur manière de se conduire !

rue Calzada de los Frailes à Valladolid dans le Yucatan (Mexique)

rue Calzada de los Frailes à Valladolid (crédit photo : en-yucatan.com.mx )

Il y a deux sites majeurs à visiter à Valladolid : le centre (vous pouvez y prendre la cathédrale San Servacio comme point de repère), et le couvent San Bernardino de Siena, tous deux reliés par la très colorée rue Calzada de los Frailes.


Convent San Bernardino de Siena

Convent San Bernardino de Siena à Valladolid dans le Yucatan

Il fut érigé par les Franciscains entre 1552 et 1560 dans le quartier de Sisal, avec une architecture franciscaine, mais de type médiévale. Si vous ne vous intéressez pas aux bâtiments religieux ni aux vieilles pierres, dites vous seulement que ces dates sont juste quelques décennies seulement après que Christophe Colomb eut mis le pieds sur les premières îles des Amériques. Déjà, les conquistadors avaient érigé des bâtiments monumentaux dans la jungle, comme matérialisant la puissance de l’Espagne et de toute l’Europe sur les civilisations les ayant précédées.


LE CENTRE COLONIAL DE VALLADOLID

Centre colonial de Valladolid dans le Yucatan

Pour visiter le centre, il vous faut arpenter toutes les rues autour du parc Francisco Cantón Rosado (là où est la cathédrale). Avant de détailler les monuments, sachez qu’il y a plein de restaurants, cafés et boutiques sympathiques dans le centre. Si vous mangez du porc (et de la sauce tomate) commandez un « Lomitos de Valladolid » (longe de porc) : c’est la spécialité locale.


L’Hôtel de Ville / Office de tourisme

Il est à l’angle des Calle 40 et 41. Montez à l’étage de la mairie, dans la « salles de fresques », voir les fresques sur l’histoire du Yucatan, et arrêtez vous prendre une carte à l’office de tourisme, qui saura répondre à toutes vos questions.

www.turismo.valladolid.gob.mx


La cathédrale San Servacio o San Gervasio

Sa construction débuta en 1543, soit 51 ans après la découverte des Amériques.

Cathédrale de Valladolid (Yucatan / Mexique)


Les autres églises : 

Allez jusqu’à la Iglesia de la Candelaria qui est consacrée à la Vierge de la Candelaria, ce n’est pas loin et l’itinéraire est agréable : Calle 35 205, Candelaria, Valladolid. A Valladolid il y a aussi Santa Lucía (qui date du XVIIe) et Santa Ana (XIXe).

PHOTOS DE LA CANDALERIA :


Cenote Zaci (et centre artisanal)

Le cenote Zaci à Valladolid.

Le cenote Zaci à Valladolid. Crédit photo : Second-Half Travels – (CC BY-NC 2.0))

De l’autre côté de la place (par rapport à la cathédrale), vous avez un beau cenote en plein centre ville  : Zaci (du nom de la ville maya), et un « centro artesanal » où vous pouvez acheter les productions des mayas.

www.en-yucatan.com.mx/valladolid/centro-artesanal-zaci/


Musée San Roque

Musée San Roque à Valladolid dans le Yucatan

Dédié à la civilisation maya (avec une pièce consacrée à la médecine maya), le musée est à l’intérieur de l’Hospital del Santo Nombre de Jesús (1575) sur la Calle 41, à 50 mètres de la place de la cathédrale.

www.valladolid.com.mx/colonias/centro/museo-san-roque.html


En vidéo :


A proximité de Valladolid :

– Au sud : Chemax, une ville assez pauvre et peuplée d’indiens

– Au nord : Les ruines des pyramides d’Ek Balam sont à quelques minutes de route

– A l’est : Cancun (station balnéaire) et à 152 km

– A l’ouest de Valladolid, la pyramide de Chichen Itza est à 32km

Autres pages :

– Notre Guide Complet et Gratuit du Yucatan

– Le Yucatan en vidéos

– Les cenotes du Yucatan

– Quelles pyramides mayas visiter au Yucatan

– Nos guides gratuits de FlorideLouisianeGéorgieCubaLes Bahamas

Canada Realty Group

Canada Realty Group



Related Articles

3 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !