Izamal, la ville jaune du Yucatán

Izamal, la ville jaune du Yucatán

Faire une pause à Izamal, c’est une peu comme visiter le soleil : tout est jaune dans son lumineux et merveilleux centre ville !

Izamal est une petite ville (15000 habitants), mais une étape incontournable d’une visite du Yucatán, à 72 kilomètres à l’est de Mérida.

Izamal : la ville jaune du Yucatan (Mexique)

On peut faire le tour du centre ville deux ou trois heures à pieds (ou en quelques minutes en calèche ou en voiture) : ce sont les rues autour du monastère San Antonio de Padua qui sont jaunes, avec des places très agréables, comme les deux plus grandes : Parque Cinco de Mayo et Parque Itzamna, bordées de cafés, restaurants et marchands de glaces. La langue maternelle des habitants est majoritairement le maya (mais ils sauront vous répondre en castillan !).

EN VIDEO :


Dédiée au dieu soleil

La pyramide de Kinch Kak Mo à Izamal.

La pyramide de Kinch Kak Mo à Izamal (crédit photo : Yodigo / CC BY-SA 3.0)

Izamal vient du nom « Itzamna », dieu des sciences chez les mayas. Mais la ville était aussi dédiée à un second dieu, K’inich Ajaw, le dieu-soleil. La ville était extrêmement importante pour les mayas : un lieu de pèlerinage qui ne devait pas être bien inférieur à Chichén Itzá. Les pierres de la plus grande pyramide maya ont, comme dans les autres villes coloniales du Yucatán, été utilisées par les Espagnols pour construire les premiers monuments et bâtiments. Néanmoins on peut toujours voir deux grandes pyramides en plein centre d’Izamal : Kinch Kak Mo et Popol Chac. Les deux sont gratuites, mais privilégiez la première, qui est la plus haute, et avec un point de vue impressionnant sur la ville. Kinch Kak Mo : Calle 28 x 27 y 23, 97557 Izamal, Yuc.


Monastère San Antonio de Padua

Monastère de San Antonio de Padua à Izamal : la ville jaune du Yucatan (Mexique)

Quand il fut terminé en 1561 (69 ans après la découverte de l’Amérique), son atrium était le deuxième plus grand du monde après celui du Vatican. Et pour cause : le monastère a été érigée sur la base d’une gigantesque acropole maya. Plusieurs statues représentant des saints sont aujourd’hui encore considérées comme réalisant de miracles. Une statue de la Vierge de l’Immaculée Conception datant des premiers temps de l’ère coloniale, est la sainte patronne d’Izamal, et y est particulièrement vénérée.

Convento San Antonio de Padua : Centro, 97540 Izamal, Yucatán, Mexique


A proximité de Chichen Itza :

– A l’est : la célèbre cité maya et la pyramide de Chichén Itzá 

– A l’ouest : la grande et belle « ville blanche » de Mérida

Autres pages :

– Notre Guide Complet et Gratuit du Yucatan

– Le Yucatan en vidéos

– Les cenotes du Yucatan

– Quelles pyramides mayas visiter au Yucatan

– Nos guides gratuits de FlorideLouisianeGéorgieCubaLes Bahamas


 

Galerie photo du centre ville d’Izamal :


Tags assigned to this article:
Izamalmayapyramideruinesville jauneYucatan

Related Articles

3,3 millions de touristes en plus en Floride (dont 800 000 Canadiens) !

Entre 2013 et 2014, le nombre de touristes en Floride est passé de 94 à 97,3 millions. L’écrasante majorité d’entre eux est américaine, mais 11,5 millions sont arrivés de l’outre-mer… et 3,8 millions depuis le Canada (chiffre impressionnant puisque l’année précédente il n’y eut « que » 3 millions de Canadiens !). Les Québécois ont donc dû très largement passer la barre du million de visiteurs en 2014-2015, renforçant encore le caractère francophone de la Floride (le français est la 2ème langue la plus parlée de cet Etat).

Autre chiffre moins positif de 2014 : 28 morsures de requins répertoriées en Floride.

2 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !