La France et la Floride s’entendent pour protéger l’épave de La Trinité

La France et la Floride s’entendent pour protéger l’épave de La Trinité

Rappel des faits : A la suite d’une bataille judiciaire, l’été dernier la France a fini par obtenir de la justice américaine l’attribution de l’épave découverte il y a quelques années au large de Cape Canaveral par un chercheur de trésor. Ce dernier plaidait que les fonds sous-marins abritent un navire marchand transportant des trophées de guerre pris aux Français. Mais le gouvernement Français, soutenu par l’Etat de Floride et les associations, assurait qu’il s’agissait bel et bien de l’épave de La Trinité, le navire amiral de Jean Ribot, coulé sur les côtes de Floride suite à un ouragan, alors qu’il venait protéger la colonie française de Fort Caroline, menacée par les Espagnols récemment installés à St Augustine. Or il ne reste plus aucune trace de Fort Caroline et de ces débuts d’histoire coloniale française en Floride. L’épave est donc un trésor qui n’a peut-être pas encore livré tous ces secrets (pour le moment une stèle à fleurs de lys et des canons). Si la France a « récupéré l’épave », c’est parce qu’il s’agit d’un vaisseau militaire, et il n’y a alors pas de prescription : son propriétaire reste l’Etat qui l’a armé.

Photo : Ken Detzner à gauche et Clément Leclerc à droite. Crédit photo : Consulat général de France à Miami

« Un partenariat historique »

L'épave de Cap Canaveral
Des fleurs de lys retrouvées sur les canons et un monument à l’intérieur de l’épave de Cap Canaveral (crédit photo : GME)

Ceci dit, elle est donc toujours au fond de la mer l’épave de La Trinité. C’est donc dans ce cadre qu’un partenariat vient d’être signé à Tallahassee (capitale de la Floride) entre Clément Leclerc, consul général de France (très investi dans cette opération) représentant son pays, et le Secretary of State Ken Detzner, représentant l’Etat de Floride, afin d’effectuer recherches et protections sur l’épave. Pour le Floridien : Cette déclaration d’intention entre la Floride et la France est un pas en avant significatif afin d’assurer que cette importante pièce d’histoire française et américaine est étudiée, protégée et préservée de manière respectueuse et appropriée. L’Etat de Floride est honoré de travailler avec la France sur ce projet historique.« 

Il y a quelques années, les Américains avaient également découvert La Belle, le navire mythique avec lequel Cavelier de la Salle avait tenté de re-découvrir l’estuaire du Mississippi par la mer, lors de son fatal dernier voyage. La Belle avait été sortie des eaux et est actuellement honorée dans un musée d’Austin (Texas). C’est dire toute l’importance historique de ces premiers navires français arrivés dans une Amérique qui n’était pas encore, à l’époque, les Etats-Unis.

– Voir notre article sur les enjeux de cette bataille judiciaire

– Voir nos articles sur Fort Caroline

– Lire notre roman historique sur l’arrivée des Français en Floride


Tags assigned to this article:
épaveFlorideJean Ribaultla trinité

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !