Le harcèlement sur le lieu de travail (la chronique juridique de David S. Willig)

by La Rédaction | mars 10, 2019 10:00

David Willig

par David S. Willig, avocat à Paris et à Miami – Notaire

La révélation de l’existence en France de la “Ligue du LOL” met en relief que le mouvement représenté par #MeToo aux USA, et par #balancetonporc en France, a  encore du boulot avant que chacun soit respecté sur son lieu de travail.

#MeToo a d’abord ciblé certains membres de l’élite Hollywoodienne pour leurs traitements abusifs de jeunes ingenues qui rêvaient de faire une carrière cinématographique. Rapidement, le mouvement est venu viser toutes les personnes, surtout les hommes, en position de puissance dans les industries audiovisuelles, et autres.  

La révélation de l’existence en France de la “Ligue du LOL” met en relief que le mouvement représenté par #MeToo aux USA, et par #balancetonporc en France, a  encore du boulot avant que chacun soit respecté sur son lieu de travail.

#MeToo a d’abord ciblé certains membres de l’élite Hollywoodienne pour leurs traitements abusifs de jeunes ingenues qui rêvaient de faire une carrière cinématographique. Rapidement, le mouvement est venu viser toutes les personnes, surtout les hommes, en position de puissance dans les industries audiovisuelles, et autres.  

Le groupe Facebook « Ligue du Lol » était composé de journalistes dont certains, travaillant dans plusieurs publications réputées, s’y coordonnaient afin de se moquer de leurs collègues femmes. Le plus étonnant, c’est que le groupe existait depuis environ 10 ans !

Ce ne sera pas, sans doute, le dernier mot sur l’harcèlement aux lieux du travail.

Certes, le harcèlement existe, mais aux USA les lois existent aussi pour le combattre depuis plus de 50 ans déjà.  Le genre de harcèlement visé par des puissantes lois fédérales est basé sur la race, la couleur de la peau, la religion, le sexe, et l’origine nationale.  

Ces lois stipulent qu’un employeur peut être civilement responsable, y compris financièrement, en cas de harcèlement au travail.

Normalement, il y a des démarches internes à l’entreprise et des démarches administratives à suivre, avant de lancer une action judiciaire.  Souvent, la menace d’une future action judiciaire suffit à convaincre certains patrons de faire cesser la situation.

Parfois, le harcèlement est évident, comme l’exemple classique du dragueur importun et tenace au bureau.  Cependant, parfois la nuance entre différenciation et discrimination est subtile.

Par exemple, une jeune femme salariée se sentait la victime d’un traitement différencié dans un cabinet d’architecture. La nuance subtile était de déterminer si cette différenciation était due à une discrimination qui pourrait être condamné par la loi.

Finalement, il s’est avéré que, compte tenu des différentes manifestations de comportement discriminatoire, la discrimination se basait sur l’origine nationale, révélée par sa façon de parler.  

Le dédommagement du préjudice de la discrimination peut comprendre les arrérages de salaires, des salaires futurs, des dommages et intérêts, jusqu’au rétablissement d’un salarié licencié de son travail pour un motif discriminatoire.

Si jamais vous vous sentez la victime de discrimination, vous avez des recours !

Appelez le cabinet de Me. David S. Willig :

2837 SW 3rd Ave, Miami, FL 33129  –  www.floridavocat.com[1]

Tel : +1 (305) 860-1881   Interlawlink@aol.com[2]

David Willig Avocat Floride

Endnotes:
  1. www.floridavocat.com: http://floridavocat.com/
  2. Interlawlink@aol.com: mailto:Interlawlink@aol.com

Source URL: http://courrierdefloride.com/2019/03/10/le-harcelement-sur-le-lieu-de-travail-la-chronique-juridique-de-david-s-willig/