Fiche d’identité économique des Etats-Unis : les points forts et points faibles pour les investisseurs qui comptent se lancer sur ce marché

Back to homepage
Fiche d’identité économique des Etats-Unis : les points forts et points faibles pour les investisseurs qui comptent se lancer sur ce marché

Voici un aperçu synthétique de l’économie américaine, avec ses points faibles et ses points forts : tout ce qu’il faut savoir avant de s’y lancer et d’y investir !


Etats-Unis : Les points forts du marché

– Première économie mondiale.

– Une monnaie, le dollar, centrale dans l’économie mondiale.

– Premiers producteurs de gaz et de pétrole, les USA sont devenus quasi-autonomes au niveau énergétique.

– Une population et un marché de plus de 325 millions d’habitants.

– Le traité de libre échange AEUMC (avec le Mexique et le Canada) ouvre sur un marché nord-américain de 500 millions d’habitants.

– Un PIB élevé par habitant aux USA.

– Performances dans un grand nombre de secteurs très variés.

– Position dominante en matière de recherche et développement.

– Un marché numéro 1 pour la création de startups et de leur financement.

– Un marché de l’emploi très flexible et réactif/correctif.

– Un taux de chômage minimal.

– Une dette publique majoritairement détenue par des Américains.

– Une main-d’œuvre américaine qualifiée et productive.

– Des pôles de compétitivité exemplaires ont été créés dans tous les domaines et dans toutes les régions, les fameux « cluster ».

– Les États-Unis ont développé de puissants « clusters » (grappes industrielles) régionaux, des regroupements d’entreprises d’un même secteur d’activités sur une zone.

– Une très bonne information à destination des entreprises (économique, professionnelle, statistique…)

– Après une stagnation de la classe moyenne durant plusieurs décennies, son pouvoir d’achat devrait enfin augmenter (au moins un minimum) vu la création de richesses dans le pays.


USA : les points faibles du marché américain

– Le dollar fort n’est pas bon pour le déficit commercial : tant pour les exportations que pour le nombre de touristes.

– Le marché est très concurrentiel (pour ceux qui n’y sont pas habitués), avec une grande volatilité des consommateurs (ils sont peu fidèles aux marques).

– De fortes inégalités sociales, avec un nombre important de personnes déclassées, complètement abandonnées par les services publics, et la criminalité qui va avec, tout comme la consommation de drogue, le nombre de sans-abris dans certains Etats etc…

– Une productivité en baisse.

– Une importante dette publique.

– Des tensions politiques plus fortes qu’avant (raciales, géographiques…)

– Un désengagement du libre échange-mondial depuis quelques mois (2017), avec des conséquences encore peu prévisibles, mais qui seront bien réelles (le problème étant pour le moment l’instabilité).

– Des infrastructures publiques (ponts, écoles, routes….) en état calamiteux (mais pour lesquelles l’administration Trump a promis un plan d’action très important).

– Une prise en compte trop faible des risques liés au changement climatique.

– Les frais scolaires et médicaux ne sont pas du tout adaptés aux réalités, et sont autant de nouvelles formes de discrimination. La bulle des emprunts étudiants éclatera obligatoirement un jour.

– La quérulence : le nombre de plaintes est plus important aux Etats-Unis que dans le reste du monde. Il convient donc d’avoir un bon avocat, afin de traiter en amont et en aval les conflits professionnels, et si possible d’avoir des provisions pour les frais de justice (les petites entreprises n’ont pas trop à s’en faire : les Américains ne poursuivent surtout en justice les personnes qui ont beaucoup d’argent !!!).

– Guide de l’investissement et de l’immobilier aux Etats-Unis

– Floride : pour lire le Guide de l’investissement et de l’immobilier en Floride, cliquez ici !

Le Guide de l’investissement et de l’immobilier en Floride

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !