Coral Gables : The Biltmore, un hôtel très spécial à Miami

Back to homepage
Coral Gables : The Biltmore, un hôtel très spécial à Miami

 

Hôtel de luxe par excellence et de surcroit classé monument historique, le Biltmore n’est pas un hôtel comme les autres. Il a une histoire riche et mouvementée, une architecture atypique qui en fait un lieu à part dans l’univers des grands hôtels de Miami.

Ouvert en 1926 par John McEntee Bowman et George Merrick (le fondateur du quartier de Coral Gables), il a été construit dans un style espagnol (avec des accents italiens et mauresques) propre au quartier de Coral Gables qui était alors en pleine construction, et surtout, il a été fortement inspiré de la Giralda de Séville.

Inauguré le 15 janvier 1926, il a accueilli à l’occasion d’un gala grandiose, qui se voulait l’événement de l’année, toutes les personnalités de la côte Est descendues en trains spécialement affrétés pour l’occasion et portant la mention « Miami Biltmore Specials ». Le champagne a coulé à flot, plusieurs orchestres, dont un dirigé par le célère chef Paul Whiteman, ont joué dans les différents espaces de l’hôtel, et la « Giralda Tower » du Biltmore a été éclairée pour la première fois et se voyait à des kilomètres à la ronde. Quelques 1 500 invités ont assisté au dîner-dansant et cette soirée a marqué le début d’une nouvelle histoire pour le sud de la Floride.

Avec sa grande tour jaune de plus de 28 mètres, le Biltmore a été pendant longtemps le plus haut bâtiment de Floride dépassant largement la « Freedom Tower » de Downtow Miami. La piscine a également été la plus grande du monde et l’un de ses professeurs de natation était le célèbre Johnny Weissmuller qui joua le rôle de Tarzan dans le premier film du même nom. Il a d’ailleurs enregistré plusieurs records du monde dans la piscine du Biltmore !

L’hôtel était à cette époque le lieu de rendez-vous des gens riches et célèbres. Il a accueilli tout le gratin du show business américain en villégiature à Miami tel que Ginger Rogers ou Judy Garland. Le Duc et la duchesse de Windsor (qui chassait le renard dans le parc car il fallait bien s’occuper !) y ont séjourné régulièrement. Franklin D. Roosevelt lui aussi appréciait tout particulièrement l’hôtel. Mais d’autres personnalités toutes aussi célèbres, mais certainement plus controversées, y sont venues également comme le célèbre Al Capone qui y aurait possédé un bar clandestin … D’ailleurs l’une des chambres les plus luxueuses porte le nom de « Suite Al Capone ». Thomas « Fatty » Walsh, voyou notoire spécialisé dans le trafic de stupéfiants, y a été tué au 13e étage un soir de 1929, suite à un conflit lié à des jeux d’argent. Plus proche de nous d’autres grands noms comme Bing Crosby, la princesse Diana, Bill Clinton, Tiger Woods, Barak Obama y ont séjourné à plusieurs reprises.

Dans le début des années 30, le Biltmore a prospéré en accueillant des galas aquatiques (nages synchronisées), des lutteurs d’alligators, des défilés de mode, des concerts de Jazz, de grands mariages qui attiraient les foules et le gardaient en permanence sous le feu des projecteurs. L’hôtel a également été utilisé comme décor pour le film « Bad Boys », mais aussi pour des séries télévisées comme « Deux flics à Miami » ou plus récemment « Les Experts : Miami ».

Mais Le Biltmore n’a pas toujours été un hôtel de luxe. Durant la seconde guerre mondiale il a été transformé en vaste hôpital baptisé « Army Air Forces Regional Hospital ». Dwight D. Eisenhower y est venu en convalescence. Mais adaptant le bâtiment à sa nouvelle utilisation, l’armée a scellé plusieurs des fenêtres de l’ancien hôtel avec du béton et a couvert les sols en travertin avec des couches de linoléum ! Il a été occupé par l’université de médecine de Miami jusqu’en 1968, avant que la ville ne décide, en 1987, d’en refaire un hôtel de prestige.

Racheté en 1992 par un consortium international, il a fait l’objet d’un programme de restauration de 40 millions de dollars sur 10 ans avec pour objectif de lui redonner sa splendeur et sa classe mondiale. Le parcours de golf de 18 trous a lui aussi été rénové à hauteur de 3 millions de dollars en 2008, ainsi que la piscine, qui a été vidée et entièrement revêtue de marbre poli. Le 19 juin 1996, le « National Register of Historic Places » (équivalent des monuments historiques en France) a décidé de classer le Biltmore, un titre offert à seulement 3% des bâtiments historiques.

Aujourd’hui, l’hôtel de 273 chambres qui s’étend sur 60 hectares de végétation luxuriante est connu sous le nom de « The Biltmore ». Avec ses immenses salons, ses plafonds à caissons, ses salles de réception aux planchers éclatants, ses fresques murales, ses imitations de marbres anciens, ses nombreux stucs, ses mosaïques, ses colonnades et sa fontaine, le Biltmore fait un peu décor de théâtre, il faut bien l’avouer. Mais c’est aussi ce qui en fait un lieu unique où le temps semble s‘être arrêté dans les années 30 et un oasis de tranquillité, qui contraste nettement avec l’agitation du centre ville de Miami. Le charme du « vieux monde » imprègne la propriété et c’est justement pour cela qu’il est toujours aussi fréquenté.

 


Pour ceux qui ont les moyens, le Biltmore propose un restaurant gastronomique français le « Palme d’Or », et chaque dimanche se déroule le fameux « Sunday Champagne Brunch », un « must » en la matière ! Mais il est aussi tout à fait possible de prendre un verre ou un café dans l’un des 4 établissements de l’hôtel, de visiter le magnifique hall, les terrasses avec vue sur le golf ou la piscine, qui reste tout de même le petit bijou du Biltmore, et admirer le tout au soleil couchant…

The Biltmore Hotel
1200 Anastasia Ave – Coral Gables, FL 33134
(305) 913 3187


Nos autres articles :

Notre Guide de la Floride

Notre Guide de Miami

Dans le même quartier (Coral Gables) 


Les autres sites touristiques incontournables de Miami (par ordre de préférence) :

Villa VizcayaFairchild GardenPiscine VénitiennePinecrest Gardens, Spanish Monastery. Le spectaculaire parc des Everglades est également juste à côté de Miami.

Les autres parcs tropicaux de Miami :

Deering Estate, The Kampong, The Barnacle, Guiford ArboretumFairchild GardenPinecrest Gardens

Bandeau web go 2 Vac 2015-3

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !