Antonio Veciana : L’homme qui devait tuer Fidel Castro (livre)

Antonio Veciana : L’homme qui devait tuer Fidel Castro (livre)

Livre d'Antonio Veciana, Trained to KillEn avril dernier, Antonio Veciana a publié son autobiographie, « Trained to Kill » (Entraîné à tuer) dans laquelle il raconte comment, recruté par la CIA à Cuba, il a passé 20 ans a essayer sans succès de tuer Fidel Castro à partir de 1959, et jusqu’à une dernière tentative à Santiago du Chili en 1979. Pendant les premières années, Veciana était également en charge de propager les rumeurs sur l’île contre la dictature communiste. Mais en 1961 il dû poursuivre ses opérations depuis les Etats-Unis, car proche d’être démasqué. « Ce que j’ai fait, c’est ce que les terroristes font », écrit-il. « C’est juste qu’on n’appelait pas ça comme ça« . « J’étais un improbable terroriste. J’étais maigrichon, asthmatique et rongé par l’incertitude. A l’époque j’étais convaincu que ce que je faisais était bien, donc je le referais« .

Veciana, qui est ensuite devenu l’une des figures de la résistance à Miami, prétend aussi avoir vu l’agent de la CIA David Atlee Phillips rencontrer Lee Harvey Oswald trois mois avant l’assassinat de JFK à Dallas (en 1963) ; Oswald étant considéré comme le meurtrier du président Kennedy.

www.amazon.com/Trained-Kill-Inside-against-Kennedy/dp/1510713565



Related Articles

1 milliard d’euros de tableaux auraient été cachés par des Français aux Bahamas (affaire Wildenstein)

Le quotidien Le Figaro aurait pu publier son article dans sa rubrique « Fait Divers » ou « Art », mais c’est directement dans la section « Economie » qu’il a placé la dernière révélation en date sur « l’affaire Wildestein » sous ce titre : « Fraude fiscale: un milliard d’euros en tableaux caché aux Bahamas ». Effectivement, le montant est assez élevé et constituerait un record de fraude fiscale (en cas de condamnation des protagonistes qui sont pour le moment présumés innocents). C’est le mensuel Challenges qui a révélé cette affaire : le fisc français aurait ainsi trouvé des toiles de maîtres en grand nombre aux Bahamas. L’administration cherche depuis janvier 2013 à retrouver l’héritage de Daniel Wildenstein dont une grande part aurait (selon les accusations) été dissimulé.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !