Étudiants étrangers : les Etats-Unis pourraient raccourcir la durée des visas

Étudiants étrangers : les Etats-Unis pourraient raccourcir la durée des visas

Les étudiants internationaux ont actuellement la possibilité d’obtenir un visa qui couvre toute la durée de leurs études aux États-Unis. Mais d’ici 2019, ils pourraient être contraints de renouveler leur titre de séjour chaque année car un projet de réforme est en cours.

Le « Department of Homeland Security » (DHS – le ministère de la Sécurité intérieure américain) vient d’annoncer qu’il envisageait de réformer le mode d’attribution des visas pour les étudiants étrangers. Actuellement, les étudiants inscrits dans une université américaine peuvent obtenir un visa pour la durée des études envisagées. Ils ont en outre la possibilité de changer d’université au cours de leurs études. Mais d’ici deux ans, ces étudiants pourraient être obligés de présenter une nouvelle demande de visa chaque année, quelle que soit la durée de leur cursus.

Selon le porte-parole du DHS, cette mesure vise à s’assurer que les programmes migratoires, incluant les programmes pour les étudiants internationaux aux Etats-Unis, sont faits de manière à promouvoir l’intérêt national, améliorer la sécurité et assurer l’intégrité de la politique migratoire des Etats-Unis.

Mais depuis le 27 janvier dernier, date de la tentative de décret anti-immigration de l’administration Trump, environ 40% des universités américaines ont enregistré pour l’année prochaine une baisse des inscriptions d’étudiants étrangers. Cette nouvelle mesure risque donc d’amplifier le phénomène, ce qui aura un impact direct sur les finances des universités qui grâce à cette population engrange des millions de dollars chaque année.

Le projet n’est qu’à un stade préliminaire et il devra être agréé par le Département d’État qui délivre les visas. Et les associations spécialisées dans l’éducation et l’expatriation oeuvrent actuellement pour qu’aucune décision hâtive et lourde de conséquences ne soit prise sans leur consultation.



Related Articles

1000 chefs d’entreprises français à Miami pour un événement mondial

Cette année, les 7 et 8 mai 2015, ils sont à nouveau plusieurs centaines à être attendus, dont certains ambassadeurs français des Amériques, à l’hôtel Eden Roc de Miami Beach. Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, est annoncé, tout comme Pascal Lamy, ancien directeur de l’OMC, le général Petraeus, ancien directeur de la CIA, Charles Rivkin, ministre adjoint des affaires étrangères américain ou encore des membres du gouvernement portugais, colombien etc.. Au nombre des chefs d’entreprises annoncés il y a Fred Smith (Fedex), Adam Goldstein (Royal Caribbean Cruises), Hubert Joly (Best Buy), Frédéric Gagey (Air France), Clara Gaymard (G.E), Claude Imauven, (St Gobain), Serge Dumont (Omnicom Group) ou Andrew Zimmerman (Frog Design).

1 comment

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !