Série « Trailer Park Boys » : John Paul Tremblay se noie dans son whisky

Série « Trailer Park Boys » : John Paul Tremblay se noie dans son whisky

Trailer Park BoysJusqu’à maintenant quand une production portait le label « Netflix Original », c’était plutôt signe de bonne qualité. Raison de plus pour regarder si la série « Trailer Park Boys : Out of the Park » du Canadien John Paul Tremblay (avec dans les rôles principaux lui-même, Robb Wells et Mike Smith) s’était améliorée. Ce « mockumentaire » : un faux documentaire destiné à se moquer de « trailer park boys » américains vivant au sud de la frontière canadienne qui avait déjà emmené le trio en Europe, les vois cette fois gambader dans le sud des USA, à commencer par la Floride, avec une virée au Space Center de Canaveral et dans une ferme d’alligators.

Tremblay a décidé de battre des records de vulgarité, ce qui n’est pas une mince affaire, puisque la barre était déjà très haute. Mais néanmoins, pour toute création artistique, y compris basée sur la vulgarité, il faut un peu d’imagination… Et là, la pauvreté du scénario est vraiment affligeante. A un point où cette série méritait vraiment d’être mentionnée. Allez, c’est bientôt le moment des Awards, alors on va en décerner : premier prix de pauvreté intellectuelle ; plus mauvaise série sur Netflix, plus mauvaise série canadienne de tous les temps, et record du monde d’utilisation du F-Word : bravo, ça valait vraiment le coup de se foutre du prolo américain ! On a quand même aimé quelque chose : quand John-Paul Tremblay réalise au Space Center l’entraînement complet des astronautes sans lâcher son verre de whisky  !

www.netflix.com/title/80198545



Related Articles

L’Hermione en vue de Baltimore !

La réplique de la frégate de La Fayette poursuit sa tournée américaine avec une deuxième halte dans le Maryland. L’Hermione sera accueillie pour son entrée dans le port par le Pride of Baltimore, bateau emblématique de la ville de Baltimore, réplique du Chasseur‎, célèbre clipper du corsaire Thomas Boyle, durant la guerre anglo-américaine de 1812, bateau armé par l’Etat du Maryland. Un accueil officiel lui sera réservé dès 10 heures (heure locale) afin de célébrer, avec les honneurs, son arrivée au ponton Constellation 1, à côté de l’USS Constellation, frégate d’origine de 1797.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !