Victime d’un infarctus, André Boudou s’en sort de justesse

Victime d’un infarctus, André Boudou s’en sort de justesse

En prise à une campagne à charge depuis le début du conflit sur l’héritage de Johnny Hallyday, André « Dédou » Boudou, ex-meilleur ami du chanteur, et père de son épouse, Laeticia Hallyday, a été victime d’une attaque cardiaque le 20 avril, et hospitalisé à la Martinique dans un état jugé « critique ». André Boudou, bien connu à Miami, s’en est finalement sorti et – sans cacher qu’il a des problèmes d’artères – il a bien évidemment dû évoquer aussi les fortes pressions qui pèsent sur lui et sa famille depuis le début de la querelle sur l’héritage. « C’est violent. Depuis deux mois, c’est très violent. »

Crédit photo : Facebook d’André Boudou

Pour rappel : le chanteur Johnny Hallyday ayant intégralement légué ses biens à son épouse et ses deux filles, cet héritage est contesté par ses deux premiers enfants, et concentre toute l’attention des médias sur Laeticia et sa famille, soudainement suspectés de bien des choses. André Boudou, chef d’entreprise discret et fondateur des discothèques « Amnesia » du Cap d’Agde, de Paris (avec Johnny) et de Miami en 1993, a ainsi vu des rumeurs livrées à son sujet, y compris par des médias du service public français, par exemple sur de présumées enquêtes de la DEA à l’Amnesia de Miami il y a plus de 20 ans.

OPINION : Si Le Courrier de Floride peut rétablir une vérité: la DEA enquête dans toutes les discothèques de Miami depuis 40 ans, et surtout durant l’hiver. Non pas qu’il s’y déroule beaucoup de trafic de drogue (les « années Escobar » sont terminées depuis longtemps), mais parce que certains « parrains » continuent à y passer leurs vacances.

Il est particulièrement peu sympathique, et assez facile, de la part de médias français d’ainsi faire une réputation à quelqu’un sur la base de rumeurs « miamiennes »…

 



Related Articles

Une nouvelle association : Le Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes

Ça faisait longtemps qu’on en parlait, mais ça y est : le Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes (CFFC) se lance officiellement ! C’est Benoit Duverneuil, un Français de 37 ans, qui est président de cette association qui travaille de concert avec le Centre de la Francophonie des Amériques, et qui devrait renforcer grandement la cohésion entre francophones dans cette région du monde. Un très joli (et utile) site internet est également prêt à être lancé : www.francophoniefloride.org

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !