La Isla Holbox : l’île paradisiaque de la côte nord du Yucatan !

La Isla Holbox : l’île paradisiaque de la côte nord du Yucatan !

Quand nous disons « Yucatan », il s’agit de la péninsule, car l’île de Holbox (prononcez « Holboche ») est dans l’Etat de Quintana Roo (très proche de Cancun à vol d’oiseau). Par la route c’est plus long, et c’est justement cet isolement qui fait d’Holbox une île préservée du tourisme de masse. Holbox est un TRES gros coup de cœur pour tous ceux qui y sont allés. Après, certaines choses se discutent, comme par exemple son caractère « authentique » : les habitants du village sont quand même tous des touristes, et tous est fait et organisé pour eux et rien que pour eux… Pour voir de l’authenticité, il faudra s’éloigner un peu de la place centrale du village !

Bon en tout cas, voilà, il y a des grues sur Holbox, et peut-être que demain ce sera moins bien, mais en attendant, avec son côté village, ses ruelles de sable, l’absence de grandes chaînes de restauration, les voitures interdites sur l’île, c’est quand même très très bien. Et comparé à ce qu’est par exemple devenue Playa del Carmen (ultra-urbanisée)… Holbox c’est vraiment le paradis.


Vous êtes sur Le Courrier de Floride, le journal et site internet des francophones de Floride (à 1h30 d’avion de Cancún). Vous pouvez visiter notre Guide complet de la Floride, ou bien nos autres destinations : Etats-Unis et Cuba.

CONSEIL : vous devriez lire en premier notre page sur le Yucatan

Visiter le Yucatán / Guide du Pays Maya au Mexique


Pour rejoindre l’île de Holbox

La voie la plus directe c’est de rejoindre le port de Chiquila, au bout de la route 5, à 139km de Cancun. A noter que la route 5 passe vraiment au milieu de nulle part : il faut s’immerger dans la jungle et de jolis paysage pour gagner Chiquila. Le métier n°1 à Chiquila, c’est gardien de voiture de touriste. Donc vous pouvez arriver avec votre voiture de location et la laisser là en sécurité pour le temps que vous resterez sur Holbox. Plusieurs personnes vous feront signe quand vous approcherez du port. Comparez les prix éventuellement, et choisissez le moins cher, mais bon c’est relativement harmonisé. Les habitants savent qu’il ne faut pas abuser des touristes s’ils veulent continuer à en avoir le plus possible (en 2018 il fallait compter une centaine de pesos pour 24h). Les bateaux-ferries pour Holbox partent toute la journée, et il faut compter une vingtaine de minutes pour la traversée. Si vous venez d’en rater un, vous pouvez demander à un pêcheur de vous passer de l’autre côté en barque lancha : ça va aussi vite, et ce sera un peu moins cher (mais plus humide !).

www.holboxisland.com/transportation/ferries/


Notre vidéo (avec vues de drone…) :


Le village de Holbox

Le village et l’ile partagent le même nom, mais le village n’occupe qu’1km sur les 34 km de longueur que compte l’île (pour 1,6km de largeur maximale). Le reste de ce grand cordon littoral fait partie de la réserve naturelle Yum-Balam (« Le Seigneur Jaguar ») mondialement connue pour ses concentrations de requins-baleines. Il n’y a qu’un seul port à Holbox, au sud du village, qui donne sur la lagune de Yalahau. Le centre du village est de l’autre côté, celui de la mer et de la plage. Il faut donc compter 7 ou 8 mn de marche entre le port et le centre du village. Mais, si les voitures sont interdites sur l’île, en revanche il y a des voiturettes de golf qui servent de taxi absolument partout. Le vélo est l’autre moyen de se déplacer sur Holbox : il y a plusieurs endroits où en louer.

En langue maya yucatèque, le nom « Holbox » a une signification bizarre : « le trou noir » ! Si l’île a toujours eu quelques habitations de pêcheurs mayas, le village n’a pas pour sa part été fondé par les mayas, mais au contraire par des colons poursuivis par les mayas durant la Guerre des Caste, et qui n’avaient pas trouvé d’autre endroit où se cacher sur le continent. Le village est aussi remarquable pour ses peintures murales.

Hébergement / restauration

On trouve de tout pour tous les prix, et même pour les petits prix c’est très bien : Airbnb, pizzerias, sandwicheries… bien évidemment ce sera un peu plus cher que sur le continent, mais il n’y a pas d’abus, et le service est impeccable.

Vous trouvez beaucoup de choses sur l’île, mais au niveau des distributeurs automatiques de billets, en 2018 il n’y en avait qu’un seul à appartenir à une banque (sur la place centrale, à l’étage près du poste de police). Il est donc conseillé de plutôt avoir retiré un peu d’argent dans une ville, avant de rejoindre Holbox car en cas de panne du seul DAB… il vous faudra utiliser ceux des compagnies privées et vos retraits seront facturés (surtaxés).

Quelques photos du village

(vous trouverez 80 photos supplémentaires du village à la fin de cette page) :


Que faire sur la Isla Holbox

Aller nager avec les requins-baleines (attraction n°1 entre juin et septembre) faire de la plongée, du kiteboard, du vélo. Ceux qui connaissent déjà l’île y reviennent juste pour s’y relaxer. En marchant ou en faisant du vélo sur la plage, vous pouvez découvrir les beaux clubs de plage des hôtels, et vous arrêter prendre un verre à l’intérieur, dans des cadres incroyables (toujours dans le genre « paradis tropical », bien entendu, pas dans le style « usine abandonnée de la banlieue de New-York » !).


Observer la nature

Les paysages magnifiques et le nombre d’oiseaux de mer est impressionnant, y compris plusieurs concentrations de flamants roses. A votre hôtel, dans les rues, et surtout autour de la place centrale du village, vous seront proposées de multiples excursions.

Entre juillet et janvier, il y a un phénomène bioluminescent sur certaines plages au sud de l’île : lorsque la lune est invisible, des micro-organismes brillent de mille feux sous la mer, à tel point qu’on peut voir les poissons passer ! L’une des excursions vous emmène à Cabo Catoche, un site à 43km de Holbox, là où la mer des Caraïbes rejoint le Golfe du Mexique.

Dès que vous vous écartez du centre village, pensez durant l’été à emporter un produit anti-moustique.


Le tour de l’île en lancha

Le mieux pour visiter Holbox, c’est de louer un bateau et de passer une semaine à aller où bon vous semble. Mais il y a aussi des tours de l’île en lancha qui vous emmènent en quatre heures sur les points suivants (qui, chacun vaudrait le coup d’y rester une journée entière, mais bon c’est déjà bien de pouvoir tous les voir) :

– Au large de Punta Mosquito

– A la Isla de la Pasion

– La Isla de los Pajaros

– Cenote Hoy Negro Yalahau


Les sites à voir absolument sur Holbox


Punta Cocos

Punta Cocos sur île de Holbox.

Il s’agit d’une plage extrêmement belle, à l’ouest de l’île, avec des couleurs très différentes de la plage centrale de Holbox. On peut gagner Punta Cocos en vélo en 15-20 minutes. Soit vous aimez ne rien faire, et vous y restez la journée, soit vous pouvez reprendre les chemins de Holbox en vélo pour vous rapprocher de La Isla de la Pasion (qui est tout de même loin de la plage).


La Isla de la Pasion

La Isla de la Pasion, près de l'île de Holbox.

Une très belle petite île à l’extrémité sud-ouest de Holbox, qui ne porte pas son nom pour rien : l’île de la passion ! Les flamants roses viennent pêcher sur les hauts fonds aux couleurs délirantes qui entourent cet îlot. Il est autorisé d’y accoster (il y a une jetée côté sud) et d’en faire le tour. Il y a également une tour d’observation près de la jetée.


La Isla de los Pajaros

La Isla de los Pajaros, près de l'île de Holbox.

La Isla de los Pajaros, près de l’île de Holbox.

Comme son nom l’indique : c’est « l’île aux oiseaux ». On ne peut accéder à l’île QUE si on est un oiseau. Ceux qui veulent les observer peuvent en revanche profiter de plateformes installées juste en face de l’île.


Cenote Hoyo negro Yalahau

La cenote Yalahau, près de l'île de Holbox.

Il s’agit d’un petit cenote situé sur le continent, mais les tours en lanchas comprennent généralement cette halte. Pour y accéder il faut traverser la mangrove, et il y a également une tour d’observation derrière le cenote avec un point de vue époustouflant sur les marécages.


Punta Mosquito

A une dizaine de kilomètres au nord-est du village, Punta Mosquito est un site pour le moins remarquable qui ne se gagne qu’en bateau. Vous pouvez le tenter en vélo sur la plage, mais si vous êtes sportif. Faites vous montrer sur la carte où passer car il y a des parties où il vous faudra passer dans la mer en portant le vélo !). Ca vaut le coup d’y rester une journée (ou au moins une demi-journée). N’oubliez pas vos appareils photo… car la mer a des couleurs pastels incroyables.


Nos autres pages :

A l’est vous pouvez visiter Cancun

– A l’ouest vous pouvez visiter Rio Lagartos et Las Coloradas

– Le Yucatan en vidéo

– Les cenotes du Yucatan

– Quelles pyramides mayas visiter au Yucatan

Guide complet et gratuit de la péninsule du Yucatan

– Guide complet de la FlorideEtats-UnisLes Bahamas et Cuba.


80 photos de Holbox :

 



Related Articles

Fantasy : la plus sauvage des fêtes de Key West !

La première Fantasy Fest a eu lieu en 1979 quand deux hommes d’affaires locaux ont organisé une première fête pour stimuler les affaires locales. La manifestation a (comme souvent à Key West) dégénéré en une célébration de dix jours comprenant des bals, un défilé, un concours de costumes, des collectes de fonds pour le sida, du body painting, concours de drag-queens, concours de t-shirts mouillés (qui se terminent sans t-shirts) soirées costumées, ou parades de quartier plus familiales.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !