Un homme inculpé pour le meurtre du couple de Québécois à Pompano Beach

Un homme inculpé pour le meurtre du couple de Québécois à Pompano Beach

Quinton Johnson, 28 ans, a été inculpé du meurtre de Marc-Aurèle Gagné (80 ans) et Rita Gagné (78 ans), le 20 mars dernier au parc de maisons mobiles Golf View Estates de Pompano Beach (près de Fort Lauderdale) où le couple de Beaucerons (Saint-Côme-Linière) résidait pendant l’hiver depuis plus de vingt ans. La police avait décrit le meurtre comme « sauvage » : les victimes ayant été frappées à la tête alors qu’elles étaient en pyjama : elles seraient décédées de traumatismes crâniens. Ce meurtre avait glacé d’effroi la communauté francophone de Floride.

Quinton Johnson

Quinton Johnson

Dans un communiqué de presse, Keyla Concepción (porte-parole du bureau du Shériff de Broward) indique que Quinton Johnson était sorti de prison en février dernier après être resté sept ans sous les verrous. Et cette fois c’est également en prison que les policiers l’ont trouvé : il avait entre temps été arrêté le 1er avril pour avoir volé et tiré sur une personne de 68 ans devant un distributeur automatique de billets. Les époux Gagné auraient dont peut être eu la malchance de croiser la route de ce dangereux criminel lors d’un de ses rares et sanglants passages en liberté.

Si Quinton Johnson doit faire face aux charges de meurtre contre Marc et Rita Gagné, c’est parce que d’une part des preuves médico-légales auraient été trouvées, mais aussi parce qu’il aurait confessé le crime à un co-détenu, et qu’en plus il aurait utilisé un téléphone portable pour aller lire un article sur ce meurtre.

Toute personne ayant des informations sur cette affaire peu appeler la détective Barbara Dyer au 954-321-4262 ou Broward Crime Stoppers au 954-493-TIPS.


Lire le premier article (25 mars) que Le Courrier avait consacré à cette affaire

Un couple de Snowbirds Québécois assassiné à Pompano Beach en Floride

Club Med Sandpiper BayPort St Lucie



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !