Offensive importante contre l’avortement aux Etats-Unis

Offensive importante contre l’avortement aux Etats-Unis

Le clivage droite/gauche va s’amplifier alors que l’élection présidentielle américaine se rapproche (c’est dans 17 mois), et l’un des débats divisant traditionnellement la société américaine est en train de se réinviter dans le paysage américain : l’avortement.

Photo de la Marche pour la Vie : »J’ai survécu Roe VS. Wade. Roe VS. Wade ne me survivra pas. » Crédit photo : March for Life

Depuis le début de l’année, des Etats gouvernés par le Parti Républicain votent les uns après les autres des lois restreignant ou interdisant l’avortement. Mais, quoi qu’il en soit, l’avortement est légal au niveau fédéral depuis l’arrêt « Roe V. Wade » voté par la Cour Suprême en 1973. Alors pourquoi les Etats votent-ils des lois illégales ? Justement pour que les contentieux remontent de nouveau jusqu’à la Cour Suprême. Après la nomination de deux juges conservateurs par le président Donald J. Trump (lui même opposé à l’avortement), la plus haute instance de justice américaine est désormais à majorité conservatrice de cinq juges (contre quatre qui ne le sont pas). Les partisans de l’avortement pensent ainsi qu’il est désormais possible de faire interdire l’IVG dans tout le pays. Pour cela, il faut que la Cour Suprême soit appelée à trancher un litige, ce qui devrait prendre quelques semaines ou quelques mois. Personne n’est néanmoins certain du futur vote des « Justice », tels que sont surnommés les juges de la Cour Suprême. Les sondages Gallup sur l’avortement montrent que les « pro-life » et les « pro-choice » (pro-vie et pro-choix) sont à égalité (en 2018) aux Etats-Unis. Si un arrêt – quel qu’il soit – est rendu, il devrait avoir le mérite de calmer pour un temps les débats.

LES CHANGEMENTS LOCAUX

Dans le détail, l’Alabama et le Missouri viennent d’interdire tous les avortements, sauf quand la vie de la maman est en danger. Auparavant, l’Ohio et la Géorgie avaient par exemple restreint l’avortement à partir du moment où on entend le cœur battre, c’est à dire à quatre semaines. Depuis le début de l’année le Kentucky et le Mississippi ont voté des lois similaires.

M.A.J : depuis la rédaction de cet article, La Louisiane et le Texas ont également suivi.

Mais, par delà les « lois illégales », dans certains Etats il était déjà très difficile d’avorter, faute de clinique et de médecins pratiquant l’avortement.
www.news.gallup.com/poll/1576/abortion.aspx



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !