Le Dali Museum de St Petersburg fait revivre le grand Salvador

Le Dali Museum de St Petersburg fait revivre le grand Salvador

Les limites du surréalisme ont encore été repoussées. Désormais, lorsque vous arrivez au Dali Museum de St Pete, vous trouvez un bouton. Le 15 mai, pour le 115e anniversaire du Maître de Cadaquès, le bouton a été poussé par le premier visiteur. Et c’est un Salvador Dali plus vrai que nature qui est venu à sa rencontre sur grand écran, afin de lui souhaiter la bienvenue… mais pas seulement : vous pouvez même discuter avec celui qui, justement, a peint « Les persistances de la mémoire » (les fameuses montres molles) !!

Le procédé est complexe, et il s’agit de tout… sauf d’un gadget. Au niveau de l’image, ce sont 6,000 séquences relevées sur des milliers d’heures de vidéos de Dali qui ont été utilisées afin de pouvoir recréer son visage et ses expressions, et entraîner une intelligence artificielle à les utiliser avec au final 190,512 phrases et combinaisons possibles ! Dali vous propose même de prendre un selfie avec lui… il le fait et il vous le montre avant de vous l’envoyer par email !!

Qu’en dire ? Que c’est très bien. Ce n’est pas une alteration de l’original (qui appréciait beaucoup de se donner en spectacle et d’être un peu prophétique) et ça permet aux spectateurs une sorte de contact avec l’artiste : une bonne entrée en matière, notamment pour les plus jeunes. Pour le musée, « les visiteurs vont pouvoir désormais en apprendre plus à propos de la vie et de l’œuvre de Salvador Dali par celui qui les connaît le mieux : lui même !« 

www.thedali.org



Related Articles

L’Assurance auto et moto en Floride : quelle couverture en cas d’accident ?

Ce que couvre l’assurance obligatoire (minimum légal) et quelles polices complémentaires il est conseillé de contracter en Floride pour être complètement indemnisé en cas d’accident de la circulation.
La Floride est un état très particulier pour l’assurance automobile. En effet, le « Sunshine State » est l’un des rares Etats en Amérique doté d’un système basé sur le système d’une « responsabilité sans faute » pour l’assurance voiture, à l’instar du système français. Ce système de responsabilité sans faute permet l’indemnisation des victimes indépendamment de la faute du conducteur, et ainsi d’obtenir (en théorie), comme en France, plus facilement la réparation des dommages qui ont été causés lors de l’accident de la circulation.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !