Arrivées massives d’algues sargasses dans la région de Miami/Palm-Beach (vidéo)

La Floride va-t-elle connaître à son tour le cauchemar que vivent les Antilles ou le Quintana Roo (Mexique) depuis plusieurs années ? Il y a peu de chances vu les moyens financiers hors normes que l’Etat et ses villes côtières peuvent mobiliser… surtout quand il s’agit de protéger l’industrie touristique !

Pour ne pas manquer nos prochaines vidéos, abonnez-vous (c’est gratuit) à la chaîne Youtube du Courrier en cliquant ici !

Miami Beach vient d’ailleurs ce même jour d’employer les grands moyens en convoquant une armée de bulldozers pour ramasser toutes les sargasses. Nul doute qu’ici les autorités ont les moyens d’y faire le ménage !
Néanmoins, le travail cosmétique ne change pas la donne au niveau écologique : l’invasion de sargasses (à priori originaire du Brésil) s’étend de plus en plus dans la Caraïbe. L’an passé c’était la côte mexicaine qui était à son tour maculée d’une choucroute en décomposition entre Cancun et Tulum. Cette fois des nappes de sargasses s’échouent sporadiquement sur les plus belles plages de la région de Miami, et dans des quantités difficiles à ignorer (voir notre vidéo sur Palm Beach dans cet article). En juillet 2018 il y avait déjà eu des épisodes inquiétants, et Le Courrier avait d’ailleurs mis en garde dès le 2 janvier sur les risques que la Floride courrait cette année.
Rappelons que les sargasses ne sont pas dangereuses, à part si des tonnes d’algues sont en décomposition. On n’a pas encore vu ce cas-là sur les plages de Floride. Le seul problème pour le moment pour les touristes, c’est de choisir la bonne plage le bon jour !

Comme l’an passé, les sargasses devraient disparaître en fin d’été.



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !