Floride : Pas d’algues rouges cet été mais ça… rgasse !

Floride : Pas d’algues rouges cet été mais ça… rgasse !

Ron DeSantis, nouveau gouverneur de Floride, semblait avoir fait une priorité des calamiteuses algues (que son prédécesseur Rick Scott, devenu sénateur, avait pour sa part beaucoup de mal à voir). Nul ne sait si la détermination de DeSantis aura fait peur aux « marées rouges » ou bien si c’est la faute au hasard, en tout cas rien n’a été fait contre elles, et il faut bien admettre qu’en cette fin de mois d »août, il n’y a pas eu cette année de floraison rouge (il faut distinguer la présence de ces algues, qui est normale, de leur floraison plus ou moins excessive).

Pour les deux autres algues posant problème dans le sud de la Floride… là en revanche ça s’est reproduit cette année. Les algues bleu-vert ont de nouveau envahi la région de Stuart. Elles se forment pour la même raison que les marées rouges de la côte ouest : trop de nutriments sont déversés par les fermes dans les rivières de Floride, avant d’atterrir dans le lac Okeechobee, puis d’aller « nourrir » les algues sur les côtes.

Et, nous l’avions annoncé dans notre éditorial de janvier (nous étions bien les seuls) : le gros problème ça a été les sargasses. Après l’invasion des Antilles depuis 2011, la côte du Q-Roo (Mexique) et quelques fois déjà en sud-Floride en 2018, les arrivées de sargasses se sont renforcées. Les vacances d’un très grand nombre de touristes ont été cachées, en tout cas pour ceux qui se trouvaient « au mauvais endroit au mauvais moment », car les bancs de sargasses arrivaient avec les marées sans prévenir et pouvaient rendre une plage « marron » en quelques minutes. Il semble qu’on ait toutefois échappé au pire… mais pour combien de temps ? La Caraïbe se remplit de plus en plus chaque année, en raison d’une prolifération à l’embouchure du fleuve Amazone.

Rappelons toutefois que les sargasses ne sont pas en elle-mêmes toxiques. C’est leur putréfaction qui peut en revanche l’être. La plupart du temps elles provoquent surtout un inconfort olfactif. En revanche elles ne sont pas vraiment bénéfiques pour le tourisme !

Notre dernier article sur les sargasses


Tags assigned to this article:
algues

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !