Actualités à Miami et en FlorideÉcoles / EnseignementNews Floride

Le Lycée Franco-Américain de Cooper City poursuit son développement

Rencontre avec Antonio Rodrigues qui préside le LFA, accueillant en immersion francophone des élèves du comté de Broward (et alentours) âgés de 2 à 12 ans.

Les photos de cette page ont été prises lors de la rentrée 2019 au Lycée Franco-Américain de Cooper City en Floride !

Chaque rentrée se suit et se ressemble dans une école… sauf que, dans un établissement privé, pour la direction c’est à chaque fois un nouveau challenge. Et il y en a eu ces dernières années des challenges au LFA, jusqu’à la dernière étape en 2018 quand Antonio Rodrigues a remplacé la fondatrice, Jacquelyne Hoy, à la présidence (« headmaster » comme on dit ici). Un an après, lors de la rentrée 2019, c’est déjà avec un 100% d’élèves en plus que le Lycée Franco-Américain se réorganise… un bilan plus que satisfaisant pour l’équipe. « J’ai accepté le poste surtout pour redresser les finances, mais je ne pensais pas que le nombre d’élèves remonterait aussi vite« , assure Antonio Rodrigues. D’origine portugaise, il est né au Venezuela et a longtemps habité en France (Antonio a la triple-nationalité) où il a été entre autres directeur de McDonald’s (dont celui des Champs Elysées !!) avant de partir en Afrique pour travailler dans la finance avec des compagnies pétrolières. « Mes enfants ont été scolarisés en 2016 dans l’International School of Broward et c’est comme ça que j’ai rencontré les écoles françaises, avant de m’y investir de plus en plus. Je n’ai pu m’y consacrer à temps plein que depuis juin 2018 quand j’ai remplacé Dr Hoy, mais depuis lors, j’exerce à temps plein la présidence du LFA. »

Cette année, pour la première fois, des élèves ont commencé des cours de 6e avec le CNED. « Nous sentons une demande de plus en plus forte des Français. Après un tassement durant quelques mois, c’est reparti à la hausse. Ça se traduit par un grand nombre d’arrivées d’enfants en maternelle, mais aussi par beaucoup de familles qui font déjà des demandes pour l’année prochaine. » Le nombre de Français (et Canadiens, Belges, Haïtiens…) est toujours regardé avec intérêt, car ils ne représentent souvent que la moitié des effectifs des écoles françaises. « Beaucoup de nouveaux arrivants français – et surtout ceux qui émigrent – souhaitent que leurs enfant reçoivent une immersion anglaise, et ils préfèrent les mettre dans des écoles publiques américaines qui, en plus, sont gratuites. Je ne juge pas de la méthode, mais en revanche je constate que, souvent, après quelques mois ou quelques années, ils commencent à avoir des regrets. Lors de leur arrivée sur le sol américain, ils méconnaissaient la différence qualitative entre les écoles publiques et les écoles privées des USA. Si les latinos, quand ils en ont les moyens, préfèrent payer des écoles privées internationales, françaises, etc… pour leurs enfants, alors qu’ils ne sont pas du tout français, il y a une bonne raison à cela : le niveau dans les écoles privées est vraiment beaucoup plus élevé ». Et les tarifs aussi ! « Je pense que nous sommes dans une bonne moyenne. Deux fois moins chers qu’à New-York, ça c’est certain, mais le LFA est aussi très compétitif pour la Floride : nos tarifs sont abordables pour les expatriés. »

CAP SUR L’AVENIR !

L’homologation du LFA a été renouvelée par le gouvernement français. Tous les manuels ont été changés pour correspondre à la réforme de 2016, et l’école s’est donnée trois nouvelles orientations majeures. « Nous comptons d’une part nous optimiser plus encore vers les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). Deuxième point : le bilinguisme, et le développement vers des familles non-francophones, comme le font toutes les autres écoles françaises aux Etats-Unis. Par le passé. la majorité des élèves du LFA venaient de pays francophones, or nous avons un gros potentiel avec des familles qui apprécient notre enseignement français, même si leurs enfants ne parlent pas encore français. Nous en avons de plus en plus et il fallait simplement communiquer dans leur direction.

Enfin, troisième orientation, nous offrons dorénavant un enseignement des mathématiques plus pointu que par le passé. C’est un choix : les écoles de Floride développent toutes les langues et les NTIC, et ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus original par ici. En revanche, les entreprises ont du mal à recruter des matheux. Donc on essaie de se développer aussi dans cette direction-là. »

Antonio Rodrigues, président du Lycée Franco-Américain de Cooper City (près de Miami en Floride)
Antonio Rodrigues, président du Lycée Franco-Américain de Cooper City (près de Miami en Floride)

Sans compter sur les mises à niveau nécessaires avec la modernité, par exemple, au LFA, les élèves reçoivent désormais leurs devoirs sur une adresse email personnelle. « Le visage de l’école change d’année en année dans une optique plus moderne… et écologique : nous dépenserons ainsi de moins en moins de papier ! L’informatisation permet aussi d’améliorer la communication avec les parents. »

Les immenses et magnifiques bâtiments que le LFA a récupéré il y a quelques années leur permettront d’accueillir une centaine d’élèves supplémentaires dans les années qui viennent, donc, même en cours d’année, si vous avez des besoins de scolarisation pour vos enfants, vous pouvez contacter l’école, et y compris pour les « parents-snowbirds », car les jeunes familles canadiennes sont aussi de plus en plus nombreuses à venir durant l’hiver et à chercher des solutions de scolarisation en français.

C'est la rentrée (2019) au Lycée Franco-Américain de Cooper City !
C’est la rentrée (2019) au Lycée Franco-Américain de Cooper City !

Voilà, on pourrait aussi parler du développement artistique avec la reprise des cours de danse, du nouveau coach sportif cubain qui a renforcé le basket-ball, le volley-ball et souhaite développer une équipe de foot en salle, mais… on aura bien le temps de développer tout ça dans les mois qui viennent !

En tout cas, voilà, on peut faire vivre de belles écoles françaises en Floride, et financées à 100% par les parents d’élèves !

LYCEE FRANCO-AMERICAIN

8900 Stirling Rd, Hollywood, FL 33024

(954) 237-0356

www.lyceefrancoam.org

C'est la rentrée (2019) au Lycée Franco-Américain de Cooper City !
C’est la rentrée (2019) au Lycée Franco-Américain de Cooper City !

 

 

 

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Fermer