Actualités à Miami et en FlorideEtats-UnisNationalNews Floride

Miami-Dade change le nom de « Dixie Highway » en « Harriet Tubman »

C’est un événement : les conseillers de Miami-Dade ont voté à l’unanimité mercredi 19 février afin de débaptiser la célèbre « Dixie Highway », l’une des avenues centrales de Miami pour la rebaptiser « Harriet Tubman » (sauf dans la section sud du comté). D’autres villes suivront probablement.
Dixie est le surnom qui était donné à l’ensemble constitué par les Etats confédérés durant la Guerre Civile (et dont le nom officiel était « Confederate States of America » (CSA)). Le nom de Dixie venait des billets de « Dix » imprimés en Louisiane au début de la sécession. La Floride était l’un de ces treize Etats « rebelles » entre 1861 et 1865.

Après leur défaite, les Etats du « Sud » avaient jalonné leurs territoires de symboles glorifiant les Confédérés : drapeaux des Etats, statues, noms des rues etc… Mais ces dernières années, la contestation s’est accentuée contre ces symboles « sudistes » avec notamment des déboulonnages de statues à Memphis ou à La Nouvelle Orléans.

« Dixie Highway » n’avait toutefois pas été ainsi dénommée en hommage à la Guerre Civile, puisqu’il s’agissait d’une route pour voitures créée entre 1915 et 1929 afin de connecter le nord (le Canada et la région de Chicago) à Miami. D’ailleurs le surnom « Dixie » (ou Dixieland) était chanté par Elvis Presley, Johnny Cash (et bien d’autres, comme par exemple les « Dixie Chicks ») comme étant un synonyme du « sud » et pas spécialement comme une entité politique. Néanmoins, c’est bel et bien le surnom officiel de la Confédération dont il s’agit.

Harriet Tubman (1802-1913) était née esclave dans le nord (Maryland) (l’esclavage n’était pas uniquement dans le sud). Elle s’est évadée du Maryland le 17 septembre 1849, à l’âge de 47 ans, avec ses frères. Ils bénéficièrent de l’entraide de certains esclaves, et Harriet Tubman contribua ensuite à structurer ce qui allait rester connu dans l’histoire comme « l’Underground Railroad » (chemin de fer sous-terrain) : les voies des esclaves évadés, cachette après cachette, afin de gagner un monde libre. Ce dernier pouvait par exemple être les îles Bahamas, après avoir transité par la région de Miami. Elle a participé à treize missions qui ont permis de faire évader au moins 70 esclaves, et elle est considérée aux Etats-Unis à la hauteur de ses actes héroïques. Un film biographique était sorti l’an passé, nommé « Harriet ».

Harriet Tubman.
Harriet Tubman. Crédit photo : The Library of Congress, Washington, DC, United States

Bande annonce du film Harriet :


Elvis Presley chantant « Dixieland » :

D’où vient le mot « Dixie », surnom des Etats du sud des USA ?


PUBLICITE :

 

 

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Fermer