Y a-t-il beaucoup de Québécois et de Français à acheter dans l’immobilier à Miami et en Floride ?

Y a-t-il beaucoup de Québécois et de Français à acheter dans l’immobilier à Miami et en Floride ?

Oui, c’est certain, la Floride exerce toujours un fort attrait sur les Canadiens et elle est en train de s’imposer comme une évidence pour les Français (qui durant le XXe siècle lui avaient préféré New-York ou la Californie). Bien évidemment il n’est pas possible de comparer la période actuelle avec la précédente, celle de « la crise », et en tout cas pas d’en tirer des conclusions rationnelles. Les investisseurs étrangers représentaient encore 56% du total des achats immobiliers en 2015, et ils sont tombés à 26% en 2018. Et ce pour plusieurs raisons : parce qu’il y a moins d’aubaines que pendant la crise, et puis aussi en raison du taux de conversion de l’US$ : il est très cher, quelle que soit la monnaie avec laquelle on veut l’acheter. Avec le même montant d’euros, de yens ou de roubles, on ne peut plus acheter le même bien en Floride, et il faut donc un délai pour changer ses projets et réétudier le marché.

Ca n’empêche pas les Canadiens d’être toujours les premiers investisseurs en Floride, notamment au niveau immobilier. Et, si on compare avec ce qu’on peut comparer (la situation d’avant la crise de 2008), alors les signaux sont positifs : il y a plus de Canadiens à investir en Floride qu’avant la crise, et plus d’Européens également.

Les Français sont pour leur part de plus en plus nombreux à s’expatrier (une tendance qui ne se dément pas), avec un intérêt pour les Etats-Unis qui n’est limité que par les possibilités d’y obtenir un visa. Et, comme dit en introduction, la Floride apparaît depuis une dizaine d’année comme la destination favorite des Français.

Les Français se sont distingués dans l’immobilier commercial au premier semestre 2018, y prenant le 2e rang des investisseurs étrangers (derrière le Canada). Mais il n’est pas un mystère que la France devient un investisseur important en Floride.

Maisons sur les rivières dans le quartier de Las Olas à Fort Lauderdale en Floride


OU HABITENT LES FRANCAIS ET LES CANADIENS ?

Pour des raisons communautaires, les étrangers (investisseurs ou non) qui viennent habiter dans une Etat américain, atterrissent souvent dans la « grande ville ». Les Canadiens n’étant plus vraiment des « étrangers » en Floride (où ils ont ce qu’on peut qualifier de « résidence secondaire ») ils ne vont pas avoir le même comportement que les autres étrangers fonçant sur Miami sans trop se poser de questions. Les comtés de Broward et Palm Beach sont les préférés des Canadiens, qui fréquentent aussi un peu la côte sud-ouest. Les Français commencent, à leur suite, à s’étendre sur les mêmes endroits, alors que leur choix initial, durant le XXe siècle et le début du XXIe, tournait plutôt autour de Miami Beach et de Coral Gables.

Sylvie Poychicot



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !