Médicaments et pharmacies aux Etats-Unis: tout ce qu’il faut savoir et les équivalences avec la France et le Canada

Ah, les USA : le pays où les médicaments sont les plus chers du monde (ou presque !). Et ce n’est pas fini de monter, à tel point que le président Trump s’en est ému en 2018 : « Nous allons accroître la concurrence et réduire les obstacles réglementaires pour que les médicaments puissent arriver sur le marché plus vite et pour moins cher. (…) Nous allons court-circuiter les intermédiaires qui sont devenus très, très riches.« 

Ceci dit, ce sont surtout les médicaments contre les maladies rares qui sont les plus cher : les autres sont abordables. D’ailleurs, l’industrie pharmaceutique travaille surtout sur ces médicaments contre les maladies rares, qui rapportent le plus. Et pourquoi les médicaments sont-ils si chers ? Parce qu’aux Etats-Unis lles prix ne sont pas du tout encadrés par des agences gouvernementales (comme en France ou au Canada) (même si les médicaments sont également parmi les plus chers au Canada), et ils sont donc fixés par l’industrie et elle seule, afin de générer un profit maximum. Il y a toutefois une différence entre le tarif « officiel » et les prix négociés avec les compagnies d’assurance, qui est souvent beaucoup plus bas. Néanmoins, une très large majorité des Américains se plaint régulièrement et depuis des décennies de ces tarifs qui, en plus, fluctuent d’une pharmacie à l’autre.

Les pharmacies et médicaments aux Etats-Unis

INTERNET EST MOINS CHER

Si vous pouvez attendre un petit peu vos médicaments, la solution la plus économique sera de les commander sur internet. Pour ça, vous pouvez au préalable utiliser ce comparateur de prix : www.pharmacychecker.com/

LES MEDICAMENTS SANS ORDONNANCE

Si vous n’arrivez pas à vous en sortir dans les médicaments sans ordonnance, vous pouvez aller demander son avis au pharmacien (ou à un vendeur). Certains médicaments ci-dessous peuvent être acquis sans ordonnance jusqu’à un certain dosage. Leurs équivalents en plus puissant peuvent nécessiter une ordonnance.

LES ANTI-DOULEURS SANS ORDONNANCE

Première info, pour les Européens : les médicaments effervescents ne sont pas très courants aux Etats-Unis et au Canada. (Un Canadien qui voit un médicament faire des bulles se rend immédiatement soit chez l’ophtalmologiste, soit aux AA) !

Paracétamol :

– France : Doliprane, Dafalgan, Efferalgan

– Canada : Tylenol

– Etats-Unis : Tylenol, Panadol

Aspirine :

– France : Aspegic, UPSA

– Canada : Aspirin

– Etats-Unis : médicaments de la marque Bayer ou directement de la marque du drugstore.

Ibuprofène :

– France : Advil, Nurofen

– USA & Canada : Advil, Motrin.

Rhume :

– France : Actifed, Rhinadvil…

– Canada : Tylenol, Buckley, Personnelle…

– USA : Tylenol, Alca Seltzer, Advil, Dayquil et Nyquil de Vicks…

En anglais le mot « Rhume » se dit « cold ».

Grippe :

– France : Actifed états grippaux ; Doli état grippal ; Fervex phéniramine adulte sans sucre.

– Canada : Tylenol Complete

– USA : Dayquil et Nyquil de Vicks

En anglais le mot « grippe » se dit « flu ».

Mots de gorge et Toux :

– France : Humex, Toplexil, Hélicidine…

– Canada : Benylin, Buckley, Personnelle…

– USA : Chloraseptic, Sepacol, et pastilles et sirops « chest congestion » (cogestion de poitrine) ou « cough relief » (soulagement de la toux), ou « mucus relief », de la marque Vicks, ou bien directement des marques des drugstores etc….

Maux d’estomac

– France : Smecta, Maalox, Rennie, Nexium

– Canada : Personnelle, Tums, Gravol, Gaviscon

– USA : Zantac, Nexium, Tums…

Le Spasfon

Il n’y a pas d »équivalent aux USA et Canada à ce médicament prescrit afin d’atténuer les spasmes dans les troubles fonctionnels digestifs (colites), les coliques néphrétiques ou hépatiques ainsi que dans certaines douleurs gynécologiques.

USA : Les médicaments aux Etats-UnisPour ceux qui ne connaissent pas du tout la pharmacie américaine :

Notamment les voyageurs et les nouveaux arrivants, et spécialement les Français, trouvent très exotique le système de santé américain en général, et également les pharmacies. En effet, acheter des médicaments dans le fond d’un magasin qui, à l’entrée, vous présente des cigarettes et des alcools, ça aurait pu être très français… mais en l’occurence c’est bel et bien dans les « drugstores » américains que ça se passe, à commencer par les deus grandes chaînes Walgreens et CVS (CVS a stoppé la vente de cigarettes il y a quelques années, mais pas l’alcool). La personne qui va vous vendre les médicaments n’aura pas, non plus, eu besoin de faire 15 ans d’études en pharmacologie avant de se retrouver devant vous : c’est souvent un caissier qui mettra ses lunettes pour lire ce qu’à écrit votre médecin : « pas plus de 6 cachets par jour ! ». Evitez donc de lui ramener votre pannier de champignons pour lui demander s’ils sont comestibles !

A noter pour les voyageurs que :

– Ces drugstores sont souvent ouverts 24/24 (ou presque).

– Les voyageurs doivent vérifier la franchise de leur assurance avant de venir aux USA : le montant de la facture peut être rapidement TRES élevé. Les Américains pratiquent plus l’automédication que dans les autres pays, car ils payent souvent (en fonction de leur assurance) beaucoup plus cher leur médecin généraliste. Si vous êtes en mode touriste, vous pouvez facilement consulter un médecin aux USA, mais votre assurance maladie ne vous remboursera que le prix que vous auriez payé dans votre pays de résidence. La différence peut être de 100$ ou plus si vous faites réaliser des tests (sang, urine…) par le généraliste. Tout vous sera facturé.

Venir aux USA avec vos propres médicaments

Si vous avez des prescriptions, il est souhaitable que vous apportiez vos médicaments, dans leurs boites étiquetées, et le tout accompagné des ordonnances. Vous devriez aussi penser à demander à votre médecin une durée un peu plus longue « au cas où ». Si vous avez besoin de seringues, il vous faudra un certificat médical afin d’en justifier l’utilisation.

Où trouver une pharmacie aux USA

Inutile de chercher une croix verte comme au Québec ou en France. Mais il y a des drugstores dans à peu près tous les grands ensembles commerciaux : et il y en a a donc beaucoup ! La pharmacie aux Etats-Unis est à considérer comme une partie d’un ensemble plus grand.

Quand vous achetez un citron, vous n’allez pas au « magasin de citrons ». Pour la pharmacie, aux USA, c’est pareil : on peut en trouver à l’intérieur d’un hôpital, d’un supermarché etc… et bien entendu dans les deux grandes chaînes de drugstores : CVS et Walgreens (à New-York City « Duane Reade » est une enseigne appartenant à Walgreens). Dans le fond de ces deux magasins, vous avez des médicaments en vente libre. On les appelle « over the counter medications ». Et encore plus au fond, vous trouvez le comptoir pour les médicaments qui nécessitent une ordonnance (« prescription »). On appelle cette section « pharmacy ». Et très souvent on trouve aussi un local avec un médecin à l’intérieur de ces deux chaînes (et dans un grand nombre de supermarchés géants Walmart), dans ce qu’ils appellent une « Minute Clinic » ou une « Care Clinic ou une « Walk in Clinic »: vous pouvez alors être observé sans rendez-vous préalable, pour toutes les petites choses, et ainsi obtenir une ordonnance avant d’aller chercher les médicaments la porte à côté.

www.drugs.com

www.cvs.com

www.walgreens.com

www.walmart.com

Maladies et vaccins pour les Etats-Unis

Il n’y a ni maladies spéciales ni vaccins nécessaires pour les touristes. Mettons toutefois en garde contre les rapports sexuels non-protégés : le taux de séropositivité est important. Il y a (tout autre sujet) aussi un grand nombre d’Européens qui ne sont pas habitués aux écureuils : si vous avez de la nourriture dans la main, vous arriverez à les attraper. Mais, dans 100% des cas ils vont vous mordre. Or il s’agit de rongeurs qui peuvent parfois être porteurs de maladies.

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Fermer