Snowbirds : conseils et astuces pour organiser sa longue absence du Canada

Snowbirds : conseils et astuces pour organiser sa longue absence du Canada

Lorsque l’hiver canadien commence à pointer le bout de son nez, un grand nombre de Québécois et Canadiens francophones des autres provinces, décident de prendre la route du sud pour profiter du beau temps de la Floride, du Texas ou de la Californie pendant quelques semaines et même plusieurs mois. Qui a vraiment envie de passer la totalité de son hiver sous la neige alors qu’il est possible de venir à la plage sous les palmiers ? Mais cette évasion de longue durée doit s’organiser. Voici quelques conseils et astuces pour ne rien oublier…

Plage Floride

Chaque année plusieurs millions de canadiens migrent vers le sud pendant l’hiver afin d’éviter la neige et les températures glaciales. Les « Snowbirds », pour la plupart retraités, passent en moyenne 60 jours hors de leur pays d’origine, et beaucoup restent sur le territoire américain jusqu’à la limite légale (6 mois). Une longue période qui, contrairement à un voyage de deux semaines, nécessite une préparation minutieuse. A l’arrivée de l’automne les préparatifs commencent…

Quelles sont les choses auxquelles il faut penser avant de partir pour une longue période sous le soleil ?

> La préparation du voyage 

– Organiser son voyage le plus tôt possible afin d’avoir le temps de réserver avions, hôtels, campings ou parking VR… afin de profiter des meilleurs prix et des aubaines.

– Faire une liste de tout ce dont vous avez besoin pendant le voyage afin de ne rien oublier.

– Préparer ses valises en utilisant la fameuse liste et en rayant les points au fur et à mesure.

– Si le voyage se fait en avion, vérifier minutieusement la taille et le poids des valises (cabine et soute) car les règles aériennes en la matière sont très strictes.

– Qu’il s’agisse d’un voyage en avion, en voiture ou en véhicule récréatif (VR ou camping car), garder tous les documents importants à portée de main afin de ne pas les perdre où de se les faire voler.

– Laisser l’itinéraire de son voyage, ses coordonnées sur place voire même les coordonnées de son assureur habitation à une personne de confiance (famille, ami ou voisin).

> L’immobilier 

– Fermer et sécuriser sa maison ou son appartement à 100% (fenêtres, volets, portes de garage…).

– Installer une alarme si nécessaire pour votre tranquillité d’esprit.

– Mandater quelqu’un de confiance (famille ou voisin) pour venir faire une petite visite une ou deux fois par mois, vérifier que tout soit en ordre et arroser les plantes.

– Pour ne pas attirer l’attention sur votre absence : programmer une minuterie pour l’éclairage, mettre en place une redirection du courrier (ou le faire récupérer par la personne de confiance), et demander le déneigement devant la maison. Elle paraîtra ainsi entretenue et habitée.

– Vider le réfrigérateur et le congélateur de toutes les denrées périssables.

– Prévenir la compagnie d’assurance habitation ou de système d’alarme de l’habitation du voyage et donner les coordonnées de la personne qui sera responsable pendant votre absence.

– Vérifier que l’assurance habitation ne se termine pas pendant le voyage car elle ne se renouvelle pas automatiquement chaque année.

Autres destinations> Le véhicule 

– Si le voyage est réalisé avec un véhicule personnel (voiture, RV, roulotte) une mise au point complète est importante afin de vérifier le bon état de fonctionnement. Vérifier plus spécifiquement la batterie, l’alternateur, le démarreur, le filtre à essence et à pompe à eau. Vérifier aussi le climatiseur et régler la pression des pneus (sans oublier la roue de secours). La route va être longue et une panne à l’étranger est toujours plus compliquée à gérer, sans parler du volet financier !

– Prendre une trousse de dépannage (fusées de signalisation, outils de base, corde, chiffon, etc…)

– Vérifier la conformité de l’assurance du véhicule et sa durée de validité, ainsi que celle de l’immatriculation.

– Photocopier tous les documents importants liés au véhicule car en cas de vol des originaux, vous disposerez de toutes les informations pour régulariser votre situation.

– Informer son assureur automobile du voyage.

> L’assurance 

– Prendre une assurance voyage (et/ou annulation) afin d’être bien couvert sur l’ensemble du voyage qui prendra en charge maladie et accident. Un contrat d’assurance voyage doit couvrir la durée totale du voyage, c’est-à-dire, de la date de départ à la date de retour dans le pays ou la province d’origine. Plus vous vous y prendrez à l’avance, et plus vous pourrez obtenir un bon tarif.

Voir notre page sur les assurances

– En cas de prolongement du séjour, il faut en informer l’assurance le plus rapidement possible. Dans le cas contraire vous ne serez plus couvert à compter de la date de retour initialement prévue.

– Garder les numéros de téléphone utiles à portée de main.

> La santé 

– S’assurer que sa santé est bonne pour effectuer le voyage. Pour cela prendre rendez-vous pour un bilan chez son médecin de famille et un contrôle chez le dentiste.

– Mettre à jour ses vaccins. Le médecin de famille ou les cliniques spécialisées dans les voyages peuvent indiquer les vaccins obligatoires pour le pays de destination. Même si aucun vaccin n’est nécessaire (comme pour la Floride), il est judicieux de faire tout de même les vaccins usuels auxquels vous pouvez être exposés même aux Etats-Unis, comme la grippe, le tétanos ou l’hépatite.

– Emporter des copies des dossiers médicaux et des ordonnances (garder les originaux en sûreté dans votre habitation).

– Prendre le nombre de médicaments nécessaires pour les traitements en cours et ce pour la durée complète du voyage (et même plus par sureté si au cas où vous reportiez le retour).

– Garder les médicaments dans leurs emballages d’origines pour éviter toute question avec les douanes par exemple. Dans le cas d’un voyage en avion, répartir les médicaments dans les bagages cabine et soute par sécurité.

– Réaliser une trousse de premiers soins comprenant les indispensables comme pansements, coton, désinfectant, aspirine etc… Il existe d’ailleurs des kits tout prêts dans le commerce.

– Inscrire dans un carnet de santé les informations indispensables en cas d’urgence (groupe sanguin, allergies, prise d’anticoagulants, etc…).

– Vérifier les modalités de couverture de son assurance santé. En cas de problème à l’étranger, un traitement médical ou une hospitalisation peuvent coûter très cher, surtout aux Etats-Unis ou les frais médicaux sont très élevés. Si l’assurance santé habituelle n’est pas suffisante, envisager une assurance voyage avec un volet santé.

> L’administratif 

passeport– Préparer ses papiers minutieusement. Au cours du voyage ou du séjour, on peut vous demander (les douanes par exemple) de fournir des documents concernant les papiers du véhicule, l’itinéraire du voyage, l’hébergement, les ordonnances, le passeport… Il faut donc s’assurer d’avoir tous les documents importants à portée de main.

– Vérifier la durée de validité de son passeport et de son permis de conduire pour l’ensemble du séjour.

– Régler les factures avant de partir afin de ne pas dépasser les délais et être pénalisé ; voire même, mettre en place des paiements automatiques que vous pourrez contrôler à distance via internet.

– Vérifier les délais de déclaration ou de paiement des impôts et autres taxes annuelles afin là aussi de ne pas être pénalisé à votre retour.

> Les finances 

– S’assurer d’avoir un accès Internet afin de pouvoir gérer ses comptes bancaires à distance et de pouvoir régler les factures à venir (vous pouvez aussi ouvrir un compte dans les versions américaines de certaines banques québécoises).

– Vérifier l’approvisionnement de son compte pour assurer tous les prélèvements automatiques.

– Vérifier auprès de son établissement bancaire si l’ouverture d’un compte en devises étrangères est intéressant pour ce voyage.

– Se munir de différents moyens de paiement (cartes, cash).

– Prévenir du voyage ses institutions financières (banques, cartes de crédit,…), de cette façon si des transactions anormales sont effectuées elles pourront vous prévenir.

Pour faire un long voyage et passer un agréable séjour, la préparation est indispensable.

Oublier son maillot de bain ou une paire de tongues est une chose, mais tomber en panne ou oublier ses médicaments peuvent gâcher le voyage de rêve sous le soleil de Floride !


Nos autres articles :

– Visiter la Floride en camping-car ou caravane (RV) : conseils et bons plans

– Visiter ou séjourner en Floride en motorisé : conseils et bons plans pour les véhicules récréatifs (RV)

Histoire des communautés québécoises en Floride… avant les Snowbirds

Voir notre page sur les assurances

– Notre Guide complet et gratuit de la Floride



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !