Immobilier : où acheter et investir à Fort Lauderdale en Floride

Immobilier : où acheter et investir à Fort Lauderdale en Floride

Vous cherchez à acheter une maison ou un condo (appartement) à Fort Lauderdale ! Suivez le guide, car « la Venise de l’Amérique », étendue le long de ses 15km de plages, est difficile à connaître et à comprendre !

La capitale du comté de Broward, c’est « l’autre Miami ». A une quarantaine de kilomètres au nord de la grande ville de Floride. Elle en partage le climat avantageux et le tourisme qui va avec, mais elle offre bien des différences à ceux qui désirent y habiter pendant l’hiver où toute l’année. Ses principales différences, ce sont d’une part une plus grande tranquillité d’avec Miami, mais aussi ses particularités géographiques, à commencer par les centaines de rivières et canaux qui sillonnent la ville et permettent d’avoir son bateau au pied de la maison ou du building.

Voir aussi :

La liste des agents et courtiers immobiliers francophones en Floride

 – L’immo en Floride ville par ville : MiamiMiami BeachFort Myers, Cape CoralNaplesOrlandoTampa BaySarasota-BradentonComté de Palm Beach

Notre guide complet de Fort Lauderdale

Pourquoi on aime Fort Lauderdale

Las Olas et Virginia Park : le grand luxe

Rivières de Fort Lauderdale

Maison sur les rivières de Fort Lauderdale

Plus les rivières sont grandes, plus on est proche de la mer et plus les propriétés chères, et souvent majestueuses. Que ce soit le long de l’Intracoastal, de la New River ou de la Middle River, les prix se sont envolés depuis 2011. Maisons ultramodernes, résidences de type hispanico-mauresque… on trouve tous les types de biens de luxe, sur les îles de part et d’autre du boulevard Las Olas. Il est évidemment possible de trouver aussi des condos (appartements) de luxe un peu partout, y compris sur la plage (alors que pour les maisons il n’y a presque rien en bord de mer).

Quartier de Virginia Park à Fort Lauderdale

Quartier de Virginia Park à Fort Lauderdale

Côté terre (même si les rivières sont partout), des quartiers se distinguent, mais c’est Virginia Park (au nord de Las Olas) qui tient la corde pour sa végétation tropicale, ses vieilles maisons en bois dont il ne faut pas croire qu’elles sont pour autant bon marché : on est là aussi dans le grand luxe.

Toujours côté luxe, il y a des villages à l’intérieur de Fort Lauderdale qui détiennent également des biens fantastiques : appartements et maisons sur des îles avec vue sur mer ou sur rivière : Harbor Beach, Lauderdale-by-the-Sea, Rio Vista, et d’autres un peu plus au nord comme le magnifique quartier résidentiel de Hillsboro, les rivières de Lighthouse point, ou au sud avec Hollywood, Sunny Isles, Surfside ou encore Golden Gates.

Rio Vista : beauté et démesure

Le quartier de Rio Vista contient certaines des plus belles rues de Fort Lauderdale, dans le style « ancien » (mais il n’y a pas que des vieilles maisons). Certaines, près du Yacht Club, sont absolument époustouflantes, comme Ponce de Leon Drive, Rio Vista blvd, Cordova Road… et (dans le prolongement de Rio Vista) les îles de Lauderdale Harbours, où se trouve le Yacht Club (Le quartier est d’ailleurs souvent simplement identifié par « quartier du yacht club« ). Rio Vista c’est le quartier de la (très haute) bourgeoisie de la ville, mais en activité (les résidences secondaires sont plutôt sur les îles). Voir notre page sur Rio Vista

Rio Vista : le plus beau quartier de Fort Lauderdale

Le quartier de Bayview : familial et riche

En remontant Bayview vers le nord depuis Virginia Park, et ce jusqu’à Pompano Beach, de part et d’autre de la route vous verrez sur une dizaine de kilomètres des quartiers un peu moins exubérants de beauté, mais également très coquets, avec une végétation non moins tropicale, des petites rivières et ponts un peu partout, avec essentiellement des maisons dont la plupart ont un accès sur les rivières. Bayview est très coté, évidemment encore plus s’il s’agit d’une maison sur la rivière Intracoastal.

Sailboat Bend et Riverbend Park : les quartiers historiques

Ce sont deux vieux quartiers, également très beaux, avec des allures un peu plus « old Florida ». Ils sont à l’ouest des gratte-ciels du centre ville. Ici on privilégie la qualité de vie !

Lauderdale-by-the-Sea : la plus jolie plage

Habituellement fréquenté des connaisseurs, « LBTS » voit depuis quelques années sa popularité s’envoler. Il s’agit d’un petit village balnéaire avec une plage abritée de la route, qui en fait tout simplement l’une des plus sympathiques du comté. Même s’il y a peu de constructions neuves, les prix à Lauderdale-by-the-Sea montent très vite. Néanmoins, si votre activité favorite est d’aller à la plage en marchant, et sans se faire renverser par une voiture : c’est là qu’il vous faut habiter !

Entre US1 et l’I95

Entre la route US1 et l’autoroute I95 vous trouverez aussi de nombreuses rivières et de beaux quartiers, un peu moins chers qu’en bord de mer. Ils sont en fait tellement nombreux qu’il vous faudra les sillonner par vous mêmes de part et d’autre de la Dixie Hwy afin de les découvrir. Au sud elle traverse Wilton Manors, puis la ville d’Oakland Park, avant de déboucher dans le quartier nord de Fort Lauderdale qui s’appelle Cypress Creek.

Wilton Manors : gay… mais pas que !

The Yards : quartier sympathique de Wilton Manors (près de Fort Lauderdale en Floride)

The Yards : quartier sympathique de Wilton Manors (près de Fort Lauderdale en Floride)

Le plus coquet est sur l’île de Wilton Manors. C’est là que la communauté gay de Floride a jeté son dévolu depuis les années 1980, et elle constitue bien plus de la moitié de la population. Néanmoins, plus vous vous éloignez du Wilton Village, et plus les quartiers sont mixtes, calmes et agréables. Notre article sur Wilton Manors

Les parcs de maisons mobiles de Fort Lauderdale

Autrement appelés « trailer parks », ou « parcs de maisons usinées » (en fonction de la langue employée) et essentiellement situés à l’ouest de l’autoroute I95, il y en a pour tous les goûts : du plus chic au plus simple. Dans tous les cas ils demandent un investissement moindre, mais constituent de plus en plus aux Etats-Unis des places d’investissements. Certains sont habités durant l’hiver à 100% par des Québécois et autres Canadiens francophones.

Voir notre article : la maison mobile est-elle l’avenir de la maison américaine

 



Related Articles

8 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !