Les différents visas pour les Etats-Unis : quels sont-ils et comment ça marche ?

Back to homepage
Les différents visas pour les Etats-Unis : quels sont-ils et comment ça marche ?

 

Les mesures de sécurité concernant l’entrée sur le territoire américain sont rigoureuses et tout séjour doit être autorisé. Si vous avez l’intention de rester plus de 90 jours en Floride ou ailleurs aux Etats-Unis, il faut impérativement obtenir un visa (ou une Green Card)… et il existe une liste impressionnante de visas en vigueur !

A voir aussi :

– Avocats d’immigration aux Etats-Unis

Avocats d’immigration à Miami et en Floride : son rôle et nos conseils pratiques

Tous nos articles sur les visas

Notre guide de l’immigration

Site Internet ESTA

Site Internet ESTA (Crédit photo : ESTA)

Si vous souhaitez vous rendre aux Etats-Unis, à Miami par exemple, et si vous avez la chance de vivre dans l’un des 27 pays (dont la France) où un «Electronic System for Travel Authorization» est disponible, alors vous n’aurez pas besoin de visa, mais d’un ESTA. Cependant, l’ESTA est une autorisation de voyage temporaire limitée à 90 jours et qui ne peut pas servir pour travailler. Elle est donc destinée aux touristes ou pour un simple voyage d’affaires. En cas de refus de l’ESTA, le voyageur doit tout de même demander un visa auprès de l’ambassade américaine.

En matière de visas, il existe en réalité deux catégories aux Etats-Unis. Les visas non-immigrants, destinés aux personnes entrant dans le pays pour un séjour d’une durée limitée dans un but précis (tourisme, soins médicaux, travail temporaire, affaires ou études), et les visas immigrants, destinés aux personnes voulant s’établir de façon permanente aux USA. Et pour ces deux cas, il existe plusieurs dizaines de visas différents aux Etats-Unis !

Alors comment s’y retrouver dans la jungle des visas américains ?

Le mieux est évidemment de faire appel à un avocat spécialisé en immigration qui vous informera des possibilités et vous conseillera sur le visa le plus approprié à votre situation. Le but de votre séjour aux États-Unis détermine la classe de visa dont vous avez besoin. En d’autres termes, en fonction de l’activité que vous aurez sur le sol américain, l’obtention de votre visa ne sera pas soumise aux mêmes règles.

Attention : seuls certains visas donnent droit à la «Green Card» (surnom de la carte de résident permanent, accordée dans certains cas aux étrangers). Voir nos articles sur la Green Card

Chaque année de nombreux francophones font des demandes de visas pour des séjours en Floride ou ailleurs aux USA, pour différentes raisons. Voici quelques exemples de visas et les situations auxquelles ils correspondent…

Visa F, M, J : étudiant

Ils permettent aux étudiants français de poursuivre leurs études aux Etats-Unis selon qu’il s’agisse d’un cursus dans un établissement d’enseignement général (F), d’enseignement technique ou professionnel (M) ou dans un programme particulier dit de «sponsorship» (échange universitaire), (J-1). Classés «non-immigrants», ces visas ne permettent normalement pas de travailler sur le territoire américain, hormis dans des circonstances exceptionnelles et bien délimitées.

Visa E1 ou E2 : investisseur

Il s’agit là, soit de monter une affaire commerciale (achat ou vente de produits, services, tourisme, transport, assurance etc…) ou d’investir une somme substantielle dans une entreprise américaine (nouvelle ou déjà existante). Ces visas sont attribués pour une période de 2 à 5 ans, renouvelables indéfiniment, à condition que l’activité créé des emplois et soit en règle avec les déclarations fiscales et sociales.

Visa Etats-Unis

Visa Etats-Unis (Crédit photo : Flickr)

Visa L : salarié détaché

Une multinationale implantée à la fois aux Etats-Unis et à l’étranger souhaite qu’un de ses salariés, cadre dirigeant, cadre supérieur ou employé spécialiste (uniquement), soit détaché pendant une période déterminée au siège de la société ou dans une filiale aux USA. Le visa L1A concerne les employés ayant la fonction de dirigeant ou de cadre supérieur, le visa L1B concerne les salariés ayant une connaissance spécialisée. Ce type de visa est délivré pour une durée initiale de 1 à 3 ans et peut être prorogé dans la limite de 5 années (L1B) voire 7 années (L1A).

B-1 et B-2 : séjour temporaire

Il s’agit de visas qui permettent le séjour temporaire pour une période maximale de 6 mois. Le candidat doit pouvoir justifier la raison pour laquelle l’ESTA de 90 jours n’est pas suffisant. Le visa B-1 permet le séjour pour affaires tandis que le B-2 est valable pour des voyages touristiques (ou pour assister à un évènement aux Etats-Unis) ou des séjours médicaux. Une prolongation d’une durée maximale de 6 mois peut être demandée par le titulaire du visa avant l’expiration de celui-ci auprès du service d’immigration (INS). Aucun de ces deux visas ne permet d’exercer une activité professionnelle sur le sol américain ou de percevoir de l’argent de la part d’une entité américaine pendant toute la durée du séjour.

Visa O-1 ou O-1B : capacités extraordinaires

Ces visas s’adressent aux individus ayant des capacités extraordinaires en sciences, éducation, monde des affaires, sport (O-1) ou dans le domaine des arts, ou encore qui ont une réussite exceptionnelle dans le cinéma ou l’industrie télévisuelle (O-1B). Ils sont délivrés pour une durée de 3 ans renouvelable.

obtenir une green card aux USA

Green Card USA

Sinon… il vous reste la loterie !

Chaque année, plus de 14 millions de personnes dans le monde entier tentent leur chance à la loterie pour essayer de gagner l’une des 50 000 «Green Card» proposées par le gouvernement américain depuis 1995. La loterie est en général ouverte pendant un mois entre début octobre et début novembre. Le rêve américain est donc aussi à portée de clic !

La liste des visas ne s’arrête évidemment pas aux quelques exemples ci-dessus et vous trouverez ci-après le détail des visas en vigueur aux Etats-Unis…

Voir nos articles sur la Green Card lottery

Liste des visas en vigueur aux Etats-Unis

– Visa A-1 : pour les Chefs d’Etat ou de gouvernements étrangers : ambassadeurs, ministres, diplomates, officiers consulaires et membres de leur famille proche.

– Visa A-2 : pour les autres fonctionnaires de gouvernements étrangers, leurs employés et les membres de leur famille proche.

– Visa A-3 : pour employés titulaires d’un visa officiel ou diplomatique et les membres de leur famille proche. 

– Visa B-1 : pour les voyages d’affaires et pour le personnel domestique.

– Visa B-2 : pour les voyages touristiques ou pour raison médicale.

– Visa C-1 : pour les passagers en transit.

– Visa C-1/D : pour les membres d’équipage en transit.

– Visa C-2 : pour les individus en transit au sein des quartiers généraux interalliés des Nations-Unies en accord avec la Sec. 11.(3), (4), ou (5) de l’Accord des quartiers généraux interalliés.

– Visa C-3 : pour les hauts fonctionnaires, les employés, et les membres de leur famille proche en transit.

– Visa C-4 : pour les passagers en transit selon le programme ATP (anciennement TWOV)

– Visa D-1 : pour les membres d’équipage quittant les Etats-Unis avec le même bateau.

– Visa D-2 : pour les membres d’équipage quittant les Etats-Unis par d’autres moyen qu’avec le bateau d’arrivée.

– Visa E-1 : traité d’échange commercial, conjoint et enfants de moins de 21 ans.

– Visa E2 : pour les investisseurs, conjoint et enfants de moins de moins de 21 ans.

– Visa E-2 : pour les employés d’investisseurs, conjoint et enfants de moins de 21 ans.

– Visa E-3 : pour les travailleurs australiens spécialisés, conjoint et enfants de moins de 21 ans. Il est appelé « Visa H-1B pour les australiens ».

– Visa EB-5 : carte verte pour les investisseurs d’un million de dollars ou de cinq cent mille dollars sous le « Programme Pilote ».

– Visa F-1 : pour les étudiants.

– Visa F-2 : pour le conjoint et les enfants d’étudiants de moins de 21 ans.

– Visa G-1 : pour les membres d’une mission permanente d’un gouvernement reconnu par les Etats-Unis auprès d’une organisation internationale.

– Visa G-2 : pour les représentants d’un gouvernement reconnu par les Etats-Unis qui se rendent aux Etats-Unis en mission auprès d’une organisation internationale.

– Visa G-3 : pour les représentants de gouvernements non reconnus par les Etats-Unis.

– Visa G-4 : pour les personnes en poste ou en mission auprès d’une organisation internationale comme les Nations-Unies

– Visa G-5 : pour le personnel des titulaires de visas officiels ou diplomatiques sous réserve de répondre aux conditions requises.

– Visa H-1B1 : pour les emplois professionnels spécialisés exigeant un diplôme de l’enseignement supérieur.

– Visa H-1B2 : pour les individus venant aux Etats-Unis pour une durée limitée afin d’effectuer des projets de recherche et de coproduction.

– Visa H-1B3 : pour les mannequins professionnels renommés.

– Visa H-1C : pour les Infirmiers(ères) diplômés(ées).

– Visa H-2A : pour les ouvriers agricoles temporaires ou saisonniers.

– Visa H-2B : pour les personnes recrutées pour des emplois temporaires qui n’ont pu être pourvus par des ressortissants ou des résidents américains.

– Visa H-2R : autre type de visa H-2B accordé temporairement pour une durée limitée afin de contourner les quotas de visas H-2B pour les individus ayant déjà eu un visa H-2B.

– Visa H-3 : pour les stagiaires professionnels dans une entreprise américaine ou filiale d’une entreprise étrangère.

– Visa H-4 : pour les conjoints et les enfants de stagiaires de moins de 21 ans.

– Visa I : pour les journalistes, conjoints et enfants de moins de 21 ans.

– Visa J-1 : pour les visiteurs d’échange.

– Visa J-2 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa K-1 : pour le(la) fiancé(e) d’un citoyen américain.

– Visa K-2 : pour les enfants mineurs du/de la fiancé(e) d’un citoyen américain.

– Visa K-3 : pour le conjoint d’un citoyen américain sous le décret LIFE.

– Visa K-4 : pour les enfants du titulaire du visa K-3 sous le décret LIFE.

– Visa L-1A : pour les gérants ou cadres exécutifs expatriés venant travailler au sein de la filiale américaine.

Visa L-1B : pour les travailleurs spécialisés expatriés venant travailler au sein de la filiale américaine.

– Visa L-2 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa M-1 : pour les études professionnelles ou spécialisées.

– Visa M-2 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa N-8 : pour les parents d’un individu ayant un visa immigrant SK-3

– Visa N-9 : pour les enfants de moins de 21 ans d’un titulaire du visa immigrant N-8, SK-1, SK-2, ou SK-4.

– Visa NATO-1 : pour les membres des délégations nationales et fonctionnaires de l’OTAN et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-2 : pour les autres membres des délégations nationales et fonctionnaires de l’OTAN et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-3 : pour le personnel (fonctionnaires) accompagnant les membres des délégations nationales de l’OTAN et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-4 : pour les fonctionnaires de l’OTAN ne faisant pas partie de la catégorie NATO-1 et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-5 : pour les experts n’étant pas fonctionnaires de l’OTAN engagés pour effectuer des missions pour l’OTAN et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-6 : pour le personnel des forces armées rattaché à l’état-major allié de l’OTAN aux Etats-Unis se rendant en mission, ou rentrant temporairement dans le cadre de l’Accord du Statut des Forces de l’OTAN et les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa NATO-7 : pour les employés des catégories NATO-1, NATO-2, NATO-3, NATO-4, NATO-5 et NATO-6 ainsi que les membres de leur famille proche dépendants.

– Visa O-1A : pour les individus possédant des compétences extraordinaires dans le domaine des sciences, des arts, de l’éducation, des affaires ou du sport.

– Visa O-1B : pour Ies individus possédant des compétences extraordinaires dans le domaine des arts ou ayant accompli des prouesses artistiques extraordinaires dans l’industrie du cinéma.

– Visa O-2 : pour les assistants professionnels accompagnant le titulaire du visa O-1A.

– Visa O-3 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa P-1 : pour les artistes, sportifs et assistants professionnels accompagnant le titulaire du visa P-1.

– Visa P-2 : pour artistes ou entraineurs se produisant aux Etats-Unis dans le cadre de programmes d’échange culturels.

– Visa P-3 : pour les artistes ou entraineurs se produisant aux Etats-Unis dans le cadre de programmes culturels uniquement.

– Visa P-4 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa Q-1 : pour les individus participant à des programmes d’échanges culturels.

– Visa Q-2 : pour les irlandais participant à des programmes d’échanges culturels et de formation (visas Walsh).

– Visa Q-3 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa R-1 : pour les travailleurs religieux ou travaillant pour une institution religieuse.

vVisa R-2 : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans.

– Visa S-5 : pour les individus fournissant des informations sur des organisations criminelles.

– Visa S-6 : pour les individus fournissant des informations sur des organisations terroristes.

– Visa S-7 : pour les membres de famille des titulaires des visas S-5 et S-6.

– Visa T-1 : pour les victimes de trafiquants.

– Visa T-2 : pour le conjoint de la victime de trafiquants.

– Visa T-3 : pour les enfants de la victime de trafiquants.

– Visa T-4 : pour les parents de la victime de trafiquants (si la victime est âgée de moins 21 ans).

– Visa TN : pour les travailleurs professionnels canadiens et mexicains (ALENA).

– Visa TD : pour le conjoint et les enfants de moins de 21 ans

– Visa TWOV : pour les passagers ou membres de l’équipage en transit dispensés de visa selon le programme ATP (anciennement TWOV). Ce programme a été ANNULE le samedi 2 aout, 2003 à 11h00.

– Visa U-1 : pour les victimes de certaines activités criminelles.

– Visa U-2 : pour le conjoint de la victime sous visa U-1.

– Visa U-3 : pour l’enfant de la victime sous visa U-1.

– Visa U-4 : pour les parents de la victime sous visa U-1 (si la victime est âgée de moins 21 ans).

– Visa V-1 : pour le conjoint d’un résident permanent légal qui est le principal bénéficiaire de la demande de résidence permanente légale par le biais de la famille (forme I-130) qui a été enregistrée avant le 21 décembre 2000 et est en attente depuis au moins 3 ans.

– Visa V-2 : pour les enfants d’un résident permanent qui est le principal bénéficiaire de la demande de résidence permanente par le biais de la famille (forme I-130) qui a été enregistrée avant le 21 décembre 2000 et est en attente depuis au moins 3 ans.

– Visa V-3 : pour les enfants rattachés par alliance aux titulaires des visas V-1 ou V-2.

– Visa TPS : pour le statut de protection temporaire.

Nos autres articles

– Avocats d’immigration aux Etats-Unis

Avocats d’immigration à Miami et en Floride : son rôle et nos conseils pratiques

Qu’est-ce que la « Green Card » ?

Obtenir une « Green Card » aux Etats-Unis

Loterie pour la carte verte américaine : tout savoir sur la « Green Card » !

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !