Les assurances habitation aux Etats-Unis (dont la Floride)

Les assurances habitation aux Etats-Unis (dont la Floride)

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement aux Etats-Unis, prendre une assurance habitation est la première chose à faire pour protéger votre bien contre les pertes et les dommages, mais aussi contre les poursuites judiciaires. L’assurance habitation est destinée à couvrir les dommages imprévus… Mais concrètement comment ces assurances fonctionnent-elles aux Etats-Unis ?

– CET ARTICLE EST MIS A JOUR TOUS LES ANS –

A voir aussi :

Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis

Assurance habitation Etats-Unis

Assurance habitation (Crédit Photo : Kym Parry – Freeimages.com

Qu’est-ce qu’une assurance habitation exactement ?

Comme son nom l’indique, une assurance habitation est une assurance destinée aux habitations des particuliers et à leurs annexes. Son rôle principal est de couvrir les dommages causés sur votre propriété, mais aussi la responsabilité pour les blessures et les dommages matériels que vous ou des membres de votre famille peuvent causer à d’autres personnes. Cela inclut aussi les dommages causés par les animaux domestiques !

Contrairement à l’assurance automobile, la loi n’exige pas de souscrire à une assurance habitation, mais comme pour n’importe quelle assurance, il s’agit avant tout de protéger vos biens contre l’inconnu…


Pourquoi avez-vous besoin d’une assurance habitation ?

En tant que propriétaire, il s’agit de vous protéger financièrement si un accident arrive à votre maison, à votre appartement ou à vos biens. L’achat de votre maison est probablement l’un des plus gros investissements de votre vie ! Si votre bien a été détruit par un incendie ou endommagé par une catastrophe naturelle, vous aurez besoin d’argent pour la réparer ou la remplacer. Si vous êtes victime de vol ou de vandalisme, l’assurance peut vous rembourser les pertes ou payer les réparations. Si un de vos amis est blessé dans votre maison, la responsabilité civile peut vous aider à payer les frais médicaux.

Contrairement à la France, par exemple, si vous louez votre appartement : le locataire n’est pas obligé de s’assurer et lorsqu’il le fait, il assure ses biens, pas les vôtres. Si votre locataire se blesse par exemple à cause de votre porte de garage, vous pouvez être responsable.

En tant que locataire, vous avez tout intérêt à prendre aussi une assurance car le propriétaire vous fournit un logement, mais vous n’êtes pas assurés pour les biens qui se trouvent à l’intérieur. De plus, si une personne se blesse dans votre appartement, vous risquez de devoir payer la facture de ses soins. Et aux USA elle peut être très salée !

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre habitation aux Etats-Unis, il est fortement conseiller de prendre une assurance habitation, car il faut rappeler qu’au pays de l’Oncle Sam la notion de responsabilité est extrêmement forte, les poursuites judiciaires en cas d’accident sont de monnaies courantes et les frais de justices très élevés !


Assurance ouragan aux Etats-Unis

Assurance ouragan aux Etats-Unis (Crédit Photo : John Carkeet – Flickr CC BY 2.0)

L’assurance habitation aux Etats-Unis : comment ça marche ?

Tout comme en France, les risques couverts varient en fonction du type de contrat choisi. En règle générale, les dommages causés par la plupart des catastrophes sont couverts : vols, cambriolages, vandalisme, bris de glace, incendies ou explosions, dégâts des eaux, foudre, gèle ou neige, inondations, etc.

Cependant, il est important de savoir qu’aux Etats-Unis toutes les catastrophes naturelles ne sont pas couvertes par l’assurance habitation, que les risques diffèrent selon les Etats et que les assureurs peuvent exclurent certains d’entre eux. En Floride par exemple, la plupart des contrats excluent les ouragans ou les inondations alors qu’il s’agit de risques majeurs. En Californie, les tremblements de terre et les incendies peuvent être exclus alors qu’il s’agit là aussi des deux premiers risques pour les habitations. En dehors de ces cas « particuliers », les polices d’assurance comportent aussi des exclusions plus classiques telles que l’usure normale, la détérioration graduelle ou les bris mécaniques.

En cas d’exclusion de certains risques, il est évidemment possible d’ajouter des garanties dans le cadre d’un contrat additionnel,qui est bien sûr payant.

En cas de sinistre, un expert est mandaté pour déterminer le montant des dommages. Il est donc important de conserver les factures de rénovation, d’achat de meubles ou de matériel à l’extérieur de votre habitation, pour pouvoir y accéder même si votre maison ou votre condo ont été détruits.

L’indemnité dépend ensuite du type d’indemnisation souscrite dans le contrat. L’expert peut alors soit :
– Prendre en compte la valeur d’achat du bien (ACV – Actual Cash Value) diminuée de la dépréciation, car après quelques années les meubles ou les équipements électroniques ne valent plus la même chose.
– Rembourser sur la valeur neuve des biens « Replacement cost », c’est-à-dire au prix d’achat au jour de la réclamation.

A noter : l’assurance habitation ne répond pas au facteur de négligence. Si l’expert envoyé par l’assureur prouve que vous avez fait preuve de négligence, alors vous n’êtes pas assuré ou alors partiellement. Cela peut être le cas par exemple si vous avez été cambriolé parce que vous avez laissé une porte ou une fenêtre ouverte.


Maison en Floride

Maison traditionnelle aux Etats-Unis (Crédit photo : Bon Searle – Freeimages.com)

Quelles sont les polices d’assurance habitation aux USA ?

L’assurance habitation est en général constituée de deux types de couverture.

D’une part, une protection qui couvre la plupart des évènements accidentels pouvant toucher votre logement et l’ensemble des biens matériels qu’il contient : l’assurance dommages (pour les français) ou assurance tous risques (pour les Québécois). L’assurance dommage (DP) comprend 3 niveaux de prestations (DP-1, DP-2, DP-3) qui proposent des couvertures plus ou moins étendues.

D’autre part, une couverture qui protège contre les dommages corporels ou matériels que vous pourriez causer involontairement à une autre personne : la responsabilité civile « Homeowners ».

Sur votre contrat d’assurance, les différentes garanties et les montants pour lesquels vous êtes couverts doivent être clairement définis :
« Dwelling » : assurance de la maison ou de votre appartement, dans le cas d’un condo,
« Other structures on your property » : constructions sur la propriété (garage ou abri),
« Personal property / contents » : biens personnels dans la propriété,
« Loss of Use » : indemnité reçue dans le cas où vous ne pouvez pas utiliser votre habitation en raison d’un sinistre et ce, pendant le temps nécessaire a sa remise en état,
« Liability » : protection si vous êtes déclaré légalement responsable d’un accident entraînant des dommages corporels ou aux biens d’autrui,
« Medical payments » : couvre les frais médicaux des personnes blessées sur votre propriété, sans notion de responsabilité civile, c’est-à-dire que cette garantie peut jouer même si vous n’êtes pas déclaré responsable de l’accident.

A noter : si vous possédez un appartement dans un condominium, les parties communes sont couvertes par la police souscrite par l’association. Dans une assurance habitation condo traditionnelle, vous êtes généralement couvert pour vos biens personnels situés à l’intérieur ainsi que les rénovations apportées.


Combien coûte une assurance habitation aux USA ?

Le prix d’une assurance habitation est fonction du contrat et des options choisis.
Les critères qui impactent le plus les prix sont en général :
– Le niveau de couverture : montant d’assurance (limits) et franchise (deductible),
– Le type d’indemnisation : valeur à neuf (replacement cost) ou valeur actuelle (actual cash value ou ACV),
– Les risques couverts par le contrat (vols, incendies, dégâts des eaux, ouragans, etc.),
– L’usage de votre habitation (principale ou saisonnière, en location, etc.),
– Le type de bien assuré et l’année de construction,
– Les protections qui équipent le logement : dispositif anti-incendie, alarme antivol, protections contre les ouragans etc.

Pour être correctement couvert par une assurance habitation, il faut bien évaluer la valeur des biens avant la signature du contrat car le montant des mensualités est déterminé par le risque que vous représentez pour l’assureur. Plus la valeur des biens est élevée, plus le risque est grand et plus les cotisations sont importantes. Attention également à ne pas sous-estimer la valeur des biens pour payer des mensualités moins chères, car c’est prendre le risque (en cas de sinistre total) d’avoir une indemnisation insuffisante par rapport aux biens endommagés.

Les assurances habitations sont un poste important de dépenses. Il y a néanmoins des leviers qui permettent de réduire la note comme par exemple :
– Installer un système l’alarme anti-effraction relié à un centre de télésurveillance,
– Installer un système de prévention des dégâts des eaux de type fermeture autonomique des entrées d’eau,
– Mettre en place un dispositif anti-incendie,
– Installer des protections anti-ouragans,
– N’avoir affecté aucune réclamation pour un sinistre dans les dernières années,
– Grouper plusieurs assurances chez le même assureur (automobile, santé, etc.).


Comment choisir une assurance habitation ?

Le choix d’une assurance habitation se fait en fonction des besoins et du niveau d’indemnisation que vous souhaitez avoir en cas de sinistre. La meilleure façon d’identifier le montant nécessaire pour remplacer tous les biens est de faire un inventaire complet. Cet inventaire peut également s’avérer utile si vous devez faire une réclamation par la suite et devez savoir exactement ce que vous avez perdu.

Le domaine des assurances reste un sujet complexe pour la plupart d’entre nous. Le mieux est de faire appel à un spécialiste (courtier ou assureur), francophone de préférence pour plus de facilités. Il peut vous aider d’une part, à identifier vos besoins et d’autre part, à bien comprendre les contrats proposés et vérifier avec vous que le niveau de garantie que vous choisissez est suffisant.


Nos autres articles :

Assurance santé aux Etats-Unis : tout comprendre du système d’assurance maladie américain

Pourquoi et comment prendre une assurance voyage aux Etats-Unis ?

Conseils pour bien choisir son assurance-vie aux Etats-Unis 

Les assurances professionnelles aux Etats-Unis

Quelles assurances automobiles choisir aux Etats-Unis (et en Floride) ?

L’assurance auto et moto en Floride : quelle couverture en cas d’accident ?

Liste des assureurs francophones aux Etats-Unis

 



Related Articles

Une nouvelle école française à Boca Raton (Floride) !

C’est toujours un plaisir d’annoncer une telle nouvelle : une école privée (non-profit) franco-américaine ouvrira ses portes à la rentrée prochaine (août) au cœur de Boca : la « French-American International School of Boca Raton » ! Elle commencera sur 4 niveaux, avec des classes allant du Kindergarden jusqu’au 3rd grade (grande section de maternelle jusqu’au CE2). Mais les fondatrices envisagent également d’ores et déjà le 4th grade (et d’autres classes pour les années suivantes).

3 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !