Actualités à Miami et en FlorideFaits DiversNews FlorideSnowbirds

Accident à Dania Beach : une québécoise blessée, son compagnon interpellé

Martin Bessette, 40 ans, un résident de Saint-Cyrille au Canada, sortait de l’I95 sur Stirling Road à Dania Beach le 7 décembre à 1h45 du matin, quand il a été interpellé suite à un accident de voiture. Sa compagne a été conduite en soins intensifs.

Martin Bessette. (Photo : shérif du comté de Broward)
Martin Bessette. (Photo : shérif du comté de Broward)

Quatre véhicules ont été emboutis durant l’accident, et Mélanie Ménard, 31 ans, la compagne de M. Bessette, était encastrée dans son véhicule. Elle a été placée en soins intensifs. Les policiers ont décrit M. Bessette marchant sans chaussures ni chemise à côté de la Pontiac, choqué par l’accident. Lui-même et deux autres personnes impliquées ont pu quitter l’hôpital, mais M. Bessette a été interpelé. Selon les enquêteurs, il sentait l’alcool, avait les yeux rouges, et marmonnait. Toujours selon la même source, il leur aurait affirmé revenir d’une fête où il avait bu « deux bloody mary et environ 6 bières ». Il doit faire face à trois chefs d’accusation pour « conduite avec les facultés affaiblies causant des dommages à la propriété », deux chefs de « conduite avec les facultés affaiblies causant des blessures » et d’un chef de « conduite avec les facultés affaiblies causant des blessures sérieuses ». Sa libération sous caution a été fixée à un montant de 20 000 $.

Sur sa page Facebook, Martin Bessette a ensuite commenté : « Je suis sorti après 70 heures (…) C’est moins pire que ça en a l’air ne vous en faites pas!!!« 
Quelques commentaires anti-canadiens sont apparus en dessous de l’article du Sun Sentinel, et même un très donaldtrumpien « We must deport all frogs immediately« . Petit rappel de rigueur (pour ne pas faire pareil) : ce n’est pas parce qu’une personne est arrêtée ou poursuivie par un procureur qu’elle ne doit pas être présumée innocente.

 

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !

Fermer