Le pire de la Miami Art Week et d’Art Basel 2015

Le pire de la Miami Art Week et d’Art Basel 2015

L’Art Week et son expo phare « Art Basel Miami Beach », c’est chaque année en décembre le meilleur de l’art contemporain, le plus surprenant aussi, mais… également des choses très déconcertantes. Certains artistes et galeries se veulent toujours provocantes… mais bien peu arrivent vraiment à la hauteur de cette prétention !

En tout cas un grand coup de chapeau à France Pavilion qui a réussi une première participation rassemblant des artistes de qualité, et aussi à notre guide de Basel, Gabrielle, qui sait comment éviter le pire et se concentrer sur le meilleur !

A noter aussi que durant cette édition d’Art Basel, un crime a été pris pour une œuvre d’art !!! (notre article sur le sujet)

Commençons toutefois, ci-dessous, par une vidéo sur Soraya Doolbaz, photographe de pénis (qu’elle habille) (une jolie collection de Donald « Dick » Trump, par exemple) qui a eu un grand succès lors de la dernière édition.

www.artbasel.com

 

Voir aussi :

Les photos édifiantes qui suivent sont de Sabrina Bristle (pour Le Courrier de Floride) ; Sabrina que nous remercions pour son œil avisé !

 

 

 



Related Articles

« Paris est en flammes » pour le magazine Vanity Fair

c’est cette fois Vanity Fair qui sonne l’alarme sur la situation dans la capitale française avec un dossier au titre sans équivoque dans son édition américaine : « Paris is Burning » (la version française est : « Paris En Flammes »). Car à la différence de Fox News, c’est un dossier très long et documenté que livre Vanity Fair, poussant un cran plus loin le ton alarmant des médias étrangers envers les tensions françaises. L’angle premier de ce dossier (rédigé par la célèbre journaliste américaine de Vanity Fair, Marie Brenner) est l’antisémitisme et le départ des Juifs de France après les différentes attaques de synagogues ou de l’hyper casher de Paris en janvier dernier.

5 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !