Kennedy Space Center – Cape Canaveral – Floride

Kennedy Space Center – Cape Canaveral – Floride

Voici une page pour tout savoir des visites au Kennedy Space Center, la fameuse base de lancement de fusées américaines de Cap Canaveral, en Floride.

20140724-113413-41653857.jpg

 

LE GUIDE DE LA FLORIDE :

Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide du menu principal, ou bien lire sur internet notre guide-magazine, ou encore le télécharger sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
 
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.
 
Croisières  – Logement   – Transports
 
 

– PAGE PRINCIPALE DU GUIDE –


 

bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook : ils y sont déjà ! POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.

 
SpaceShuttle_widelens_487_2936

Un lancement de navette spatiale depuis Cap Canaveral (photo : Kennedy Space Center)

Le Cap Canaveral (Cape Canaveral)

L’US Air Force avait en premier installé en 1950 son Air Force Station – destinée au lancement de fusées et de missiles – à Cape Canaveral. La NASA utilisait ces installations, avant de créer juste à côté sa propre structure sur Merritt Island. Le cap comprend une quarantaine de sites de lancement, tous près de la mer (pour des raisons évidentes de récupération des lanceurs), mais seuls 4 sites sont actuellement utilisés, les autres étant plus ou moins abandonnés.

En retrait, on trouve une piste d’atterrissage pour les avions et navettes spatiales, les installations et le site d’assemblage de la NASA ; cet énorme cube qu’on peut voir sur à peu près toutes les photos du cap. D’innombrables rails permettent d’emmener les engins assemblés à cet endroit vers les pas de tirs. Une part importante et vibrante de l’histoire de l’humanité s’est donc écrite ici à Canaveral.

20140724-113411-41651829.jpg

Une vue très partielle des installations.

Le Kennedy Space Center

Il faut prévoir une journée entière de visite de cet endroit ouvert expressément pour les visiteurs (touristes). Le Space Center est lui aussi construit dans les magnifiques paysages de Merritt Island, à quelques kilomètres des autres installations. Il est le cœur des visites du site, passage obligé et lieu de parking (payant) pour votre voiture. On peut y visiter le « jardin des fusées », y regarder des films en 3D sur l’aventure spatiale, voir un musée sur l’histoire de cette conquête, divers attractions prisées par les enfants etc etc. La partie du Space Center consacrée à la navette spatiale Atlantis est la plus impressionnante. Elle rappelle l’aventure extraordinaire des navettes, avant de vous mettre face à face avec l’impressionnante Atlantis. Puis vous pourrez faire un voyage en simulateur avec décollage vertical, comme dans la vraie Atlantis.

Avec un pass, c’est moins cher ! (cliquez sur l’image)

Des bus vous emmèneront depuis le Space Center vers deux autres endroits : le « Astronaut Hall of Fame » d’une part (il faut compter une heure de trajet et de visite en tout), et d’autre part une visite guidée en bus du (vrai) site de la NASA (il faut compter 1h30 à 2h), comprenant une partie à pieds (incontournable) sur un site où il y a pas mal de choses à voir.

Pour toute autre info :

https://www.kennedyspacecenter.com   +1 866 737 5235

– Pour les attractions : avec un pass Floride c’est moins cher ! –

 

20140724-113413-41653158.jpg

Le « Jardin des fusées ».

Assister à un lancement de fusée

Si le tir se déroule le soir ou durant la nuit, nous vous conseillons alors d’y assister depuis les quais, au nord du Jetty Park de la ville de Cape Canaveral. Attention, il ne sert à rien de payer l’entrée du Jetty Park (15$) : on voit exactement la même chose depuis la petite butte à coté du quai, au nord du parc.

Si le tir se déroule durant la journée, vous pouvez bien évidemment le voir du même endroit. Mais s’il se passe durant votre visite du Kennedy Space Center, vous devrez deux ou trois heures à l’avance prendre la navette qui emmène visiter les installations de la NASA. Un seul endroit se visite à pieds durant ce tour, et les tribunes pour asssister au decollage sont juste à côté. Mais, nous vous conseillons d’y aller bien en avance. Deux heures minimum si vous ne voulez pas être coincés par la foule. Vous descendez du bus obligatoirement au hangar (qui se visite), et une fois le lancement passé, vous remontez dans le bus en direction du Space Center et de votre parking auto.

ATTENTION : les lancements de fusées sont un “+” incontournable de la visite, mais ils sont TRES SOUVENT annulés ou reportés. Il ne faut donc pas trop compter dessus. La plupart des touristes européens visitant la Floride durant l’été, il faut aussi savoir qu’ici c’est la saison des pluies. De nombreux lancement de fusées sont programmées, mais quand le ciel est zébré d’éclairs… les fusées ne décollent évidemment pas. Vous pouvez néanmoins tenter votre chance, car à moins d’aller à Kourou (Guyanne) ou à Baïkonour (Kazakstan) ou en Chine et au Japon, vous devriez tout de même profiter de votre présence au Cap Canaveral pour essayer d’en voir partir une.

Dernier détail, pour ceux qui ne le sauraient pas, les navettes spatiales ne sont plus envoyées dans l’espace, mais seulement d’autres fusées généralement plus petites.

LISTE DES LANCEMENTS DE FUSÉES : https://www.kennedyspacecenter.com/events.aspx

 

AtlantisAerialViewweb

Présentation de la navette Atlantis (photo : Kennedy Space Centter)

La conquête de l’espace était-elle nécessaire ?

Beaucoup de pays répondront qu’ils en ont retiré peu de bénéfices. Certains autres un peu plus. Mais pour les Etats-Unis d’Amérique, elle était indispensable pour deux raisons cette conquête de l’espace. En gagnant la seconde guerre mondiale, les USA s’étaient partagés avec les Russes les scientifiques allemands trouvés sur place qui travaillaient sur les fusées d’Hitler (les VI et V2). Quelques années plus tard, durant la guerre froide et grâce à ces équipes, l’URSS avait pris une avance importante sur les Etats-Unis, réussissant même à envoyer un homme dans l’espace. Les USA devaient donc réagir, et les programmes spatiaux américains sont ainsi étroitement liés à la guerre froide. Le président Ronald Reagan y trouvera même une manière de ruiner l’URSS en lançant la course à l’armement spatial.

La conquête spatiale ici représentée, racontée, au Space Center Kennedy, est donc un symbole de l’hyperpuissance américaine. « L’idéologie américaine » repose sur la puissance militaire, économique, technologique et culturelle. Contrairement à l’Union Sovietique, ses programmes spatiaux n’étaient pas que militaires : le lancement du premier vaisseau spatial réutilisable, le « space shuttle », (navette spatiale), correspond aussi à la part de rêve, de puissance culturelle dont les Américains ont besoin.

Puissance militaire et puissance de rêve : c’est ce que présente avant tout le Kennedy Space Center. Et il est difficile de rester insensible quand la gigantesque porte se lève tout d’un coup, vous laissant nez-à-nez avec la navette Atlantis.

Les navettes ont été remisées aux garage, mais les USA n’ont pas abandonné l’idée de nouvelles conquêtes spatiales. Des privés préparent des vols… privés dans l’espace, et le gouvernement américain pense très fort à envoyer des humains sur mars. Nul doute que leur vaisseau qui les transportera sera frappé d’une grande bannière étoilée, afin que le rêve perdure.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

20140724-113415-41655168.jpgAUX ALENTOURS DE CANAVERAL

Près de Cap Canaveral, vous êtes proche d’Orlando et de tous les autres sites d’attractions. Néanmoins vous pouvez aller vous détendre aussi dans le village de Cocoa Beach, qui fait moins « industrie à tourisme » qu’Orlando. L’obsession locale c’est le surf (même si ce ne sont pas les vagues du Pacifique).

http://www.cocoabeach.com

Si vous aimez la nature, le Cape Canaveral et Merrit Island sont des paradis sur terre (certes avec une petite partie de la côte trouée par les sites de lancement de fusées). Mais ça vaut quand même vraiment le détour. http://www.fws.gov/Merrittisland/

 

Canaveral National Seashore

Une île-barrière, sanctuaire pour les animaux sauvages, y compris les tortues de mer qui font leurs nids sur ses rives. Comme les Indiens et les premiers colons, vous pouvez aussi trouver la tranquillité à Canaveral, nager dans l’océan avec les poissons du lagon ou vous promener dans ses bois de cette vaste étendue sauvage. www.nbbd.com/godo/cns

 

DAYTONA SPPEDWAY

Les amateurs de vitesse en voiture apprécieront le circuit de Daytona, le plus célèbre des USA, où ils pourront tester leur savoir-faire : www.daytonainternationalspeedway.com et http://daytonausa.com

 

NAGER AVEC LES DAUPHINS

A Daytona et à St Augustine : www.dolphinworld.org/florida-locations-to-swim-with-dolphins/st-augustine-area-dolphin-programs/

  

MENU PRINCIPAL DU GUIDE :

 
 
Guide de la Floride 2016-2017 
Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide des liens ci-dessous, ou bien lire sur internet notre guide-magazine, ou encore le télécharger sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.

bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook : ils y sont déjà !


NOS AUTRES GUIDES : 

– Guide de la vie pratique aux USA

– Guide de l’immigration en Floride

– Guide de l’immobilier aux Etats-Unis

– Guide de l’investissement aux USA et en Floride

POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.

 

 



Related Articles

68 comments

Write a comment
  1. Jean-Yves Levesque
    Jean-Yves Levesque 13 mai, 2017, 15:10

    Un aveu : ça fera bientôt 20 ans que j’y passe mes hivers à Laud Lakes .Je ne m’y suis jamais encore arrêté. j’y pense ,je veux … pis le temps venu…j’passe droit. Il faut ,il faut que j’y aille; c’est si près de la 95.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !