Key West : Dominique « Cat Man » Lefort, le Français le plus photographié de Floride !

Key West : Dominique « Cat Man » Lefort, le Français le plus photographié de Floride !

Dominique Lefort est le Français le plus photographié de toute la Floride, plus connu à Key West sous le nom de « Cat Man » pour ses spectacles au coucher du soleil.

HABITUE DES OURAGANS

Installé depuis 1984 dans la capitale de la « Conch Republic », Dominique Lefort en a vu passer des ouragans. « J’en ai eu trois très costauds : Georges, Wilma et Irma. La première fois j’étais resté, mais depuis je m’en vais en camping-car à Orlando quand il y a des alertes. A Key West on est un peu habitués à s’organiser quand les ouragans arrivent. Mais cette fois j’étais en panne, alors je suis allé chez des amis à Hollywood. Les Lower Keys ont souffert, mais sur Key West il y a surtout eu des arbres et des branches à tomber, on peut dire qu’on a échappé au pire. Puis la police a laissé revenir les habitants. Ca fait bizarre d’être ici sans les touristes… ça fait un vide « , assurait-il au Courrier de Floride quelques jours après le passage d’Irma.

 

Demonique Lefort, le Cat Man français de Key West

Dominique Lefort, le Cat Man français de Key West (Crédit photo : Facebook / Ed Ferri)

 

VOYAGEUR… COMME TOUS LES BRETONS !

Né à Nantes, d’une famille originaire du sud de la Bretagne, Dominique est devenu une figure incontournable de l’île avec ses spectacles de chats, 365 couchers de soleil par an, au départ sur Mallory Square, puis désormais sur le quai de l’hôtel Margaritaville (à un bloc au sud de Mallory). C’est un rituel, Dominique s’approche à la tombée de la nuit, sort son matériel d’une réserve que l’hôtel lui prête gracieusement, et l’installe sur le quai alors que le soleil commence à chauffer l’horizon. De nombreux fans sont déjà là. Il leur lance avec un accent français qu’il force autant qu’il peut : « It’s about time » ! Le temps d’aller chercher ses six félins volants, et c’est parti pour 25 minutes de virevolte. Pas besoin de tigres du Bengale avec Dominique : non seulement ses chats sont impressionnants d’agilité, mais en plus ils sont moins dangereux ! Ils sautent dans des anneaux enflammés, grimpent à la corde, courent sur des câbles pour le plus grand plaisir des petits et des grands, et ce depuis plus de 3 décennies. Il convient d’apprécier le tour de force quand on sait ô combien il est difficile de demander à un chat de faire quelque chose (à part manger !). Mais les chats ne sont pas les seuls à faire le show : pour beaucoup de spectateurs, c’est Dominique lui-même et ses nombreuses farces qui sont appréciées. A la fin du spectacle, il signe des autographes et pose en selfie avec les fans (et les chats) avant de s’accorder une petite pose. Il n’a pas le choix, c’est à ce moment qu’il se fait durant un temps voler la vedette par l’astre solaire, que chacun regarde alors se coucher derrière Sunset Key. Mais quelques minutes plus tard il remonte en scène pour son second spectacle quotidien : il est le « cirque du coucher de soleil » à lui tout seul. Petit calcul rapide : 300 spectateurs par jour multipliés par 365 jours, remultipliés par 34 ans (moins 3 semaines d’ouragans), ça fait la bagatelle de 3,7 millions de spectateurs à avoir assisté à ses spectacles !

 

IL REVAIT DE DEVENIR CLOWN

Dominique Lefort sur la couverture du Miami New Times du 17 août 2017 !

Dominique Lefort a même fait la couverture du Miami New Times du 17 août 2017 !

Quand il était môme en Bretagne, Cat Man rêvait déjà de devenir clown. Dès l’école il était passionné par les arts de la scène, et c’est à l’adolescence qu’il a commencé à s’adonner d’abord au mime, en suivant les gens dans la rue pour les imiter. Après des études de théâtre, il entre dans une troupe d’improvisation. Puis la tentation du voyage le prend. Il part pour Londres, puis Montréal où il vit quelques années, et où il a l’idée pour la première fois d’intégrer un chat à son show. « Et puis un jour je suis venu en vacances à Key West et comme tout le monde je suis allé voir le coucher de soleil à Mallory Square, avec ses spectacles de rue. J’ai décidé que je voulais vivre ici. » L’île entrait alors tout juste dans sa phase de tourisme de masse. Dès le début des années 1990, il en devient la principale attraction, à tel point qu’il passera dans l’émission télé « Late Night With David Letterman ». Et toute la Floride le connaît depuis lors sous ce pseudonyme de « Cat Man », une figure incontournable de Key West, qui contribue au passage à faire vivre le lien entre l’île et ses nombreux chats, tradition initiée par l’immense Ernest Hemingway lorsque l’écrivain vivait ici entouré de ses félins à six doigts ! « Le secret pour entraîner les chats, ce n’est pas tant les tours en eux-mêmes que de les habituer au public. Ils se sentent bien dans leur univers à eux, c’est pour cela que j’amène les cages de métal sur la scène. C’est leur territoire, leur cocon. Ils doivent se sentir à l’aise. Et je dois aussi faire en sorte qu’ils ne soient pas distraits par le bruit et le public, sinon ils ne feraient pas les tours.« 

Et que fait Dominique Lefort le reste de la journée, quand il n’est pas Cat Man ? « J’adore écrire, dont un grand nombre de poésies en français ou en anglais. Je pense les éditer, par exemple dans un livre de photos. Je vous en reparlerai !« 

Il y a quelques années, alors qu’il y avait des travaux sur Mallory Square, Dominique a bougé à un bloc au sud, près d’un hôtel (qui a changé deux fois de nom pour devenir « Margaritaville »). « Après les travaux je suis revenu sur Mallory, mais l’hôtel est venu me rechercher : ils voulaient que je reste devant chez eux ! » C’est donc là, en traversant juste la passerelle sud, que vous pourrez voir « Cat Man », aussi éternel que Key West et ses couchers de soleil…

www.catmankeywest.com

www.facebook.com/dominique.lefort.90


Nos autres pages :

La maison d’Ernest Hemingway (et ses chats !) à Key West

– Guide complet de Key West

– Guide complet de la Floride



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !