Biscayne National Park (Floride) : des merveilles marines et sous-marines !

Biscayne National Park (Floride) : des merveilles marines et sous-marines !

Voici l’un des (rares) parcs nationaux de Floride : le Parc National de Biscayne, composé à 95% de fonds sous-marins, mais aussi de jolies îles, et de toute la côte au niveau de Homestead. L’archipel (accessible seulement en bateau) s’étend entre le sud de Key Biscayne (Miami) et le nord de Key Largo (Keys de Floride), formant l’extrémité nord des Upper Keys (partie nord de la chaîne des Keys de Floride dont Key Largo est la « capitale »).

Le site du National Park : (305) 230-1144 – www.nps.gov/bisc/index.htm

(crédit photo ci-dessus : Florida Fish and Wildlife CC BY ND 2.0)

Précision : il ne faut ainsi pas confondre le « Biscayne National Park » avec l’île de « Key Biscayne », qui est jolie, mais connectée par un pont au centre de Miami. Voir notre page sur Key Biscayne

Carte en haute définition du parc :


Biscayne National Park

Biscayne National Park

La côte du parc de Biscayne

Il y a deux ports : la Suntex Marina (à South Miami), et surtout celui de Homestead. C’est là que se trouve le Visitor’s Center, mais aussi le quartier général des Rangers qui sillonnent les mers afin d’en protéger les merveilles.

Le Dante Fascell Visitor’s Center propose une petite exposition sur la faune et la flore qu’on peut trouver dans le parc de Biscayne. Vous pouvez aussi louer un kayak ou un paddleboard directement sur le parking.

C’est de là que partent les visites guidées des îles en bateau et les tours de plongée sous-marine. Il vous est proposé :

– Une visite de l’île de Boca Chita Key (celle avec le phare) avec snorkeling en option depuis la plage.

– Visite de Adams Key et paddle ou snorkeling dans le lagon.

– Transport pour camper sur Elliott Key (la plus grande, avec des sentiers de randonnée).

– Et des formules de plongée sous-marine, ou encore des combos avec plusieurs choses à faire dans la journée.

9700 SW 328th StHomestead, FL 33035

786-335-3644 www.biscaynenationalparkinstitute.org

 


Vous pouvez également vous y rendre en croisière privée en français grâce à nos amis Sandrine et Christophe de : www.croisierepriveemiami.com


HOMESTEAD BAYFRONT PARK

Plage de Homestead Bayfront Park (près de Miami en Floride)

C’est juste de l’autre côté du canal par rapport au Visitor’s Center. Vous y trouvez une jolie plage artificielle (célèbre pour sa cabane de surveillance peinte par Romero Brito, avec son gros cœur rouge) qui vous permet de vous baigner la plupart de l’année, puisque le bassin est clôt, peu profond, et chauffant donc rapidement au soleil ! Il y aussi un restaurant, une marina, et une boutique d’articles de pêche.

Tél de la marina : (305) 230-3033

9698 N Canal Drive, Homestead, FL

www.miamidade.gov/parks/homestead-bayfront.asp

Plus de détails et de photos sur notre page consacrée à Homestead


LA MANGROVE

Bon, la mangrove de la côte… c’est de la mangrove ! Si vous en avez déjà vu, vous savez de quoi on parle : héron blanc de Floride, héron bleu etc : les fans d’oiseaux adorent. Mais ça reste de la mangrove. Avec la cinquième plus grande centrale nucléaire des Etats-Unis en plein milieu ! Ok, présenté comme ça, ça gâche un peu le plaisir ! Mais, plusieurs points importants : le parc est tellement grand qu’on ne voit pas forcément cette centrale de « Turkey Point ». Il faut aussi préciser qu’il s’agit d’une des rares centrales à ne pas comporter de grandes cheminées. Son système de refroidissement est alimenté par un gigantesque système de canaux (si vous regardez sur une carte Google c’est vraiment sidérant). Le seul impact sur l’écosystème (tant que la centrale n’explose pas), c’est un réchauffement des eaux qui l’entourent – qui n’a pas l’air de trop alarmer les scientifiques… mais qui a eu au moins un effet bénéfique : sans ce réchauffement, il n’y aurait plus de crocodiles à Miami. En effet, les eaux de la centrale sont une véritable couveuse pour bébés crocodiles, qui étaient devenus très rares avant la construction de l’édifice (ils sont un peu plus nombreux, mais l’espèce est néanmoins toujours protégée).

Les îles (du nord vers le sud)

Depuis le début du XXème siècle, de nombreux projets de construction de ces îles-barrières ont vu le jour, à la manière de Miami Beach. Alors qu’elles faisaient partie du parc national des Everglades, en 1947 elles en ont été coupées afin de pouvoir débuter les constructions. Mais les Floridiens s’opposèrent aux projets, et demandèrent la classification de Biscyane en « monument national ». Ce qui advint avec la création du parc en 1968.

Le groupe de plateformes marines habitées de Stiltville (à côté de Miami) fait partie du parc national, tout comme la Folley Rock Ligthouse (qui date de 1878). Mais outre quelques mini-îles habitées, ces îles (qui sont de « vraies » Keys (formées de manière biologiques, et non-géologiques)), débutent avec Boca Chita Key, la première au nord, qui est aussi le symbole du parc grâce à son phare blanc.

Photo : U.S. Coast Guardsman à Fowey Rocks Lighthouse (Crédit photo : Andy Newman/Florida Keys TDC)


BOCA CHITA KEY

Boca Chita Key

Boca Chita Key (Crédit photo : National State Parks)

Ses aménagements (surtout son petit port) datent des premières tentatives de colonisation des îles au début du XXème siècle. Le phare est d’ailleurs… une décoration érigée dans les années 1930 par un millionnaire local. Il y avait une lampe tournante, mais juste après sa première nuit de fonctionnement, les autorités sont venues trouver le propriétaire pour lui expliquer que son phare était parfaitement positionné pour… faire échouer les bateaux ! Il n’aura donc servi qu’une seule nuit. Depuis son sommet, la vue est sidérante sur Miami qui s’érige à l’horizon, et sur les eaux turquoises environnantes. D’ailleurs, il suffit de traverser l’île en deux minutes de marche pour accéder à des plages où il est possible de pratiquer le « snorkeling » (plongée sans bouteilles depuis la plage).

Il est possible d’y amarrer son bateau et même d’y passer la nuit (moyennant quelques dizaines de dollars). Si vous voulez visiter une île du parc avec les croisières organisées par le Parc National, mais sans trop faire de marche ou de sports nautiques, Boca Chita est l’idéal.


ELLIOTT KEY

C’est la plus grande des îles. Elle abritait une communauté de pionniers cultivant l’ananas, ou bien spécialisés dans la pêche à l’éponge ou la chasse à l’épave.

Là aussi il y a un port, des eaux turquoises, des plages, des endroits pour faire du snorkeling. Particularités : il y a des chemins de randonnée et un terrain de camping. Durant les week-ends il y a de grandes fêtes sur les bateaux venant de Miami (surtout les week-ends prolongés). Attention aux moustiques : ils sont là 365 jours par an !

Voir article : quels produits anti-moustiques acheter aux USA


ADAMS KEY

Cette petite île au sud d’Elliot Key est, idéale pour le paddeling ou le snorkeling.


ISLANDIA ET TOTTEN KEY

Ces îles englobent un lagon contenant une grande biodiversité, à visiter en kayak ou paddleboard.

Les fonds sous-marins

Il y a des endroits pour le snorkeling absolument partout autour des îles. La barrière de corail est pour sa part à quelques kilomètres à l’est des îles. Il s’agit du même écosystème que la barrière passant dans le célèbre Pennekamp Park de Key Largo, même si bien évidemment les paysages sous-marins ne sont jamais complètement identiques. Il y a des épaves, comme celles du Mandalay ou du Lugano au niveau de d’Elliot Key.

Carte des sites de plongée :Carte du Biscayne National Park

Carte Google :


Nos Autres pages :

– Au nord : Key Biscayne, Miami et Miami Beach

– A l’ouest : Homestead et le Parc National des Everglades

– Au sud : Key Largo et Les Keys de Floride

Plongée sous-marine et snorkeling en Floride

Les plus belles plages de Floride

Menu général de notre Guide de la Floride


VIDEOS SUR LE BISCAYNE NATIONAL PARK :

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !