Les îles de Sanibel & Captiva / Floride

Les îles de Sanibel & Captiva / Floride

Sanibel aurait, selon les histoires soufflées par les vents, été le quartier général du pirate José Gaspar, qui gardait ses femmes prisonnières sur l’île de Captiva, sa princesse Mexicaine Joseffa à Useppa, son trésor sur Gasparilla, et sa propre maison sur Pine Island. Et ces deux îles (reliées par un pont) de Sanibel & Captiva sont désormais l’un des sites les plus visités de Floride !

(Crédit photo ci-dessus : David Meardon Photography – www.sanibelphoto.com)

Plage de Sanibel Island lighthouse Beach Park (Floride)

Plage de Sanibel Island lighthouse Beach Park (Floride)

 

 

LE GUIDE DE LA FLORIDE :

Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide du menu principal, ou bien lire sur internet notre guide-magazine, ou encore le télécharger sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
 
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.
 
– Croisières  – Logement   – Transports
 
  

– PAGE PRINCIPALE DU GUIDE –


 

  bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook : ils y sont déjà ! POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.

 

  

  

 

D’une beauté paradisiaque, Sanibel (reliée au littoral par une route) est réputée dans le monde entier pour l’esthétique et le nombre de différents coquillages (400) qui viennent s’échouer sur ses plages. Avant même le lever du jour, de nombreux collectionneurs arpentent le littoral munis de lampes frontales, afin de dénicher les coquillages rares. La plus belle partie est le nord de l’île car non urbanisé. L’île comprend aussi un grand parc naturel, à l’est, qui occupe un tiers de sa surface et qu’on peut visiter à pieds, en voiture ou kayak http://www.fws.gov/dingdarling/ (pas indispensable si vous en avez déjà visité en Floride) et surtout de très belles plages. 6000 personnes habitent sur l’île.

Des centaines et des centaines d’îles entourent Sanibel et Captiva. La plupart sont des îlots non peuplés, mais fantastiques pour naviguer. Cabbage Key est équipée d’un vrai petit port idéal pour une halte maritime confortable. L’île est coiffée en son sommet d’un tumulus indien fabriqué en coquillages. L’île de Cayo Costa a été achetée par le gouvernement fédéral américain qui y conserve quelques maisonnettes, mais c’est avant tout un paradis naturel et l’un des meilleurs endroit pour les coquillages (il y a un ferry-boat au départ de Captiva pour aller visiter ces îles).

Boca Grande Marina

(Crédit Photo : courtesy of www.visitflorida.com)

Boca Grande est une jolie petite ville du XXe siècle épicentre de la pêche au gros (photo). Toujours pour la pêche, Pine Island est réputée. On gagne l’ile depuis Matlacha par un pont recouvert de pêcheurs. A Bokeelia, on peut louer des bateaux afin de gagner d’autres îles (même (et surtout) à des particuliers). A Pine Island, on peut visiter un village indien reconstitué d’il y a 1500 ans.

Les fans de canoë peuvent prendre cartes, boussoles et GPS afin de suivre la piste des indiens Calusa sur les canaux et îles paradisiaques autour de Sanibel :

www.greatcalusablueway.com

Désormais, le « Great Florida Birding Trail », un circuit ornithologique de 3.200km, répertoriant 446 sites d’observation, passe par la région de Sanibel. http://myfwc.com/gfbt/

L’hôtel centenaire d’Useppa est fabuleusement romantique. Tant qu’à faire, et comme à Las Vegas, tout le Lee County propose des mariages clé en main en mois de 24h ! Il suffit de se présenter avec les passeports au Palais de Justice du Comté, et d’une centaine de dollars. Un certificat de mariage vous sera délivré, que vous devrez convertir sous 60 jours à votre retour dans votre pays d’origine. Réfléchissez quand même avant de dire oui !

En moins romantique : les îles de Sanibel et Captiva étant saturées de touristes. En conséquence, les parkings sont à 4$ de l’heure, et les restaurants et hôtels sont assez chers. Il y a toutefois un supermarché « Jerry’s Foods » sur Sanibel pas très loin du pont vers le continent.

Les plages de Sanibel Island

Il n’y en a que deux qui soient vraiment incontournables, celle du phare et surtout Bowman’s, mais les voici toutes, du sud vers le nord :

Lighthouse Beach Park

Tout au sud de l’île, elle est repérable par son phare (qui ne se visite pas). Elle est très jolie, et certainement l’une des plus réputées pour les coquillages. Mieux vaut cependant y aller à marée basse, et si possible très tôt le matin : il y a beaucoup de monde à en chercher !


Algiers Beach

A peu près au centre de l’île, elle ressemble aux plages du nord, mais elle est beaucoup plus tranquille, ne disposant que d’un petit parking assez vite rempli.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Bowman’s beach

Il s’agit d’une très belle et immense plage naturelle, la plus appréciée et fréquentée de l’île. Sa partie nord en particulier. A environ 2km au nord il y aurait une plage naturiste (mais sa légalité étant discutable, mieux vaut regarder sur les forums avant d’y aller si elle est toujours tolérée). Beaucoup de coquillages, mais plutôt dans la mer, car sur la plage les plus beaux sont très vites ramassés !


Blind Pass

Elle est tout au nord, juste avant le pont qui relie Sanibel et Captiva, elle est dans le prolongement de Bowman’s. Elle est remarquable pour ses petites maisons, commerces et hôtels colorés, qui donnent à l’endroit un petit air des Caraïbes.

ATTRACTIONS

(du sud vers le nord elles se succèdes les unes après les autres)

Sanibel Historical Village

Un groupe d’une douzaine de jolis cottages et bâtiments du début du XXème siècle transformés en musée.

www.sanibelmuseum.org


National Shell Museum

Le musée national du coquillage est le seul grand musée de l’île. A première vue, on pourrait se demander s’il y a autant de choses que ça à dire sur les coquillages, mais… effectivement, oui il y a à dire ! Entre les différentes espèces, les aquariums de coquillages vivants, la partie artistique, et toutes les histoires et explications données par le personnel et les nombreux volontaires, ont peut bien y rester une bonne heure, et même plus si vous avez des enfants ! Un endroit magnifique et instructif.

Musée du coquillage. 3075 Sanibel-Captiva Road Sanibel, Florida 33957 www.shellmuseum.org


Sanibel-Captiva Conservation Foundation

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette fondation dispose d’un très bon petit centre naturel avec expositions, et des plus beaux sentiers de randonnées de l’île. Ce n’est pas le plus impressionnant des parcs de Floride, mais les paysages sont tout de même jolis, notamment près de la rivière. Si vous avez oublié votre aérosol anti-moustique… n’essayez même pas !

www.sccf.org/walking-trails/nature-center-trail


National Wildlife Refuge Ding Darling

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il s’agit d’un site national, donc majeur pour la préservation de l’écosystème. Le Nature Center est très bien, et en kayak c’est pas mal. Néanmoins, les voies terrestres ne sont pas du tout intéressantes.

www.fws.gov/refuge/jn_ding_darling/

CAPTIVA ISLAND

L’île de Captiva se gagne part un pont au nord de Sanibel. Elle comprend un petit village avec de jolies boutiques et restaurants, un cimetière marin très visité, et surtout de belles plages. Malheureusement, il est interdit de stationner à peu près partout où se trouvent les très belles résidences de bord de mer. Il n’y a que deux parking publics près des plages un à la pointe sud de l’île (après le pont de Sanibel) et un au nord du village. Et ces deux plages ne sont pas les plus belles. Mais Captiva est quand même un bel endroit à découvrir.

Captiva organise de très belles animations pour Noël durant tout le mois de décembre (voir notre article).

A savoir : l’ouragan de 1921, a coupé l’île de Captiva en deux. L’île située au nord de Captiva s’appelle désormais North Captiva. Mais l’île la plus visitée en bateau est Coya Costa, située encore un cran plus au nord. Il y a un ferry à Captiva pour Cayo Costa. La traversée dure 30mn, et ça vaut le coup.

Turner Beach

Il s’agit de la plage tout au sud de Captiva, juste après le pont de Sanibel.

Plage du village de Captiva :

C’est bien, mais seulement si on est à l’hôtel dans les environs, sinon mieux vaut privilégier les plages de Sanibel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour tout renseignement sur Sanibel & Captiva :

Lee County Visitor & Convention Bureau ; 12800 University Drive, Suite 550 – Fort Myers, FL 33907 – Tél : 239-338-3500 – www.fortmyers-sanibel.com

Cayo Costa : l’île sauvage aux coquillages (près de Fort Myers en Floride)

Nos autres pages :

– Fort Myers et Fort Myers Beach (ville toute proche)

Visiter Cayo Costa : l’île sauvage aux coquillages

Visiter Lovers Key : l’île des amoureux, à Estero (sud de Fort Myers)

 

MENU PRINCIPAL DU GUIDE :

 
 
Guide de la Floride 2016-2017 
Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide des liens ci-dessous, ou bien lire sur internet notre guide-magazine, ou encore le télécharger sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.

bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook : ils y sont déjà !


NOS AUTRES GUIDES : 

– Guide de la vie pratique aux USA

– Guide de l’immigration en Floride

– Guide de l’immobilier aux Etats-Unis

– Guide de l’investissement aux USA et en Floride

POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.



Related Articles

53 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !