Cyrille Aimée vient chanter à Miami

Cyrille Aimée vient chanter à Miami
Cyrille aimee

Cyrille Aimée (photo officielle de Cyrille Aimée)

Pour sa première à Miami, la chanteuse jazz française ne se produit  pas en solo (ça viendra obligatoirement un jour), mais en troupe, durant le grand spectacle de clôture du Miami Festival (le 1er novembre). La Panthère Rose a 50 ans, c’est le thème de ce spectacle auquel elle participe ; une représentation unique afin de rendre hommage à Henry Mancini, le compositeur de la célèbre musique du film La Panthère Rose de Blake Edwards.

Quatre noms sur l’affiche : les stars Jon Secada et Monica Mancini (fille du compositeur), et encore Nicole Henry, et encore… un petit nom français : « Cyrille Aimée ». Qui la connaît ? Il se trouve que la chanteuse jazz connue par son prénom (son nom c’est Daudel) a tout de même une petite réputation : « Elle a une voix comme un fin Whiskey : soyeuse et colorée, avec une pointe de fumé », dit d’elle le Washington Post. L’information est facile à vérifier sur toutes les vidéos de son site internet (ou sur Youtube) : Cyrille Aimée a vraiment un timbre unique et porteur d’émotions : une graine de star.
Son histoire à elle commence à Saint-Domingue d’où sa mère est originaire et où elle a rencontré son père français qui travaille pour Chanel. Début de jeunesse au Cameroun, puis à New-York avant d’arriver finalement  à Samois-sur Seine, petit village près de Fontaineblau où la famille emménage, hasard de la vie, en face de la maison où vécut et où est mort le fabuleux guitariste manouche Django Reinhardt, future grande source d’inspiration pour Cyrille Aimée. Dès son adolescence, elle va chanter avec les manouches et monte sur scène à 16 ans durant le Festival Django. A 18 ans, en 2004, elle postule « pour rire » à la StarAcademy. Elle est sélectionnée, fait la couverture des magazines… mais TF1 recherche partout la gamine à la voix d’or qui s’est finalement enfuie à Saint-Domingue, refusant in extremis le genre de médiatisation que la StarAc lui proposait. Elle fera ses académies à elle : en école de chant à New-York ou dans la rue avec les manouches ; plus spécialement pressée d’être connue. Cyrille Aimée a sorti cette année son cinquième album (live), et tourne aux USA avec les plus grands noms du jazz, cumulant petit à petit les mentions glorifiques à son CV, telle celle du Washington Post. Ajoutons-en une, simple : « Cyrille Aimée est comme sa voix : magnifique » !
Quelques vidéos ici : http://www.cyrillemusic.com/calendar#!__videos
PINK PANTHER AT 50
Featuring Frost School’s HMI Orchestra, Jon Secada, Monica Mancini, Nicole Henry, Cyrille Aimée.
November 01, 2013 @ 8:00 PM
Knight Concert Hall at the Adrienne Arsht Center
Price range: $25 – $130
Order tickets through the Arsht Center Box Office at 305-949-6722 or online at http://www.arshtcenter.org.
http://www.miami.edu/frost/index.php/festival_miami/

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !