Visiter Cancún : la belle station balnéaire du Pays Maya (Mexique)

Visiter Cancún : la belle station balnéaire du Pays Maya (Mexique)

Ahhh Cancún. Ce qui marque le plus quand on arrive en avion, c’est la couleur de la mer. Souvent les primo-arrivants pensent que les couleurs des photos sur les guides de voyages ont été « photoshopées ». Et bien non. S’il y a quelque chose de naturel à Cancún, c’est bien la mer. D’ailleurs il y a toujours un bouchon à la sortie de l’aéroport dès l’accès à la première plage : il est impossible de ne pas s’arrêter pour contempler le spectacle ; la mer et les plages ont des couleurs sidérantes, et c’est peu de le dire. Voilà pour ça. Sinon… tout le reste est faux ! (ou presque). Mais, Cancún, c’est bien quand même car… ça donne accès à des merveilles.

Photo ci-dessus : vue aérienne de la zone hôtelière de Cancun au Mexique (crédit : Mardetanha / CCBY SA3.0)

Vous êtes sur Le Courrier de Floride, le journal et site internet des francophones de Floride (à 1h30 d’avion de Cancún). Vous pouvez visiter notre Guide complet de la Floride, ou bien nos autres destinations : Etats-Unis et Cuba.

CONSEIL : vous devriez lire en premier notre page sur le Yucatan

Visiter le Yucatán / Guide du Pays Maya au Mexique


PHOTOS DE CANCUN :

A noter : Cancún est désormais la grande ville de la péninsule du Yucatán, mais elle n’est pas dans « l’Etat du Yucatán » : le sien c’est « Quintana Roo ».

En 1970, le gouvernement mexicain avait choisi cet endroit pour construire une station balnéaire gigantesque, capable d’absorber un tourisme de masse dans la péninsule du Yucatán, à seulement 1h15 d’avion de Miami ou Fort Lauderdale. En effet, si le pays Maya était déjà visité pour ses pyramides précolombiennes, il était économiquement fou de ne pas aussi profiter de ses plages sublimes. C’est comme ça que la station balnéaire est née – sur un immense lido où ne vivait alors qu’une centaine de pêcheurs – puis la grande ville (un peu en retrait) nécessaire à loger tous ceux qui travaillaient dans la nouvelle économie du tourisme. Les autorités n’y sont pas allé de main morte sur le kitsch maya-mexicain : tous les noms de lieux et l’architecture sont inspirés des éléments les plus connus de la culture mexicaine. Est-ce que c’est vilain ? C’est un peu « le Mexique version Disneyland », c’est très américanisé, mais, franchement c’est agréable, et les plages, encore une fois, sont tellement belles…

La zone hôtelière est donc sur un lido d’une trentaine de kilomètres, avec d’un côté la mer, et de l’autre la lagune. Ce lido est évidemment totalement sécurisé par la police. Toutes les plages sont agréables, mais il y a un petit « hyper-centre » où se trouvent à la fois de grands hôtels, beaucoup de restaurants, les théâtres de music-hall, et bien évidemment les clubs à ciel ouvert avec les danseuses en petites tenues. Durant les vacances de SpringBreak, cet endroit devient la capitale mondiale des étudiants (souvent américains) en goguette, donc si vous voulez être au calme…. ça peut être conseillé de s’en éloigner d’un ou deux kilomètres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien évidemment, vous trouvez absolument partout des locations de kayaks, jet skis et bateaux.

Outre les activités que nous allons décrire ci-dessous, Cancún draine aussi d’autres types de tourisme spécialisé : salons et conventions, mais aussi tourisme médical (les soins sont bien moins cher qu’aux Etats-Unis et Canada), et un peu de tourisme sexuel vu que la prostitution est légale au Mexique (mais invisible à l’œil nu dans la zone hôtelière) (d’ailleurs, au passage il est fortement déconseillé aux touristes d’aller s’aventurer la nuit dans les quartiers mal famés en dehors de la zone touristique).

Tout le monde parle évidemment anglais dans la zone hôtelière, et les US$ sont acceptés dans un grand nombre d’endroits.


EST-CE QUE C’EST CHER ?

Tout est relatif. Quand vous arrivez avec des dollars ou des euros, non ce n’est pas cher du tout. Mais pour des Mexicains qui gagnent 2 dollars par jour en travaillant 12 heures sous le soleil… bon ben là oui, le lido de Cancún est très cher (ce qui veut dire que vous pouvez aussi découvrir un Mexique « moins cher » en vous éloignant un peu de la mer.)

Il faut savoir que si vous êtes dans un hôtel « tout inclus », vous paierez tout plus cher (ils ne vous rateront pas !). Et si vous dites « oui » à l’une des dizaines de compagnies qui vous accostent dans la rue pour vous proposer des visites guidées, vous paierez 10 fois plus votre visite que si vous y alliez par vos propres moyens. Sachant que la location de voiture ne coûte presque rien… ça peut valoir le coup d’apprendre les quelques mots d’espagnols suffisants pour se débrouiller soi même (de toute façon dès que vous sortez de la ville… tout le monde parle maya !).

Pour se déplacer à l’intérieur de Cancún, il y a des bus à 12 pesos qui passent toutes les trente secondes sur l’ensemble de la zone touristique via l’avenue Kukulkan et la relie à la ville. En revanche, si vous voulez aller visiter les pyramides ou d’autres sites, il est ainsi préférable et moins onéreux de louer une voiture. Le Yucatán est très accueillant et, le pire qu’il puisse vous arriver, c’est qu’un policier de campagne voyant les plaques rouges des voitures de location vous donne une amende de 100 pesos pour un excès de vitesse imaginaire. Ne perdez surtout pas de temps en discussion avec lui : donnez lui ses 100 pesos et continuez votre route.


PRIX ET PRESTATIONS DES HOTELS

Vous trouverez sur internet des hôtels à moins de 10US$, hors de la zone touristique, bien entendu. Vraiment ne prenez pas ça. Sur le lido il y a des hôtels à 50$, côté lagune, et sinon côté mer vous pouvez en avoir entre 100$ et plus de 1000$ la nuit. Si vous n’allez à l’hôtel que pour dormir, dans l’hyper-centre-touristique il y a le petit Las Palma Hotel qui compte seulement huit chambres, mais qui est directement sur la plage, pour environ 100US$ la nuit.

Plage à Cancun Mexique

Plage à Cancun Mexique


TAXIS/AEROPORT

Attention à ce que les taxis vous demandent. Depuis l’aéroport vers le centre il n’y a pas de bus, et c’est 40US$ (!!!!) le taxi : c’est le prix. Néanmoins il y a des navettes (« shuttle ») moins chères en transport en commun, mais pas de bus. En sens inverse, vers l’aéroport, le taxi ne doit pas se négocier à plus de 15$. Si vous êtes dans un grand hôtel, ils ont leurs propres navettes qui vous attendent.

En dehors de la zone hôtelière les taxis sont bien entendu peu chers, mais ils tentent le coup avec les touristes, il ne faut pas hésiter à négocier avant de monter.


QUE FAIRE A CANCUN ?

Activités nautiques, couchers de soleils, prendre les crocodiles en photo, aller dans les clubs et restaurants. Il y a aussi un grand nombre de salons de massage : c’est la spécialité locale.

Et puis il y a des bus et bateaux pour aller visiter tous les grands sites des environs, et il y en a beaucoup.

Légendes de la carte google :

– En mauve : les villes à visiter – En noir : les villages à visiter

– En rouge : les principaux sites mayas (et en rouge foncés ceux du Belize et Guatemala).

– En jaune : les plus belles plages – En bleu : les plus belles cénotes – En vert : d’autres sites naturels d’intérêt

CAUCUN ET LA RIVIERA MAYA

NB : Il est possible de visiter la « Riviera Maya » en partant de Cancún, puisque cette côte si réputée débute aux portes de la ville, néanmoins, pour profiter au mieux de la Riviera Maya, mieux vaut séjourner à Playa Del Carmen ou à Tulum. En revanche Cancún est idéalement placée pour visiter la partie nord de la péninsule (voir plus bas).

Question habituelle : est-ce que les plages de Cancún sont aussi belles que celles de la Riviera Maya ? Réponse : C’est très bien… mais c’est quand même moins bien que Tulum, par exemple. Bon, pour être clair, si vous êtes âgé, handicapé, ou étudiant célibataire durant Spring Break, alors vous avez toutes les bonnes raisons de rester à Cancún en « hôtel tout inclus ». Sinon… vous n’avez aucune bonne raison de ne pas aller visiter le reste de la péninsule.


DANS LA ZONE TOURISTIQUE

Aquarium Interactif de Cancún

En plus d’être un aquarium, on peut y nager avec les dauphins, et y suivre un sentier sous-marin etc…

Il est au KM12,5 du lido de la zone hôtelière.

www.interactiveaquariumcancun.com

Musée Maya et Pyramide de Cancún

Musée Maya et Pyramide de Cancun au Mexique

Musée Maya et Pyramide de Cancun au Mexique

Musée Maya et Pyramide de Cancun au Mexique

A moins que vous soyez très âgé, il serait assez incompréhensible que vous n’alliez pas au moins visiter la grande pyramide de Chichén Itzá qui est à seulement trois heures de route de Cancún. Néanmoins, les pyramides (plus ou moins grandes) sont absolument partout dans le Yucatán, y compris dans la zone hôtelière de Cancún ! Et c’est précisément sur le site archéologique qu’a été ouvert un « Museo Maya de Cancún ».

Franchement c’est bien : une bonne entrée en matière, avec des centaines de pièces d’art de toutes sortes, et, ainsi, un accès au site archéologique. La pyramide ne fait que 6 ou 7 mètres de haut, et elle trône sur les ruines de San Miguelito, une ville construite plus de 1000 ans av. J-C. au sein d’un bel environnement (ambiance jungle !) et c’est une bonne petite entrée en matière si vous n’avez jamais vu de pyramide maya avant. Néanmoins, ça n’a RIEN A VOIR avec les temples démesurés que vous pourrez voir en faisant un peu de route, il faut surtout aller au Museo de Cancún pour voir les œuvres d’art et inestimables trésors archéologiques mayas.

Il est au KM16,5 du lido de la zone hôtelière.

www.inah.gob.mx/es/red-de-museos/313-museo-maya-de-cancun

PHOTOS DU MUSEE ET DE LA PYRAMIDE :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


L’ILE DE ISLA MUJERES

Garrafon Natural Reef Park à Isla Mujeres

Garrafon Natural Reef Park à Isla Mujeres / Crédit photo : Kirt Edblom (CC BY-SA 2.0)

Il s’agit d’une autre station balnéaire, à 13km de Cancún.  Isla Mujeres mesure 7km de long sur seulement 650m de large. Elle fut ainsi appelée  « L’île des femmes » par les espagnols qui y ont vu de nombreuses représentation de la déesse maya Ixchel. Au même moment que Cancún, dans les années 1970, l’île a vu connaître le développement du tourisme et des infrastructures : hôtels (à tous les prix) et restaurants jalonnant ses plages paradisiaques. Il y a un grand nombre de spots de plongée sous-marine et snorkeling (comme celui de Garrafon Park) ; et on y trouve même un « Cancún Underwater Museum » : un musée de statues sous la mer, créé par le sculpteur britannique Jason deCaires Taylor. Toutes les activités nautiques y sont présentes.

https://www.isla-mujeres.com.mx/


QUE VOIR EN DEHORS DE CANCUN ?

Il y a trois grands ensembles de visites : les plages (la Riviera Maya et la côte nord), les pyramides mayas, et les cénotes (des trous d’eau qu’on appelle « doline » en français). Souvent les touristes apprécient d’aller visiter des pyramides à l’aube, quand il ne fait pas encore trop chaud, puis d’aller plonger dans les cénotes (il y en a partout).

LES STATIONS BALNEAIRES

Sur la Riviera Maya les trois pôles touristiques sont Playa Del Carmen, Tulum et l’île de Cozumel. Sur la côte nord, outre Cancún et Isla Mujeres, il y a le très beau et calme paradis tropical de Holbox, ou le nom moins beau site naturel de Rio Lagartos.

LES ANCIENNES VILLES MAYAS

Il y a des dizaines et des dizaines de villes mayas dans le Yucatán, donc si vous visitez ceux que nous allons citer, vous ne les aurez pas tous vus. L’un des sites les plus visités du monde, la ville maya (et sa pyramide) de Chichén Itzá, n’est qu’à trois heures de route de Cancún, mais on peut aussi très facilement visiter les beaux sites de Tulum, Coba, Muyil ou Ek Balam qui sont encore plus près de Cancún. Si vous visitez Chichen Iza, arrêtez-vous au passage voir le centre-ville de Valladolid.

Bandeau web go 2 Vac 2015-3



Related Articles

1 comment

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !