La Floride, toujours privilégiée des Québécois

Il y fait chaud, il y fait beau. C’est parfois humide mais la plupart du temps ensoleillé. Vous connaissez puisque vous y habitez. A moins qu’en tant que « snow bird » vous y veniez y passer les mois d’hiver. Il s’agit de la Floride, l’état que les Québécois adoptent quelques mois dans l’année quand ça n’est pas pour plus longtemps, pour les 500 000 canadiens qui y possèdent une résidence secondaire. Au cours des deux dernières années, le prix moyen d’une maison en Floride a augmenté de 20 %, mais reste toujours en dessous du marché canadien. C’est ce que révèle une étude rendue publique hier par la BMO la Banque de Montréal. Le prix médian d’une maison en Floride est en effet presque la moitié plus bas qu’au Canada, explique Jack Ablin, chef des placements, BMO Banque privée Harris. Mais où les Québécois s’installent-ils lorsqu’ils viennent en Floride ? Les régions les plus populaires sont notamment celles de Sarasota-Bradenton-Venice, Orlando-Kissimmee, Miami-Ft. Lauderdale-Palm Beach, Cape Coral-Ft. Myers, Tampa-St. Petersburg et Naples-Marco Island.

villa-californienne-design-3

Une villa en Floride (Photo d’agence)

Pour Jack Ablin, cette augmentation du prix moyen de 20% s’explique de la manière suivante : nombre croissant de retraités, abondance de capital d’origine étrangère et de taux d’intérêt moins élevés. De plus, les acheteurs étrangers s’intéresseraient au marché de l’immobilier américain parce que les prix y sont relativement bas par rapport à leurs revenus. Enfin, investir dans la pierre, en Floride ou ailleurs, reste un gage de stabilité et de sécurité.


Tags assigned to this article:
FlorideimmobilierQuébecQuébécoisSnow Birds

Related Articles

Design District : Le luxe Français à la conquête de Miami

Le luxe continue son implantation dans le sud de la Floride, afin de servir les clients locaux, mais aussi les nombreux touristes, comme par exemple les Brésiliens qui viennent acheter ici des produits bien moins taxés qu’ils ne le sont dans leur propre pays. Du coup, un ballet de voitures voyantes, Rolls, Lamborghini, Ferrari… est de plus en plus imposant dans ces quelques rues agréables du Design District. Peu de Peugeot ou de Citroën… mais en revanche la moitié des boutiques sont bel et bien françaises. Il y a un an, c’était un grand magasin Hermès qui rejoignait les autres ; en mai 2014 c’est Longchamp qui y posait son sac, et la liste commence à s’allonger du « chic » français établi au Design District. Et bien d’autres s’apprêtent à y arriver.

1 comment

Write a comment
  1. Vanessa Racicot
    Vanessa Racicot 16 octobre, 2014, 10:24

    En effet, l’immbilier de la Floride intéresse grandement les Québécois. Cependant, il faut savoir que l’achat d’immobilier en Floride comporte plusieurs aspects auxquels il faut porter une attention particulière. Plusieurs se lancent dans cette aventure sans penser aux risques et aux précautions à prendre. C’est pourquoi il faut savoir s’entourer de professionnels qui sauront bien nous conseiller et nous guider tout au long du processus d’acquisition.
    Dans cet ordre d’idée, la Chambre de commerce Québec-Floride présentera, le 4 novembre prochain, sa Conférence sur l’immobilier en Floride. Cet événement regroupe des conférenciers experts provenant du Québec et de la Floride réunis pour vous donner l’heure juste sur l’état du marché immobilier en Floride et vous aider à planifier tous les détails de votre projet d’acquisition. Pour plus d’information : http://www.ccquebecflorida.com/evenements/conference-sur-limmobilier
    En espérant que celle-ci puisse vous aider à mieux comprendre la situation immobilière de la Floride.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !