Roch Hachanna : le message du rabbin de la communauté française de Miami Beach, Yisroel Frankforter

Roch Hachanna : le message du rabbin de la communauté française de Miami Beach, Yisroel Frankforter

C’est bientôt la nouvelle année pour la communauté juive, et le rabbin français de Miami, Yisrael Frankforter, en profite pour rappeler les significations de ces fêtes, et sa singularité pour l’année 5776.

Bon Roch Hachanna à tous !

Le Courrier de Floride

 

Agir pour Rassembler

Rabbin Yisroel Frankforter

Rabbin Yisroel Frankforter

Au seuil d’une nouvelle année, nous souhaitons tous, pour nos proches et pour notre communauté, santé, bonheur et prospérité. Cependant, pour voir nos désirs se réaliser, nous devons d’abord traverser avec succès le jour de Roch-Hachanna. En effet, le jour de Roch-Hachanna constitue la charnière entre le passé et l’avenir ; ce sont les décisions prises en cet instant présent qui changeront le cours de notre histoire.

Le jour de Roch Hachana est célébré par l’écoute du Choffar, une corne de bélier.  Cet acte est marqué par le sceau du temps : le passé, le présent et le futur. Rabbi Saadia Gaon évoqua dix raisons pour les sonneries du Choffar, parmi lesquelles nous retrouvons :
– Le souvenir du passé: le sacrifice du bélier offert par Abraham pour remplacer son fils Isaac sur le Mont Moriah.
– Le Présent: le son du Choffar est celui d’un signal d’alarme rappelant la conscience humaine à ses devoirs et responsabilités.
– L’espoir et l’attente en l’avenir: Isaïe prédit que le Grand Choffar sonnera aux moments de la Délivrance Messianique.
Or, nous pouvons remarquer que ces trois phases de l’histoire ne sont pas le produit de la grâce Divine, mais plutôt le fruit de l’entreprise humaine en direction de D-ieu.
En effet, la corne de bélier fut le résultat de l’abnégation d’Avraham et du courage de son fils, Isaac. La sirène réveille notre sentiment de responsabilité et chasse toute passivité. Enfin, les Temps Messianiques sont l’aboutissement des bonnes actions accumulées par les Hommes pendant les âges.
Responsabiliser les Hommes, là est le message du Judaïsme. C’est pourquoi Roch-Hachanna est fixé au sixième jour de la Création, jour qui a vu naître le premier homme. Dès sa création, Adam doit prendre en main le destin de l’univers.
Ainsi, au seuil de cette nouvelle année, c’est avec des forces renouvelées, des idées et des intentions neuves que nous nous présentons devant D.ieu pour lui exposer nos projets. Ces initiatives auront pour but d’apporter la lumière dans ce monde, du bonheur et de l’espoir pour ceux qui sont dans le besoin spirituel ou matériel.
L’année 5776 est une année de Hakel – année de rassemblement. À l’époque du Temple, les agriculteurs de la terre d’Israël chômaient tous les sept ans afin de permettre à la Terre de réaliser son Chabat ; c’était la Chemitah, appelée aussi année Sabbatique. À l’issue de cette période, au début de la huitième année, le peuple se rassemblait dans l’enceinte du Temple pour entendre de la bouche du roi des paroles d’encouragement avant de reprendre le travail.
Aujourd’hui, nous n’avons plus de Temple, mais l’esprit de ce commandement est toujours présent. Cette année doit donc s’inscrire sous le signe de l’unité. Chaque bonne décision, chaque bonne action supplémentaire de notre part, constituera un pas en avant sur le sentier menant à la délivrance Messianique. Alors nous verrons se réaliser la prophétie du rassemblement des exilés, (Jérémie 31 – 7) « Je les ramènerai des régions du Nord, les rassemblerai des extrémités de la terre… Kahal Gadol Yachouvo Hénna – En grande assemblée, ils reviendront ici, » à la venue de Machia’h. Amen.

Channa  Tova – Bonne et Douce Année 5776
Rabbin Yisrael Frankforter

www.jelimiami.com



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !