A Miami à la poursuite de son iPad perdu

A Miami à la poursuite de son iPad perdu
Shelby Bonnie

Shelby Bonnie

Incroyable histoire que celle de Shelby Bonnie, un homme qui avait oublié son iPad aux Bahamas dans la pochette du siège de son avion qui repartait pour San Francisco. Déclenchant la fonctionnalité « retrouver mon iPad » présent sur les appareils Apple, il a pu suivre sa tablette à la trace, et se rendre compte qu’elle avait fait une escale au Elvis Presley Heartbreak Hotel, un trois étoiles de Memphis (Tennessee).

C’est ainsi que Shelby a commencé à écrire les voyages de son iPad sur Facebook, et à le rendre célèbre. En rentrant des Bahamas, il s’arrête à l’aéroport de Fort Lauderdale, regarde l’application, et se rend compte que son iPad est à 30 mètres de lui. Mais l’application de fonctionne plus au moment où il se précipite pour retrouver l’objet. Après quelques instants, il peut constater que son iPad a pris la direction d’une jolie maison avec piscine de la Magic City, dont Shelby publie la capture d’écran sur Facebook. Il fait alors livrer pour 50$ de ballons à l’adresse indiquée, avec écrit sur un petit mot : « Je pense à toi ». Il a pu constater que l’iPad avait pris la direction de l’aéroport de Miami cette fois, d’où un membre du personnel l’a appelé afin de lui renvoyer sa tablette à San Francisco par la poste !

 



Related Articles

Say sorry, be happy : pourquoi les Américains s’excusent-ils donc autant ?

Dans la série des études universitaires floridiennes dont on se demande un peu à quoi elles servent, l’Université de Miami a travaillé sur les excuses que les Américains emploient à tout bout de champ*. Selon l’étude, en moyenne ils utiliseraient le mot sorry (en tant qu’exclamation) au moins 12 fois par jour, dont un certain nombre à la place de « bonjour ». Sans avoir besoin d’une étude, le hashtag #sorrynotsorry figure en tête des plus populaires sur le site Instagram par exemple, comme quoi les Américains arrivent aussi à s’auto-critiquer ! * Mentionné par la revue Psychology Today.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !